Deux petits minus plus tard 3/3

3/3

Encore un réveil bien matinal, toujours à 5h30. Pourtant on les a bien crevé la veille, mais rien n’y fait. 

Le musée ouvre à 10h, mais on part vers 9h, et on s’arrête dans un pub, oui encore! \o/

Minus première prend des tartines avec an orange juice with a straw. Et même que la dame m’a compris! HUHU. Et Papa Bat un sandwich qui doit regrouper toutes les protéines disponible dans le restaurant. Saucisse, bacon, oeuf, pudding en tête. Avec une demi tonne de mayonnaise. #ladietetique 

On se rend donc au musée d’histoire naturelle de Dublin. L’entrée est gratuite comme beaucoup de musées dublinois. 

Un WAHOU de minus première quand elle rentre dans le musée nous confirme que nous avons eu raison de l’y emmener. Elle ne sait plus ou donner de la tête. Le rez de chausser est consacré à la faune Irlandaise. Avec des squelettes d’animaux, de grands cerfs disparus en passant par de petits poussins. Elle s’extasie devant chaque animal, s’inventant de nouvelles histoires en contemplant les vitrines. 

Bon, on a passé les détails du comment du pourquoi de la taxidermie. Du, tu sais les mignons petits poussins avec leur maman et leur papa ont été tué pour être empaillés, afin de pouvoir rester toujours aussi jolis et ne pas finir en un tas de vers putrides et suintant. Nous en sommes restés a: tu reconnais cet animal? Et tu penses que ce squelette appartient à qui? Oh regarde comme cet éléphant et cette girafe sont immenses! 

Pour être impressionnant, certains animaux l’étaient vraiment pour le coup. Le squelette de baleines accrochées au plafond, les squelettes de cerfs disparus géants. Les éléphants, girafes, singes, phoques ou loups, plus vrais que nature. Ca en impose, on peut les regarder de vraiment tout près. Et l’étage est somptueux. 

D’ailleurs, pour une fois, minus première était d’une humeur joyeuse et papillonait avec des étoiles dans les yeux dans les allées. On a du faire le tour au moins trois fois et pris tous les escaliers possibles, avant de la convaincre qu’on avait vu le principal et qu’on allait peut être aller chercher à manger maintenant. 

Sa bonne humeur à peine entamée par la marche qui nous attend, nous nous arrêtons dans un bar à salades (Chopped, présent un peu partout en centre ville), ou elle peut choisir ce qu’elle veut mettre dedans. Puis on retourne la manger à l’hôtel ou elle n’en veut évidemment plus. Se gavant de fruits secs, elle n’en touchera pas une miette… 

Après la sieste des minus, nous décidons d’aller faire un tour au musée de l’archéologie et d’en profiter pour faire un tour dans la boutique du musée (j’adore les boutiques des musées :o). 

Nous avons fait un tour rapide du musée, sans s’attarder, en plus il y avait des momies qui ont un peu refroidi minus première, elles étaient pas vraiment esthétiques faut bien l’avouer, bien que super bien conservées. Elle a pu voir de nouveaux bateaux, des épées, des vêtements anciens et des bijoux en or qui ont attiré sa curiosité. Quand nous sommes tombés sur une salle consacré à la religion et à des reliques, elle a commencé à poser des questions. Mais j’ai un peu séché pour y répondre. Certaines étaient fastoches. Du genre, c’est qui la dame avec le bébé maman? La vierge marie et son bébé, Jesus. Et le monsieur maman? Jesus aussi, devenu adulte! Pourquoi il pleure et il est accroché et il a du sang? Euh (ça se corse). Et ça c’est quoi? (parlant d’une relique quelconque). Bon ok, après ça, j’ai essayé de faire court et ça ne voulait plus rien dire. \o/ Sachant qu’on passait de salle en salle et que j’avais pas suivi toute la chronologie du truc (entre ça, les momies et les vikings) et que pour elle avant aujourd’hui c’est hier. 

 Du genre, tu sais l’église, là ou on a fait baptiser Cérès? Et bien, c’est un lieu ou les gens qui croient en Dieu, viennent prier et se recueillir, et là c’est des objets qui servaient à ça. En encore plus embrouillé. Et l’homme qui se bidonnait se gardant bien de m’aider. —‘ Bref, je crois qu’elle n’a rien compris. Sauf que la dame et son bébé avaient le droit à plein de statuts. 

Pour essayer de la situer, je lui ai dit que c’était des trucs très très vieux et des gens morts depuis très très longtemps, bien avant nous. Encore plus vieux que mamie et papi, oui. Mais qu’elle pourra toujours leurs demander s’ils ont connu les vikings. 

Après le musée et la boutique, il n’est pas encore très tard, alors on part faire un tour de l’autre côté de la Liffey (la rivière qui traverse Dublin), j’en profite pour acheter une glace avec un flake (un chocolat) à Minus première. Ca doit être son deuxième moment préféré du séjour et je suis la plus merveilleuse des mamans. Un peu moins quand je la traine à Penneys (magasins de fringues cheap). Même si j’ai regagné quelques points en lui achetant un tee shirt et une brosse à cheveux. 

On retraverse enfin la Liffey pour aller chercher à manger. On passe par le lieu ou tout à commencé, le bar Fitzsimmons, rencontre avec leur papa. *Moment émotion.* Minus première n’en avait rien à faire et nous avons donc continué notre route. Pour changer, ce sera hamburger frites ce soir, mais dans un petit bui bui qui fait des bons trucs, avec de la vraie viande et des buns sans lait et sans gluten si on veut. HUHU MAMAN VA SE GOINFRER!!!! 

Voilà encore une journée bien chargée qui se termine et le lendemain, le retour est déjà annoncé! 

Le temps de se lever et de préparer les affaires, il est encore bien tôt, alors on va profiter une dernière fois du parc St Stephen green, Minus première court après les pigeons et on a tout le parc de jeux pour nous. Après avoir fait un nombre certains de tours de toboggan et de la balançoire, les magasins sont encore fermés et avec toutes les affaires, on abandonne un peu l’idée de faire les boutiques de touristes. Minus première râle, elle a faim, elle veut pas rentrer, elle veut pas marcher. Pour changer. 

On va prendre le bus pour aller à l’aéroport, qui n’a d’express que le nom. Dans ce sens, on a l’impression qu’il met une éternité à sortir de cette ville. On va s’enregistrer, on passe les contrôles, et comme il y a une boutique de souvenirs dans l’aéroport, on en profite pour jeter un oeil. Oui, sauf que minus première est fatiguée et ronchon… Je lui dis de choisir un aimant. Elle en choisit un et le trimballe avec elle le temps que je regarde d’autres choses. Elle joue avec, ou plutôt essaye de le faire tenir sous son menton, puis sans les mains, je lui explique que c’est fragile, que je peux le porter, elle proteste véhément, et ce qui devait arriver arriva, elle tombe l’aimant. Evidemment le mouton perd ses pattes… Je le refourgue discrètement à papa Bat pour qu’il le planque quelque part et on fait comme si de rien n’était. Mais Minus première veut un autre mouton, sauf qu’elle a pété le dernier. Evidemment. On continue notre tour et Chabidou repère un petit mouton en peluche qu’elle essaye vainement d’attraper pendant que je regarde un tee shirt. Et comme nous avons déjà acheté deux tee shirts à Minus première, je décide de lui prendre la peluche. Crise. Hurlement. Roulage par terre. Minus première VEUT LE MOUTON!!! Tu as déjà eu deux tee shirt et tu as choisi un autre aimant. La peluche est pour Chabidou, mais je suis sure qu’elle voudra bien te la prêter. De nouveau crise de larmes, rattrapage du deuxième aimant au vol. On sort de la boutique en laissant papa Bat aller payer. 

Il est l’heure du repas, et il y a un Burger king, comme on ne change pas une équipe qui gagne, on propose à minus première des frites et un burger pour calmer les tensions. Elle n’en veut pas. Boude. Pleure. Ne veut pas donner la main. Veut porter l’aimant rescapé. Je la traine presque, mais on y arrive. Finalement, elle se laissera tenter par quelques frites avant d’apercevoir des jeux et de retrouver le sourire, du moins avant que nous ne montions dans l’avion. La suite se passera dans une ambiance un brin électrique ou tout sera prétexte à chouinerie. LE BONHEUR! Elle perdra sa main dans la manche de son manteau et laissera de véritables sanglots nous montrer combien la situation est critique. Elle hurlera sa faim et sa soif à qui voudra l’entendre dans l’avion. Roulera par terre encore une fois pour montrer son mécontentement et finalement, retrouvera un peu de son calme avec la promesse d’un yaourt à la fraise quand on arrivera chez mamie (mais perdra malheureusement encore une fois sa main dans la manche de son manteau). 

Dans l’ensemble, ce fut chouette! Bien que Minus première soit un peu fatiguée/fatigante, tout le monde à quand même réussi à profiter de ce chouette voyage! Et on en retire de bons souvenirs finalement. :p Quelques ajustements sur notre planning initial pour permettre aux minus de profiter aussi du séjour et du coup, ce fut trop court! 

Et vous vos derniers voyages avec vos enfants qui vivent leurs émotions plus fort que des tempêtes tropicales, c’était comment? 😀

Hanh

Publicités

Deux petits minus plus tard 2/3

2/3

644137img20160425113958

La nuit fut plutôt calme. Les lits plutôt confortables et surtout l’hôtel a été silencieux. En lisant les commentaires de divers sites sur cet hôtel (Harcourt Hotel), j’ai eu un peu peur. En recevant la confirmation, ça disait un truc du genre: c’est un établissement décrit comme festif et vivant. Il était aussi noté, qu’il y avait un night club en sous sol. Arf. On a tenté quand même parce que c’était l’un des moins cher dans le centre de Dublin et finalement, nous avons bien fait. La boite de nuit était vraisemblablement fermée, ce qu’on avait espéré en réservant du dimanche au mercredi. N’y allait pas le 1 er mai par contre, des affiches annoncent une super soirée ce soir là. Ca risque d’être un peu moins tranquille du coup. 

Bref. Le décalage d’une heure ne jouait pas franchement en notre faveur quand même, les minus étaient au taquet à 5h30. Arf, heureusement qu’on s’était aussi couché tôt. —‘ On essaye de faire les morts quelques minutes, mais ça ne marche pas super bien, alors on laisse les minus nous sauter dessus pendant bien 30 minutes avant de décoller du lit. Papa Bat est en vacances de toute façon, la douche va durer approximativement une éternité et nous partons donc en direction de la gare aux alentours de 8h. Au moins elle est simple à repérer, il suffit de se frayer un chemin parmi la marée humaine qui elle, sort de la gare pour aller bosser. Minus première est pas super enchantée de marcher, mais elle a enfin compris qu’on était en Irlande! ALLELUIA! Ca devait trop ressembler à la France, et elle a du percuter quand elle a compris que les gens parlaient une langue bizarre et qu’on ne rentrait pas à la maison le soir. 

Pourquoi ils parlent languais maman les gens? 

Bref, je lui ai promis la mer et ça la motive à avancer! Il fait un froid polaire, un vent glaciale et une bruine merdique. Mais on est en Irlande, le temps change très vite, en mieux ou en pire… On espère pour le mieux sachant qu’on a prévu de passer une partie de la journée dehors. 

281763sam3231

Photo by Minus première

On arrive à la gare et le temps de prendre les billets, le train est déjà là. On court un peu pour ne pas le louper et attendre 3/4 d’heure le prochain. Evidemment, je ne m’étais pas renseignée sur les horaires des DART avant de partir… Mais on a eu de la chance. Assise dans le train, minus première veut prendre des photos. Je lui laisse l’appareil photo qui se révèle capricieux et elle prend deux ou trois photos disons… Artistiques. Une fois les trois stations qui parcours Dublin passées, il ne reste que nous ainsi qu’un vieux et un mec bizarre dans le train. Minus première demandant en boucle pourquoi il n’y a plus personne dans le train alors que juste avant il y avait plein de monde. Le concept de :c’est pas les vacances pour tout le monde étant surement un peu abstrait pour elle. 

Arrivés à Howth, elle a faim. Elle a soif. Elle ne veut pas marcher. Elle veut rentrer. Elle a froid. Je tente quand même de partir à l’endroit ou j’avais vu des phoques quand j’y étais venue. Ca caille vraiment sévère et en prime. Pas de phoque. Heureusement, il y a des mouettes et des pigeons. Minus première a développé une passion pour leur courir après. Ca nous sauve deux minutes. Il a arrêté de pluvioter, mais c’est encore très couvert. Je les emmène sur la petite aire de jeu, avec l’espoir de redonner un peu de vigueur à minus première. Ca a presque marché!

Sur le chemin, elle était en mode grognon, ronchonchon. Apparemment  la mer sans le sable et le soleil, ça l’intéresse que moyennement. Puis elle a vu le toboggan. Les jeux avaient l’air secs, elle s’y est précipitée. Jusqu’au hurlement, il y avait une petite flaque à la fin du toboggan. Fin des jeux. ELLE VEUT RENTRER! Bon, loupé pour les jeux. —‘ 

On cherche un bar ouvert pour lui changer le pantalon. Elle veut pas marcher. Elle a faim, elle a soif, elle veut rentrer. ELLE VEUT PAS DONNER LA MAIN. Starbuck est ouvert, on y va, elle ne veut toujours pas faire pipi, veut manger des chips à 9h du matin et veut rentrer à la maison. Elle fait pipi dans son pantalon, on lui change son pantalon, elle mange des chips, bois de l’eau, je bois un café dégueulasse, et je décide de les porter toutes les deux dans l’espoir de faire la petite balade prévue. 

Dans mes souvenirs, c’était moins loin. 😮 Mais on arrive quand même sur la côte. 

 Et c’est beau! 

Hein minus première que c’est beau? Tu vois bien la mer d’ici, non? 

Pour toute réponse, elle a tourné la tête et a grogné que non. 

Bien, bien…

On a aperçu un dauphin, qui a vite disparu, le ciel se découvrait au fur et à mesure que l’on marchait et la balade fut finalement super sympa! 

132472sam3250

Oh! Un hélicoptère. Ca réveille une minus première un peu moins bougon. Il fait du stationnaire juste devant nous en plus, enfin un truc qui lui plait aujourd’hui! \o/ C’est une balade d’environ 7 km et on doit en être à la moitié. Le temps de faire une petite pause pour contempler le paysage et de déposer les deux minus que je porte depuis le début de la balade à sonner. 

183414img20160425112051

Chabidou essaye de se précipiter en bas des falaises et minus première veut des gâteaux. 

Le reste de la balade est moins joli, mais minus première veut bien marcher un peu en donnant la main à papa. On se partage les minus à porter jusqu’à la fin et on s’arrête manger. Au départ je voulais leur faire gouter le fish and chips, en plus à Howth, ils ont les meilleurs de coin! Mais minus première voulait un burger et papa bat était plus partant pour se poser dans un pub du coin. Sachant que je ne peux pas manger de poisson, ça ne me dérange pas. Burger frites donc and an orange juice with a straw please. Evidemment, elle boit son jus, mange trois frites et n’a plus faim… 

On repart par le train, on a encore de la chance, il part 5 minutes après notre arrivée. Et on rentre doucement et courbaturés à l’hôtel. 

Faire le baudet pour 23kg de bébés en randonnée, c’est sympa, mais ça doit moins piquer quand tu as un peu l’habitude de faire du sport. 😮 

On arrive dans l’après midi à l’hôtel et on fait tous la sieste! 

Au réveil, le parc de jeux s’impose, de toute façon, il est un peu tard pour faire autre chose et on a mal partout. Minus première court après les pigeons en chemin.

Une gamine au bonnet rose et au gilet panthère essaye à plusieurs reprises d’arracher la tignasse de Minus première, Chabidou adore la balançoire et ramasse la poussière avec ses fesses dans tout le parc. Elles font du toboggan ensemble et la bonne humeur est revenue!

Le soir pointant son nez, on décide d’aller faire quelques courses pour le matin et de se faire un restaurant. J’aimerais bien manger un burger et des frites moi aussi, mais ça ferait un peu too much pour ceux qui en ont mangé à midi. Donc ce sera resto végétarien (l’homme n’a pas trop faim, ca lui va donc pas trop mal. ^^). Il y a un peu de soja partout, déception donc, on prend des salades (régime crudivore again), que minus première refusera de toucher. Et un muffin qu’elle ne voudra finalement pas non plus. C’était quand même pas mauvais dans l’ensemble, dans le style cafétéria, et repas rapide. 

La journée est finie, on va se coucher! 

612761sam3247

Au début du séjour, j’avais pensé à peut être passer une journée du côté de Wicklow ou bien vers Malahide ou Bray, mais finalement, voyant comment l’aventure se passait depuis le début, on c’est dit que le musée d’histoire naturelle serait un choix plus judicieux pour le lendemain. :p Et quelque chose me dit qu’on a bien fait! La suite demain. 😉 

Hanh

Deux petits minus plus tard 1/3

Nous voilà, déjà, de retour chez nous. Ce fut bien trop court, mais nous avons bien profité. Allez, viens je te raconte.

Réveil aux aurores dimanche matin, genre à 4h30, une Minus première au taquet, qui veut prendre l’avion, maintenant, tout de suite. Un Chabidou qui bien réveillée à 3h, l’est beaucoup moins quand il faut se lever et un homme qui prend sa douche comme d’hab, de 3h… 

Bref, on part ENFIN, sans trop de retard sur le planning. On passe les contrôles, Minus première, un brin impressionné ne dit rien et observe, Chabidou ne quitte pas les bras de papa. Tout notre petit bazar passe les contrôles sans problème, à peine le temps d’acheter un magazine à Minus première et de s’installer sur les chaises que déjà l’embarquement commence! Enfin presque. On étiquette notre valise cabine en nous disant que ça passera en soute parce que l’avion est trop petit. OK. On nous dirige vers un bus. Il fait froid. Minus première commence à se manifester. -JE VEUX PAS PRENDRE LE BUS, je veux monter dans L’AVION MOI! -Le bus nous emmène jusqu’à l’avion Minus, regarde tous les avions, tu penses que c’est lequel? 

Après Presque 10 minutes de bus, enfin notre superbe coucou. Minus en effet. Celui des polly pocket même. On s’installe, on doit installer Chabidou côté hublot, à cause de masque à oxygène et de consignes de sécurité, ça ne plait pas du tout à Minus première… Nouvelles négociations. Réussi. Ouf. Chabidou subit ensuite un ko technique et sombre dans les bras de morphée. Papa comate aussi, Le stewart nous propose à boire et à manger. Minus première est ravie de prendre un chocolat chaud et un pain au chocolat. Papa sera moyennement enchanté de se faire réveiller par un chocolat chaud sur le pantalon et les hurlements de minus première qui en a sur ses bottes et son sac. C’est bien, papa n’a pas pris de pantalon de rechange. Miam. J’interpelle le stewart pour quérir quelques serviettes pour éponger le plus gros. Je crois qu’il rigole un peu. On a même droit à des serviettes rafraîchissantes. Minus première passera le reste du vol à nettoyer la catastrophe. Au moins, ça passera vite.

On atterit. Je deviens sourde (je cherche des oreilles de remplacement, mais comme le pantalon de secours de papa, il est aux abonnés absent.) On explique à Minus première qu’on est en Irlande et qu’on va prendre un bus pour arriver dans le centre ville de Dublin. Elle est contente de prendre le bus cette fois. 

On descend à l’arrêt que le monsieur nous a indiqué. Qui est en fait super loin de là où on voulait aller. Pour cause de travaux et de cérémonie/commémoration Irlandaise d’une révolte en 1916.

Minus première veut rentrer à la maison. 

On marche en direction d’O’connel street. 

Minus première veut aller en Irlande, elle en a marre de marcher. 

On marche encore, parce qu’elle n’avance pas bien vite. 

Elle veut toujours aller en Irlande. 

On arrive enfin sur O’connel Street avec son imposante pique, le Spire. On prend un plan, je regarde 2/3 trucs à l’office de tourisme. On se demande ce qu’on fait maintenant. On décide d’aller dans la direction de temple bar et de chercher un endroit ou se poser. Minus première ne veut plus donner la main. 

Elle veut aller en Irlande. 

Elle ne veut plus marcher.

Elle essaye de se jeter sous un bus. Hurle que je lui fais mal à la main.

Elle a faim. 

Elle chouine.

Elle a faim. 

Elle a faim.

Elle a faim à chaque nouveau pas et nous le fait savoir de manière de plus en plus sonore chaque mètre parcouru. 

Il faut vraiment qu’on trouve un pub d’ouvert là. 

Elle a toujours faim et soif en plus.

Elle veut rentrer.

On fini par enfin trouver un pub. 

On s’installe. On commande, elle arrête de râler. Elle a des pancakes. Mais elle ne peut pas les prendre avec les mains parce qu’il y a du sirop d’érable dessus. Du coup, elle en veut pas. Enfin si, si on l’aide. Elle en mange une bouchée. Elle n’a plus faim. Papa fini son assiette en plus de son Irish Breakfast. 

Je décide qu’on va aller au Dublinia, musée sur les Vikings, apparemment chouette pour les enfants. Je la porte pour aller jusque là bas. On ne l’entend plus. Papa porte Chabidou et attire les regards de nombre de jeunes femmes (attention, plan drague qui marche pour les papas célibataires il semblerait!).

Je négocie pour la descendre dans le musée. Elle veut voir des bateaux. Il y en avait un dans l’entrée. Elle veut en voir d’autre. Le début de la visite se passe au pas de course. Jusqu’à ce qu’elle aperçoive les statuts des vikings. Là, elle a plus trop envie d’avancer. Elle a un peu peur. 

On peut essayer des casques, des toges et toucher les épées et haches. Elle aime bien les épées et les haches, mais elle ne veut rien toucher. Enfin, si, on arrive finalement à lui faire soupeser la cote de maille, mais vite fait. On arrive dans la période du musée consacré à la peste noire. Autant vous dire qu’elle m’a broyé la main et est passé en vitesse lumière. Elle n’aime toujours pas les statuts du musée, mais finalement, se laisse tenter par quelques « ateliers », commence à tripoter les boutons et trucs à porté de main. Elle passe toujours très vite quand elle voit une statue, mais la visite se termine bien. 

C’est un musée vraiment sympa avec les enfants, très ludique et qui propose une approche intéressante en laissant le visiteur l’opportunité de tripoter tout ce qui passe, ce qui n’est pas vraiment habituel dans un musée! Il s’agit d’un musée payant, 8,5€ l’entrée adulte et 5,5€ l’entrée enfant. Je la reprends dans mon dos à la fin. Elle est fatiguée, il est presque 13h et j’ai faim. 

Minus première ronfle rapidement dans mon dos. Je rentre dans le premier spar que je trouve, dans l’espoir d’y trouver de la nourriture. J’achète deux barres crues/vegan, des bananes et des fruits secs (régime crudivore bonjour!). 

Il faut changer Chabidou. 

On prend la direction de l’hôtel en passant par Grafton street. On s’arrête dans un burger king. Minus première roupille toujours dans mon dos, je vais commander des frites pour moi et une glace pour l’homme (qui c’est déjà bien rempli avec un irish breakfast dans le pub précédent). Il part changer Chabidou, on prend le temps de se dire qu’on est quand même bien fatigués. Minus première se réveille. Elle veut des frites. Je lui dis que j’ai tout mangé.

On va faire un tour dans le parc de St Stephen Green au bout de Grafton street. Je dis à l’homme qu’il y a des jeux pour enfants quelque part. Chabidou s’énerve un peu, elle en a marre d’être porté, elle veut gambader. L’homme a peu de foi en mes souvenirs, il veut s’asseoir dans l’herbe. J’insiste (du genre un peu buté, mais je sais qu’il y a des jeux quelque part bordel!). Et au croisement, miracle! Minus première reprend instantanément vie et part en courant. La magie des jeux pour enfants j’imagine. Papa Bat et les filles jouent un moment, sous un ciel un peu gris et un vent froid. 

Vers 14h15, on décide d’aller voir si par hasard la chambre d’hôtel ne serait pas disponible. 

Minus première à faim.

Soif. 

Veut rentrer à la maison. 

Encore.

Encore.

Et encore.

On arrive finalement à l’hôtel. Notre chambre n’est pas prête. Il faut qu’on attende au moins une demi heure. On s’installe au bar de l’hôtel. Minus première mange une barre crue/vegan. On fait quelques gommettes. Chabidou roupille. 

On retourne à l’accueil de l’hôtel. Il faut encore attendre. 

C’est long.

Finalement on nous laisse les cartes et on peut rejoindre notre chambre! On se bagarre pour savoir qui va aux toilettes en premier. Mais Minus première gagne, elle a déjà commencé dans la culotte. 

Harcourt hotel

On se pose un peu. Et on décide d’aller faire quelques courses pour manger un truc rapide à l’hôtel ce soir et de coucher les enfants et les parents tot. On tourne un peu dans le centre commercial St Stephen Green. On achète de la colle et des crayons à minus première pour faire son cahier de voyage. 

Mais rapidement, elle veut rentrer. Elle a faim. Elle veut qu’on aille en Irlande. 

On trouve enfin l’escalator du Dunnes qui nous emmène à l’étage caché de la nourriture. Tous les markets ont un rayon « healthy » et sans gluten. On trouve du fromage vegan sans soja, on achète de quoi faire des sandwichs, des salades de fruits et de quoi manger le lendemain matin. 

On porte minus première pour rentrer. Et on arrive beaucoup plus vite à l’hôtel. 

Elle est fatiguée. Elle ne veut manger que les fraises de la salade de fruit. Et le yaourt qu’elle a choisit. Finalement, le yaourt semble ne pas trop lui plaire. Toilette rapide et AU DODO LES BÉBÉS!!!!

On décide d’aller à Howth le lendemain.

Cette journée ce termine, tout le monde dort avant 22h. 

Spoiler: Lundi, il y aura un réveil très (trop) matinal, une balade sur mulet conciliant dans un superbe décor et des: mamans je veux rentrer à la maison/j’ai faim/soif/non je veux pas faire pipi (et en faite c’est parce que c’est trop tard). \o/ 

Hanh 

On prend l’avion demain maman?

978331img20160423183231

On s’envole demain pour l’Irlande. Mais si vous savez, j’avais déjà écris un truc là dessus. Et ça y est! C’est pour demain et pour 4 jours! 

J’ai checké douze fois les cartes d’identités, les cartes d’embarquements, la réservation de l’hôtel. 

J’ai regardé la météo qui semblait devenir de plus en plus humide et froide au fur et à mesure que la date approchait. 

J’ai fait douze mille recherches internet sur les idées sorties avec des minus sous la pluie de Dublin. Sur les supermarchés les moins chers. Les restaurants allergiques friendly. Les boutiques à ne pas louper. Les musées qui pourraient intéresser minus première. Et j’en passe. Résultat, on ira faire un tour à l’office de tourisme et on décidera sur le moment. 

J’ai joué à tetris avec la valise cabine pour que tout rentre dedans. Nous partons avec une valise cabine, un sac à dos eastpack et un sac à langer. Pour 4 pendant 4 jours, avec un temps froid et humide en perspective. En comptant tous les repas de Chabidou, allergies obligent… Les couches, les changes, les lingettes, les fringues de tout le monde, les échantillons en tout genre pour que gel douche, dentifrices, crèmes, sérum phy, et compagnie passent le contrôle. 

Minus première est sous antibiotique pour cause d’otite. Genre, une otite à 3 jours de partir. EASY! 😮 Espérons qu’ils nous laissent passer avec. —‘ Donc en plus de tout le reste, il a fallu caser l’énorme boite d’antibio, le doliprane, le machin pour le nez. Bref, le contrôle risque d’être long, j’ai un sac à langer complet de trucs qu’il faut sortir pour qu’ils vérifient. 

Chabidou est enrhumée, on va prier pour que ça ne s’aggrave pas en cours de route… 

On a commencé un cahier avec minus première pour compléter durant notre séjour. Elle a choisi les jouets et le livre qu’elle allait emmener. C’est à dire une poêle et un épi de maïs en plastique… Avec un livre qu’elle ne veut jamais que je lui lise habituellement.

J’ai une crève qui s’empire depuis jeudi. Evidemment, c’est les vacances, je suis malade. Tellement déjà vu et tellement la loose! A qui ça n’arrive pas hein? 

On doit se lever à 4h30 pour avoir une chance d’être à l’heure. Pour Papa Bat, être à l’heure est une notion quelque peu approximative, dans le sens où, être à l’heure consiste habituellement à partir au moment ou on devrait y être. Il ne s’affole jamais et j’ai parfois très envie de l’étrangler. :p Je déteste être en retard et quand il s’agit de prendre un avion, ça ne pardonne que moyennement. Si vous tendez l’oreille aux environs de 5h moins 2 minutes vous devriez m’entendre beugler qu’on devrait déjà être partie BORDEL DE CUL!!!!!! 

J’ai oublié un truc, c’est presque sur, MAIS QUOI? Hein? QUOI? 

Ca va être chouette!!!! Vivement demain. 😀 Tchao la compagnie!

Hanh

Shampooing solide LAMAZUNA

3186891296373810901160010455464928457470378388867n

Il y environ 2 semaines, je recevais pour mon anniv le shampooing solide de LAMAZUNA.

Très heureuse d’ailleurs de pouvoir le tester ENFIN.

Aujourd’hui je vous reviens pour mon avis sur ce shampooing!!!

Avant tout, faut savoir que Lamazuna est une petite entreprise qui se bat pour le zéro déchet, leurs produits sont 100% naturel et vegan.

J’ai pu donc tester le shampooing solide pour cheveux normaux au sapin argenté, il est évidemment vegan, sans sulfate et naturel, il est parfumé au sapin argenté d’où le nom et il est fabriqué en France.

Par contre, il contient des huiles essentiels et ne convient donc pas aux femmes enceintes, qui allaitent et aux bébés, sachez, si jamais ca vous intéresse, que Lamazuna vient de sortir un nouveau shampoing solide au chocolat que lui, convient aussi aux enfants en bas âges et aux femmes enceintes et/ou allaitantes.

Alors voilà on revient à mon shampoing.

Il est super!!!! Mes cheveux ne regraissent pas de suite et j’ai du volume, pour le moment mon cuir chevelu ne me démange pas, il mousse super bien et ça j’aime car j’ai vraiment l’impression de bien les laver.

J’ai voulu l’utiliser sans aprés shampooing pour vraiment me rendre compte, je dois dire qu’il y a un petit bémol, mais ça doit pas dépendre du shampooing, mais simplement de mes cheveux, ils sont secs, conséquence ce shampooing me convient à moitié, car après les avoir lavé, ils font beaucoup de noeuds et je suis donc obligée de mettre une huile démêlante, du coup à la fin de celui ci j’essayerais surement celui pour cheveux sec. Car je pense plus adapté.

Sur le site vous pouvez aussi trouvez « les craquelés », ce sont les shampooings et les dentifrices un peux « ratés » ( pas beaux tout simplement) et donc un peux moins chers, car ces produits ont quand même un coût!

Je suis quand même conquise par ce shampooing, car le résultat est vraiment bien, je ne peux pas vous dire si le canelet, dure comme 2 bouteilles de shampooing classique, comme ils disent sur le site, car je pense que tout dépend de la fréquence des lavages et puis c’est difficile de faire un test de ce genre.

Dites moi si vous aussi vous êtes tenté par ce type de cosmétiques, et si vous allez sauter le pas.

Moi je pense le racheter sans aucun doute!!!!

http://www.lamazuna.com/

Fufe les roses

Le salon des allergies alimentaires SAAPS

En fait le salon des allergies alimentaires et des produits sans.

Chabidou a plein d’allergies. Elle est allaitée, donc je fais aussi des évictions. Un peu moins que tout ce qu’elle doit éviter, mais quand même. Je cherche donc toujours de nouvelles recettes adaptées à Chabidou qui grandit et mange de plus en plus de choses, pour varier un peu les plaisirs! Je cherche aussi une recette de gâteau d’anniversaire sans produits laitiers, sans soja, sans gluten, sans oeufs, parce qu’elle aura bientôt un an. 

C’était l’occasion rêvée de faire de nouvelles découvertes. Une chose est sûre, je ne suis pas déçue. 

C’est un petit salon, enfin tout est relatif, mais, il n’était pas énorme. Suffisamment cependant pour que nous y passions deux bonnes heures avant manger et en tout au moins trois heures. Mais finalement, je n’ai pas vu le temps filer! 

Il n’y avait pas trop de monde, il restait agréable de circuler et à part sur un ou deux stands, il était facile de papoter avec les représentants des marques. 

En arrivant, on vous donne un tote bag en coton avec des brochures, le plan du salon, deux paquets de gâteaux et le catalogue du salon. 

163716img20160409152157

Il y a des petites tables avec chaises mis à disposition par ci par là, donc à peine arrivé, on s’installe sur une table parce que Chabidou à un petit creux. On en profite pour jeter un oeil rapide aux brochures et catalogue et ensuite en avant! Au milieu du salon, il y a un théâtre culinaire, avec un grand écran pour suivre ce qu’il se passe, le programme est dans le catalogue, mais on ne s’arrête pas trop. 

On commence par un stand avec des épices, des risottos et autres mélanges tout prêt, ça à l’air sympa, mais alors la dame n’a rien d’avenant, et franchement, ça ne m’a pas donné envie d’en savoir plus. —‘ Au suivant donc.

Le premier stand qui nous fait de l’oeil c’est celui de la Mandorle. Du lait d’amande en poudre. On en goute au chocolat, à la noisette, ou encore à la chataigne et c’est aussi bon que les boissons végétales en briques que j’achète régulièrement. Mais l’avantage c’est qu’on ne reconstitue que ce qu’on a besoin et qu’on a pas besoin de faire un gâteau quand Minus première à finalement décidé qu’elle n’en voulait plus cette semaine. —‘ Pratique donc! J’ai craqué sur la version chocolatée, elle n’est pas sucrée, donc on la sucre à notre guise et c’est finalement pas plus mal. J’en ai ramené un pot à la maison, vous imaginez bien. Ils ont aussi des laits infantiles, céréales et tout le reste, mais encore une fois, personnellement, ça nous intéresse pas trop. 

814580img20160409110520

Dans les autres marques coup de coeur, on va commencer par le meilleur hein. On retient ensuite des glaces! Sans lait, sans soja, sans gluten, avec des saveurs exotiques, atypiques, addictives même. Un nom imprononçable qu’on a un peu de mal à retenir, mais on se souvient du gout et on se rappelle qu’on peut les trouver sur Paris. :p Les glaces Professor Grunschnabel (amis Alsacien, ça vous parlera peut être plus qu’à moi!). J’ai gouté la glace Madagascar Matcha, avec un vrai gout de thé matcha bien prononcé, mais super frais. La Chococolate, avec ce petit arrière gout d’orange inattendu, mais qui passe bien. La framboise Extase, du mioum à l’état pur. La mama Mango Maracujà, une explosion exotique! En tout il y 17 parfums, vendus dans plusieurs endroits à Paris, j’ai envie de vous dire que je vais allée y faire un tour sous peu! Elles sont certes pas données, mais crémeuses pour les glaces et fraiche et fruité pour les sorbets avec ce petit gout d’y reviens y, que ben, une fois de temps en temps, on a bien le droit! C’était le gros coup de coeur, vous l’aurez compris. D’un autre côté, m’acheter avec des glaces que je peux manger, c’était bien vu. :p

Ensuite Kokoji et son muesli croustillant, cru et sans gluten. Là aussi, c’était surprenant mais super bon. A base de graines de sarrasin prégermées, c’est croquant, sain et bon. Je ne mange pas souvent de céréales, mais pour ceux qui en mangent souvent c’est une super alternative, gouteuse en plus. 

Biercors nous a aussi agréablement surpris. Avec une limonade au citron rafraichissante, pas trop sucré et qui pique juste comme il faut. Des graines germées étonnantes (oui, il y a eu pas mal de trucs étonnant, pour un non initié du moins. :p), qui dévoilent un gout intéressant quelques secondes après mastication, ça doit être sympa dans des salades et elles se conservaient jusqu’à 2 ans après ouverture.

615031img20160409152426

Biscru. J’ai acheté quatre paquets de crackers crus, je crois que ça suffit pour dire que ça m’a plutôt plu. Les salés plus que les sucrés d’ailleurs, j’ai préféré la texture et les mélanges. Mais en encas ou à l’apéro c’est vraiment sympa. Et l’avantage du cru, c’est de conservé le maximum de nutriments. En plus d’avoir une liste d’ingrédients sains et gourmand. J’AIME! 

Perl’amande et la Noiseraie production avec son stand de pâte à tartiner! Chokénut, Chocolinette, tout le reste de la gamme, en plus des purées d’oléagineux divers. Histoire d’être sûre que c’était toujours aussi bon, je me suis bien évidemment dévouée pour gouter. Je préfère celles au chocolat plutôt que celle à la noix de coco, mais elles sont toujours au top. 

Ma vie sans gluten et le Pain des fleurs. Deux marques ou je trouve quelques produits sans soja, sans rien ou tout et pas mauvais. Surtout le pain des fleurs, devenu un incontournable de mes placards et de nos repas. J’ai pu gouter la version à l’oignon que je n’avais jamais osé acheter, qui a un gout assez prononcé, pas mon préféré pour le coup. Et la version au Souchet qui fut une très bonne surprise, assez douce voir presque un peu sucré, j’en rachèterais! 

Les recettes de Céliane qui font des tartelettes à la framboise juste à tomber. J’ai découvert que sans oeufs, sans gluten, sans lait et sans soja, ils ont aussi quelques recettes de gâteaux secs qui ont l’air sympathique! 

RRRAW, ca claque comme nom. C’est du chocolat cru et bon! Je me suis laissée tenter par une tablette de chocolat cru au 7 épices qui coute un peu les yeux de la tête, mais qui les vaut en bouche quand même un peu. Ils ont par contre une spécialité de truffe au chanvre qui a euh, comment dire, moyennement convaincu mes papilles. M’enfin, les autres parfums rattrapaient celui là sans problème. On a pas trop rechigné à faire les gouteurs si vous voulez. En plus les représentantes de la marque sur le salon étaient super sympa et en papotant un peu, j’ai peut être une piste pour un gâteau sans rien, mais bon. A suivre! 🙂 

Sol Semilla, une marque de « super aliments » . J’avais entendu parler de la spiruline, riche en fer et en plein d’autre trucs. Alors je me suis laissée tenter par le petit jus pomme/acérola/spiruline qu’on me proposait de déguster, à l’allure plutôt vaseux avouons le, mais au gout fruité et étonnement très bon. Du coup, j’ai acheté un petit sachet de spiruline, riche en fer et en micro nutriment, on verra bien ce que ça donne! Là aussi, l’accueil et les conseils étaient parfaits! 

Thank you my deer, un joli nom pour un coffee shop qui propose des préparations de gateaux et produits des petites douceurs sans gluten et sans lactose sur Paris. Et qui cherche des solutions et des alternatives aux ingrédients allergènes qu’il peut y avoir dans leurs recettes. On aime! 

AllergN qui a pensé à des produits pour signaler à tous, les allergies des enfants de façon ludique, mais voyante. Sous forme de bracelet, badges, pin’s, étiquettes, … A voir si Chabidou traine toujours ses allergies à son entrée à l’école… 

163348img20160409122353

On a mangé au food corner, au stand Gentle gourmet, un wrap crudités houmous sans gluten pour moi, ma foi fort bon, très bien assaisonné, bien que le pain du wrap lui même soit un peu bourratif. Ils ont un restaurant à Paris il me semble, Vegan. 🙂 

Il y avait bien d’autres stands, avec des marques très connues, comme Schär, Genius, Eat gluten Free, Bio Révola, valpiform et d’autres moins connues (avec un truc dégueu, que j’ai mangé sur un des stands, ils ont essayé de faire passer ça pour une fève de cacao enrobée de je ne sais pas quoi, mais alors, BEURK!), mais je n’ai cité que mes coups de coeur et ça fait déjà pas mal! 🙂

En bref, il y avait beaucoup de marques dédiées au sans gluten, avec Schär en tête de liste, mais beaucoup contie559570img20160409112733nnent soit des produits laitiers (du beurre en général), soit du soja, soit des oeufs. Donc pas forcément adapté à Chabidou. J’ai trouvé mon bonheur chez les marchands de produits crus en gros, à quelques exceptions prêt. Un peu dommage de s’être autant concentré sur le sans gluten au détriment des autres allergies, mais je pense que tout le monde à quand même pu trouver son bonheur à un endroit ou un autre du salon. L’ambiance était sympathique et les conférences avaient l’air intéressantes, mais j’avais Chabidou avec moi, donc nous n’avons pas testé. En plus, le tour du salon nous a pris pas mal de temps finalement. Et sur le Théatre culinaire au milieu du salon, ils préparaient du poisson au moment ou nous sommes passées, donc on ne c’est pas arrêté non plus! Le catalogue rassemble quelques recettes qui ont l’air sympa et était très bien fait. Un salon qui j’espère sera renouvelé!

Certains d’entre vous suivent un régime d’éviction pour une raison ou une autre ici?  

Hanh

Salon Baby Paris d’Avril

Me voilà de retour de ce salon ou l’on trouve tout pour bébé. Je dois avouer qu’il était vraiment chouette de mon point de vue. Des marques au top, de belles découvertes et des représentants de marques plus que sympathiques! J’adore.

J’ai eu l’impression qu’il était plus grand que celui d’octobre. Arrivées (oui avec ma tata!) autour de 10h15, on a presque pas attendu pour rentrer. En arrivant on vous donne un sac, avec des magazines, des brochures, réductions et échantillons. A l’intérieur, j’ai aussi trouvé un échantillon de produit sanytol pour le sol, une petite gourde good gout à la poire (55g), un petit plat Hipp lasagnes (même pas mixé! Comme les grands quoi.) à partir de 15 mois, un Mug Auchan drive (le mug et le petit plat ne sont pas sur la photo, parce que je les ai laissé à ma tante). Tout ce que j’ai ramené, pesait lourd, alors je me suis délestée de ce que je n’avais pas besoin. J’avais déjà fait un pré tri avant les photos donc. ^^

887307img20160402195310

Les échantillons et petits cadeaux ramenés du salon

Minus première était chez mamie et Chabidou m’a accompagné, bien tranquille collé contre maman, dans notre fidèle flytai de Fidella! 😀

En rentrant on pouvait voir un espace XXL, avec une table géante, un transat à taille adulte et deux énormes chaises! Histoire de se mettre dans la peau de bébé.

Premier arrêt sur le stand de Munchkin, avec une étagère qui présente tous les produits et sur le stand en face, possibilité d’acheter avec 20% de réduction. J’avais déjà repéré sur internet les assiettes colorées en forme de pomme à compartiment. Chabidou adore manger avec les doigts et j’aime beaucoup le principe. D’autant plus qu’elles passent au micro onde et lave vaisselle. J’ai aussi découvert une tasse sans bec, anti fuite, qui permet à l’enfant de boire comme les grands sans risque de s’arroser! Je ne connaissais pas le principe, il s’agit d’une valve qui recouvre entièrement le dessus du gobelet, et l’enfant en appuyant ses lèvres dessus, crée un petit espace qui laisse passer le liquide seulement à cet endroit. Il n’y a pas de couvercle, mais pour la maison ca à l’air top, hâte de le faire essayer à Chabidou! J’ai aussi repéré des crayons pour le bain, à base de savon pour dessiner dans la baignoire ou la douche, ainsi que des galets de bains anti dérapant, mais se sera pour une autre fois! Je ne vais pas tout dévaliser, même si j’en ai très envie. C’est une marque tout en couleur qui attire l’oeil et qui propose des articles de puériculture super sympa et pratiques! Si vous ne connaissez pas encore, il va falloir y remédier. :p

Deuxième arrêt sur le stand mont roucous. Je ne voulais pas spécialement m’arréter, je connais déjà cette eau, qu’on achète occasionnellement. Mais un bon de réduction de la Yooji m’a attiré. Résultat, nous sommes repartis avec des prospectus d’informations sur l’eau mont roucous, des réductions et un autocollant bébé à bord moyennement joli.

On passe les stands de laits infantiles et de biberons, ca ne m’intéresse qu’assez moyennement, voir pas du tout. Sauf chez Modilac, comme il n’y a personne, je m’arrête pour demander s’ils ont prévu de sortir des desserts sans lait et sans soja dans un avenir proche, mais pour l’instant ca n’est pas au programme. Tant pis, ces desserts ont quand même l’avantage de proposer au tout petits allergiques au lait de vache (mais qui supportent le soja), des petites crèmes desserts adaptées et qui changent de la compote ou de la tétée (ou du biberon). Ca ne sera pas pour Chabidou. On est quand même reparti avec des infos sur les laits infantiles à base de riz ou hypoallergénique, même s’il y a très peu de chance qu’on en ai besoin. Dans le sac, il y avait aussi des pare soleil! 😀 Ca tombe bien, ca fait depuis au moins l’année dernière que je dis qu’il faut qu’on en achète. Plus besoin. On sera sponsorisé par une marque de lait en poudre par contre, mais bon, la dame était sympa. :p

On a vu le stand Squiz, les gourdes réutilisables, mais j’en ai encore à la maison.

Ensuite direction les petits pots! Il y avait pas mal de stand, et j’y ai passé un long et bon moment. 🙂

D’abord, une marque que je n’avais encore jamais testé. Grandeur Nature. J’avais vu ces petits pots sur le site de bébé au naturel, mais j’avoue que de prime abord ca ne m’avait pas trop attiré. Le packaging est simple, des petits pots au couvercle vert, enfin pas les plus glamour. Il n’y a pas beaucoup de choix, une dizaine en tout entre sucré et salé. C’est une marque qui propose aussi des laitages vache ou brebis, des soupes, des produits sans gluten,  et des plats tout pret. Tout ca en bio! Le petit pot Carottes, lentilles, thym, parait prometteur, à partir de 10 mois, il a le mérite de changer un peu. On va attendre encore un peu pour Chabidou, j’suis pas super sure que les légumineuses soient une bonne idée pour l’instant. Par contre on a essayer le petit pot carotte, offert hier sur le stand et ca n’arrive pas souvent alors il faut le signaler, Chabidou l’a dévoré, elle l’a entièrement fini! On trouve aussi ces produits en Biocoop (d’ailleurs pour les petits pots, ils respectent les chartes de l’agriculture biologique,ainsi qu’a celle de biocoop, qui sont plus drastiques encore, voilà quelque chose que j’ai appris hier! en plus de celles des petits pots destinés aux bébés) et comme on va y faire les courses de temps en temps, je pense que je me laisserais séduire par ceux là la prochaine fois! L’habit ne fait pas le moine comme on dit.

Le stand suivant était une petite marque avec un joli nom. La potion des lutins. Des petits pots bio, dans des petites conserves à l’ancienne, à l’aspect chic et appétissant. Sur le stand, les petits pots étaient bien entourés de personnage légumes en crochet. Classe. ^^ Les recettes ont l’air originales, mais ils sont un peu plus difficiles à trouver que les pots plus classiques. A suivre!

Ensuite l’une de mes marques de petits pots préférée: Babybio! En plus ils fêtaient leur 20 ans. Et on sait pourquoi ca marche toujours aussi bien. Bons, bios et beaux, les trios gagnant. Ils ont redonné un petit coup de neuf à leurs emballages récemment et on sortit plusieurs nouveautés. Ils ont maintenant une large gamme, avec pas mal de choix. Ils proposent un pot au topinambour par exemple, ou alors on tout maïs, un tout patates douces et plein d’autres bien sympathiques! On a fait une photo sur le stand avec le doudou lapin de la pub. Pour tenter de le gagner! D’ailleurs j’ai vu sur la page facebook, qu’on pouvait aussi tenter de le gagner jusqu’en juin, allez voir. 😉 Chabidou valide aussi cette marque sans problème, surtout les petits pots de légumes. Ce bébé est un véritable herbivore, elle n’aime que les légumes. On a eu le droit un un super tote bag, qui m’a suivi pendant mes courses ce matin, un petit pot maïs et quelques gourdes de fruits, parce que mon bébé chat n’a pas le droit de manger toutes leurs nouveautés malheureusement, on est un peu restreint.

156698img20160403200858

La petite photo avec la mascotte de babybio!

Comment parler de petits pots sans parler de Good gout! Sur le salon, ils faisaient une offre salon, alors je suis repartie avec 10 plats et 10 gourdes. Et ben ca pèse un peu! Ils ont deux nouvelles gourdes de compotes, une fraises/bananes et une autre pomme/coing. Ainsi qu’une autre nouveauté, des céréales pour bébé, dont une recette à base de riz sans gluten. Personnellement ca ne m’intéresse que moyennement, je préfère lui donner du pain des fleurs, mais pour ceux qui en utilise pour leurs bébés, si elles sont à l’image de leurs petits plats, vous pouvez y aller.

Et la dernière marque de petits pots qu’on a vu c’est Hipp. Une autre marque bio, elle proposait des petits pots pour le midi sur le salon, alors on en a profité et on nous a même trouvé un petit pot sans risque pour ma minus. Je dois avouer que j’aime un peu moins, les pots salés de cette marque. Il y a souvent un peu trop d’ingrédients et j’avoue que j’ai la flemme de tout déchiffrer voir si Chabidou peut manger ou pas. Par contre, ils ont sortie des recettes de gourdes de fruits très sympa, avec des fruits exotiques.

Après tout ça, on a fait une pose à l’espace allaitement, qui était bien vide, mais confortable avec ses canapés et tranquille pour se poser 5 minutes du coup. En parlant allaitement, il y avait un stand qui vendait des kits avec les essentiels pour allaiter. Et un autre sur les lactariums (le recueil du lait pour les bébés prématurés par exemple).

Arret obligé chez Weleda, j’adore cette marque! On est reparti avec une flopée d’échantillons pour maman et bébé, que j’ai partagé avec ma tata. 😀 Et j’ai acheté le fluide hydratant à l’amande. Chabidou elle a même eu le droit à un petit livre offert par weleda.

J’ai ensuite craqué pour des sarouels pour Chabidou, de la marque Bertilloo. Des imprimés qui ont du punch, et une coupe sympa, voilà deux pantalons de plus pour ce printemps!

Le joli stand de Ki et La a suivi. Nous avions déjà les lunettes de soleil (incassables, jolies, avec des verres au top de la protection) pour les filles et ils viennent de sortir de très beaux chapeaux de soleil, aux imprimés tendances, en plus d’être anti uv. Le petit plus, c’est les petits trous sur l’arrière pour passer la lanière des lunettes et pouvoir mettre le chapeau et les lunettes en un mouvement. Chabidou aura donc un beau chapeau vert à pois avec ses lunettes mauve. J’ai profité d’un verre de menthe à l’eau proposé sur le stand pour me requinquer avant de continuer le salon. Encore une fois, de super échanges avec l’une des représentantes d’une marque que j’aime beaucoup.

144181img20160402194813

Nos achats! 

Je vais surement en oublier, mais voilà les principaux stands que j’ai visité. Il y avait aussi des stands d’écharpes de portage et de porte bébé (Ergobaby, Babylonia,…) , mais comme j’ai déjà ce qu’il faut, je suis passée très rapidement! On pouvait aussi trouver ce qu’il faut pour décorer la chambre de bébé et un tapis de marque Dwinguler, qui semblait bien pratique dans une salle de jeu. Un revêtement qui se lave en un coup d’éponge et qui absorbe les chocs en plus d’être anti dérapant. Il était réversible avec des imprimés colorés ou pastel. Il y avait un peu de monde, donc je n’ai pas trop pris de renseignements, mais ca avait l’air sympa. Piwapee a sortie un maillot de bain en deux parties, ce qui permet de faire sécher le maillot plus vite, juste ce qu’ils leur manquaient. Eliott et Loup était aussi présent avec leurs nouveaux imprimés de maillot de bain évolutifs. Les triporteurs Babboe aussi, qui sont quand même bien classes.

Comme vous avez pu le lire si vous êtes arrivés au bout (bravo si c’est le cas!), il y avait pas mal de choses, sachant que je ne me suis pas arrêtée sur beaucoup de stands finalement. :p Je n’ai pas pris de photos sur le salon, j’avoue que j’ai préféré flâner tranquillement. 🙂

Vous y avez fait un tour? Vous en avez pensé quoi?

 

Ravie de mon petit tour en tout cas. Et la semaine prochaine, on recommence avec le salon des allergies.

Hanh

 

 

Bricolage de 1er avril!

Du coloriage, des gommettes, du collage et des lettres en folie! Sur le thème des poissons bien sur! 🙂

Pour ça nous avons eu besoin de papier, de colle, de ciseaux de crayons et feutres, d’une planche de jolis stickers poissons, de gommettes et voilà.

137970img20160331163116

Les super aquariums surpeuplés, avec un fond sableux. Ou bien Minus première à voulu essayer de les faire cuire. \o/

644172img20160331175334

On colle les poissons dans l’eau, on retrouve les lettres pour écrire son prénom et on suit le modèle pour réécrire le mot poisson. Encore des poissons maman! Un gros! Encore un et après un petit, non, deux petits (esclavagiste de maman! )

347132img20160401142253

Et pour le dernier, la consigne était de coller les écailles sur le poisson et les bulles à l’extérieur. 🙂

Des activités simples et économiques pour occuper les minus pendant les jours de pluie!

 

En parlant poisson, on revient de chez l’allergologue avec Chabidou. Les tests du soja et du lait sont toujours positifs. Et les patchs de poissons étaient aussi positifs. :/ On a de nouveau rendez vous dans 3 mois, voir si cette allergie pourrait être dangereuse si Chabidou mange du poisson, en la testant avec les prick test (les petites piqures sur le bras) cette fois. Affaire à suivre donc, mais on est pas sortie de l’auberge… Et j’aimerais bien que se soit un poisson d’avril. –‘

D’ailleurs on va faire un tour au Salon des allergies le weekend prochain! J’espère qu’on y découvrira de chouettes trucs à manger. 😀

 

Hanh