Bruges avec les minus (fin)

JOUR 3

Les filles se sont réveillées respectivement à 8h et 8h30. Les vacances je vous dis!

On a encore une fois mis un peu de temps à se préparer. Le programme de la journée n’était pas encore tout à fait décidé.

On voulait juste aller du côté de Knokke-Heist dans un premier temps, avec soit la plage et un restaurant qu’on nous avait conseillé, soit la réserve d’oiseaux Zwin. J’ai tranché pour les oiseaux, vu qu’il fallait marcher, je me suis dit que le matin quand elles étaient encore en forme serait une bonne idée (toujours écouter maman).

Donc nous voilà partie pour Zwin, à 20min de Bruges environ. La réserve naturelle se trouve à la frontière des Pays bas, mon téléphone m’envoyait donc régulièrement des sms pour me souhaiter la bienvenue au Pays bas ou en Belgique. \o/

237791img20170814123850

Le parking est payant, 5€, beaucoup de gens y vont en vélo, tout le monde a un vélo là bas et c’est encore le moyen de transport le plus pratique. Mais bon, il fait beau, les oiseaux chantent et les filles sont de bonnes humeurs.

En passant à Knokke nous avons du croiser plus d’une dizaine de voitures de luxe et si ça n’en était pas, c’était des voiturettes de golf, ou des gens avec des polo et des shorts très chers sur de jolis vélos de ville rutilant. On faisait presque tache avec notre petite clio.

2024361502975152019Arrivé au Zwin natuur park, on achète les billets, 12€ par adulte, 5€ pour les 6-17ans et gratuit pour les plus petits. On peut aussi louer des jumelles pour enfant ou adulte. Bien inspiré j’en loue une paire à Minus première (pour 2€). On nous donne aussi 4 cartes électroniques pour l’exposition, qui nous permettront de suivre tout le long de l’expo un oiseau qui nous sera attribué au début. Cette partie là était très interactive, avec des tablettes sur lesquelles on passait notre carte et qui ajustait le contenu en fonction de l’âge, la langue et donnait des infos sur l’oiseau qu’on suivait, sous forme de jeux, textes ou vidéos.

 

Il y avait également différents petits ateliers marrant, retrouver les oeufs de son oiseau, apprendre à voler grâce à différents simulateurs, …

Nous avons tous apprécié cette visite!

900303img20170814140123

Après l’exposition, direction le parc en lui même à la découverte des oiseaux qui y vivent. La journée était magnifique, avec un beau soleil au rendez vous, ce qui n’était que plus agréable. On aperçoit directement des cigognes en sortant, perchées sur des nids en hauteur, nous avons un plan avec les circuits à suivre, jalonnés de « cabanes » d’observations, d’explications ou autres.

Une partie du circuit se passe en foret, ou il est vrai que n’étant pas des ornithologues très aguerris, nous n’avons pas vu grand chose, un petit piaf marrant qui poussait des cris aigus et qu’on a été incapable de reconnaitre. Première cabane, derrière une vitre sont disposés eau et nourriture et nous voici devant un écureuil et 2 ou 3 oiseaux qu’on ne reconnait toujours pas. Peut être y avait il un pivert?

Au centre du circuit, il y a des étangs, ou l’on peut observer oies rieuses, spatules blanches, canards, … Des jumelles et télescopes sont disposer dans certaines cabanes pour mieux voir, mais pas très accessibles aux plus petits. Minus première n’a jamais lâché ses jumelles, même si elle n’arrivait pas à s’en servir correctement. Bref, elle a quand même vu quelques oiseaux, pu entendre leur chant dans une cabane dédié, voir ce que les différents oiseaux mangeaient dans une autre. Le seul point négatif, c’est que beaucoup de choses étaient écrite en flamand dans les cabanes, non traduites. Quitte à ne choisir qu’une langue dans un lieu touristique, autant écrire en anglais partout, mais bon.

1380961502975291362

Arrivés un peu tard sur le site, les filles ont discrètement grignoté en marchant (pique nique interdit), ont bien apprécié la balade et il n’y a eu presque aucun cri ou manifestation de mécontentement alors qu’elles ont quand même marché plus de 3km. Victoire!

Notre tour terminé, et au vu de l’heure un brin tardive, on décide de manger un morceau à la brasserie accolée au parc.

Bon, si vous avez le choix, faites autrement, 17€ un morceau de poulet et des frites ou une salade et 12€ le morceau de poisson pané du menu enfant, comment dire que bon, ça se passe de commentaires.

Après manger, le temps de se décider sur la suite des événements, on emmène les filles sur la petite aire de jeux annexe. Le meilleur moment de la journée selon elles. #lesminus Chabidou a sauté sur le premier bébé venu, le couvrant d’envahissant bisous et câlins, pas besoin de s’encombrer de présentation.

Les Pays bas étant a côté et avec l’espoir secret que les filles dorment un peu dans la voiture sur le trajet, nous avons pris la direction de Sluis.

486424img20170814172221

Evidemment, dormir c’est pour les faibles, alors après avoir payé 3€ de parking, on décide de faire une pause pour prendre un verre et le dessert pour Minus première. Elles ont animé le bar, danses et chants au rendez vous, avant de partir découvrir la ville. J’avais repéré un musée qui avait l’air sympa, le Bizarium, mais il était fermé le lundi, donc on a juste parcouru tranquillement la ville a pied, avec deux minus qui commençaient à fatiguer. Chabidou c’est essayé à marcher à reculons au milieu de la foule, et Minus première avait l’envie soudaine qu’on lui achète tout ce qu’elle voyait.

La fatigue aidant, la nuit c’est précédée de crises monumentales bien difficiles à calmer.

Et voilà une nouvelle journée bien remplie!

JOUR 4

La fin de notre périple s’achève déjà le lendemain, après un dernier petit déjeuner au b&b et des au revoir à notre hôte, nous repartons sous la pluie et l’orage sur Bruges pour une dernière visite avant de rentrer.

963852img20170815133634Je voulais visiter le musée groeninge, avec une jolie collection d’oeuvres de primitifs flamands et l’historium, qui nous replonge dans le Bruges médiéval. L’homme est plus enclin a faire l’historium et comme nous n’aurons le temps que pour l’un ou l’autre, nous nous dirigeons vers le Markt pour découvrir l’Historium. Gratuit pour les 0-2ans, 7,50€ pour les 3-12ans et 13,50€ pour les adultes. Avec possibilité d’acheter un billet combiné avec le musée Groeninge (17,50€) pour une visite la même journée.

L’exposition commence dans une entrée ou l’on vous équipe d’audio guide, on passe ensuite une porte d’ou sort de la fumée pour se diriger dans différentes salles ou l’on suit l’histoire de Jacob, apprenti chez le peintre Jan van Eyck. Ambiance sombre et feutrée, petit film dans chaque salle, parfois statues et décors un peu impressionnants, j’ai eu un bébé greffé, caché sous mon gilet tout le long du tour. Et une grande fille pas si rassurée à côté. Mais c’était sympa et pas trop long.

437483img20170815115021

L’exposition se poursuit de façon un peu plus traditionnelle, avec des jeux ludiques pour les enfants et une jolie vu sur la place.

Midi, on cherche ou manger avant de repartir et j’ai le malheur de laisser l’homme choisir une nouvelle fois. On est encore une fois les premiers à rentrer dans un restaurant pas loin du markt, et encore une fois l’attente fut… longue. Très longue… Les filles n’en pouvaient plus, Chabidou s’amusait à faire des trous dans la nappe et Minus première se disait que faire les mêmes bêtises que sa soeur c’était une bonne idée. J’ai commandé un filet mignon, qui est en fait, surprise, une pièce de boeuf, l’homme une carbonade flamande et les filles du poulet grillé, accompagné évidemment de frites. C’était bon, mais cher. C’était encore une fois tellement long qu’on a zappé le dessert et qu’on est partie retrouver la voiture pour rentrer à la maison.

Bruges est une ville très agréable du moment qu’on évite les places trop touristiques et les restaurants vides ou touristiques. Des activités pour contenter tout le monde et tous les âges. Le mini aperçu des Pays bas nous a également bien fait envie, qui sait pour un prochain long we, Amsterdam pourrait être sympa. 🙂

Vous connaissez Bruges et ses environs?

Hanh

Publicités

Bruges avec les minus

532678img20170812174817

Un weekend prolongé, envie de prolonger nos vacances, d’évasion et de découvertes. Bruges nous a appelé. A moins de 3h de Paris, voilà une destination qui vaut le détour.

Pour notre première fois dans cette ville et même en Belgique, nous avons choisi un bed and breakfast qui nous paraissait sympa et pas trop loin du centre, même si pour le coup, nous n’étions pas au coeur de la ville, notre hôte et l’accueil dans la maison d’hôte ont était parfait. Nous avons logé au B&B Le Coquin (en référence au COQ, m’enfin qu’aviez vous en tête!), situé au nord de la ville.

JOUR 1

Nous sommes partie en fin de matinée, pique niqués en cours de route et sommes arrivés vers 15h30 au b&b.

Notre hôte nous a donné quelques conseils de visite, indiqué les parkings et les façons de nous rendre au centre ville. Il loue des vélos au besoin, à pied c’est à environ 20-30 min. En voiture, les parkings souterrain permettent de se garer pas trop loin du centre ville, mais ceux dans lesquels on a voulu se garer étaient soit loin, soit complets, (celui dans le sud de la ville, vers la gare propose un pass pour le bus pour la journée avec la place de parking). On peut aussi se garer dans les rues adjacentes à l’hyper centre, il y en a pas mal, mais c’est très cher, 7 euros les 3h30 par exemple… Nous avons choisi cette option le premier jour pour faire un petit tour avant le lendemain.

La ville n’est pas très grande, plate, donc tout se fait aisément à pied. Avec un porte bébé ou une poussette avec un petit pour compléter les moments de fatigue, c’est parfait.

658779img20170812174154

Après un premier tour au Markt et au Burg, les places principales de la ville, Minus première a pu gouter aux gaufres et Chabidou c’est contentée d’un bol de fraises, ce qui a eu l’air de lui convenir. Les rues passantes sont agréables, les bâtiments magnifiques. Des calèches sillonnent le centre historique régulièrement, Chabidou hurlait CHEVAUX, au moindre bruit de sabot, à grand coup de coucou et « encore cheval ».

Pour le soir, nous avons fait quelques courses dans un carrefour express, histoire de grignoter dans la chambre avant de coucher des minus bien fatiguées.

JOUR 2

Nous voilà réveillés autour de 7h30 par des petites filles au taquet. Le temps de se préparer pour aller déjeuner, il était déjà 9h passé, les vacances nous ont bien vite rattrapées.

Les filles au début un brin timides et impressionnées se sont mis à danser et à chanter dans la salle de petit déjeuner dès que la radio fut allumée. Petit déjeuner plus que copieux et surprise, notre super hôte avait même des choses à manger pour Chabidou, des cracottes sans gluten, des boissons végétales, des oeufs, des fruits, fruits secs et oléagineux et un choix bien plus qu’impressionnant pour le reste.

885239img20170813114111

Direction le centre ville à pied, j’avais fait un repérage sur ce que je voulais qu’on fasse, l’homme n’était pas toujours très emballé, on a fait en sorte que tout le monde y trouve son compte. On a commencé par aller faire un tour aux jeux, situés dans AstridPark, histoire de motiver un peu nos troupes après avoir bien marché pour arriver en ville.

Un petit tour en ville a suivi, puis nous sommes allés dans un restaurant dont la carte était prometteuse que nous avions repéré la veille. Nous n’étions pas à côté, mais l’homme y tenait (rappelez moi de ne plus l’écouter). The Noon situé sur Hoogstraat. Un resto marocain je crois. Nous y sommes arrivés à 13h, et nous étions les seuls clients. On c’est installé avec des minus un peu remuantes, on a demandé si l’on parlait français ou anglais et on nous a répondu, en français c’est très bien. Mouais. Bref. On tente de commander, le tajine de poulet au citron et pomme de terre nous faisait très envie, on nous répond, il y a d’abord le potage et ensuite on peut faire un assortiment si c’est bon pour vous, bon ok, on verra. On nous sert nos boissons (pas de carafe d’eau ici, on avait toujours une gourde avec nous et prenions un jus de fruits aux filles dans les restaurants souvent). Et on attend. Longtemps. Troooop longtemps, rien n’est prêt, alors qu’il est bien plus de 13h, bref. On nous sert le potage. Je crois que l’horreur dans les yeux de Minus première c’est personnifié à cet instant. QUOI et ELLES SONT OU LES FRITES! Manque de bol, il y avait de la semoule (donc gluten) dans le potage, mais Chabidou a envie d’y gouter, elle, alors on tente, on verra bien. Même l’homme a manger du potage (avec beaucoup de pain certes). Minus première fait toujours grise mine, même le pain ne lui plait pas, comme on a l’air d’apprécier la soupe, elle nous en sert une à la grimace, bien chargée.

Après ce qui nous a paru encore une bordel d’éternité, on ne tenait plus Chabidou, le patron nous appelle au comptoir pour récupérer nos couverts et venir vers le buffet. Il y a des pommes de terre, de la semoule, des pâtes à la sauce tomate, une sorte de dhal, et un gratin pomme de terre/courgettes/agneau, nul poulet en vu. Il sert une première assiette avec de tout. Je tente de limiter les dégâts pour la mienne, mais chabichou veut des pâtes. Bref, il sert une petite assiette à Minus première, qui se met aussitôt a chouiner. Ca ne ressemble pas à des frites.

Elle ne touchera pas à son assiette, même pour manger les pâtes. Chabidou elle a mangé les pommes de terre et quelques pâtes ( on c’est dit qu’on verrait bien). D’autres personnes sont arrivées à ce moment là, servi bien plus vite et oh surprise, du tajine de poulet arrivait sur le buffet quand on partait… On a zappé le dessert tellement on a eu peur d’attendre encore une plombe.

Bref, ce qu’on a mangé était bon, mais c’était bien trop long et pas vraiment ce qu’on voulait manger. Il ne nous a pas fait payer pour les enfants, c’est toujours ca. Si vous avez pas envie de passer votre aprem au restaurant et avait envie de manger un truc précis, FUYEZ!

728033img20170813144939

Les filles voulaient ensuite faire du bateau, on est alors partie en quête d’une embarcation pour faire le tour de la ville en petit bateau à touristes. 8€ par adulte, 4 € par enfant de plus de 4ans et gratuit pour les moins de 4 ans. C’était très chouette, Minus première avait pris son appareil photo et s’en ait beaucoup servi tout au long du séjour. Ca lui a bien plu et à nous aussi, on passe sous des ponts et on fait le tour de la ville en ayant une très jolie vue, j’avais la chance d’être juste derrière le guide, et du coup j’ai entendu correctement les explications qui étaient débitées de façons un peu robotisées mais étaient intéressantes, par contre, pas sure que les gens du fond aient entendu grand chose. L’homme en a profité pour se faire remarqué, un pigeon c’est délesté de son pesant de caca sur son short. \o/ Et Chabidou, bercé, c’est endormie sur la fin du tour, qui dure environ 30 minutes.

Evidemment, impossible de la rendormir ensuite dans le porte bébé, trop de choses à voir surement.

371906img20170813161941

Je tenais à voir le Béguinage et le Minnewater dans le sud de la ville, donc nous y avons doucement cheminé, suivi d’une minus première du genre relou, qui hurlait sa faim a qui voulait l’entendre, hurlant de plus belle quand j’ai voulu lui acheter des fruits, elle voulait de la GLACE!!! Et faire pipi et elle avait mal aux jambes. Bref, dur, dur. On est quand même arrivé au minnewater, il y avait beaucoup de monde, trop de monde, donc on est rentré discrétos dans un tearoom pour faire faire pipi a la grande et après lui avoir enfin acheté une glace et s’être un peu posé le temps de la manger, nous avons pu profiter plus sereinement de la visite du Béguinage. Un endroit très reposant. Nous sommes arrivés pour les Vespres, les filles étaient fascinées par « ces dames » qui chantaient.

Le retour vers le b&b fut moins agité, nous avions chacun l’une des filles sur le dos, Chabidou à fait une mini sieste et nous avons pu profiter de la vue et avons assisté à la levée d’un des ponts pour laisser passer une péniche.

349855img20170813180712

Pour le repas du soir, j’avais repéré un restaurant bien noté « De grilloir », mais finalement uniquement sur réservation en arrivant là bas, nous nous sommes rabattus sur un snack bien peu touristique (au moins pas d’ambiguïté, on tente pas le français pour communiquer), mais les frites n’étaient pas mauvaises et Minus première a pu manger un burger (avec un steak de fricadelle, mais chut, elle le sait pas). Là aussi, l’attente était longue et Chabidou c’est empressée de le rappeler chaque secondes d’attentes.

Voilà pour ce deuxième jour. Le troisième et quatrième seront pour demain ou plus tard. 😉

Teasing: On a même pris le gouter au pays bas!

Hanh

 

Le domaine de Chantilly

799649img201611111106471

Nous avons visité une partie du domaine de Chantilly vendredi. Il faisait beau, le froid était saisissant, et c’était férié.

Minus première aime beaucoup les châteaux, et son père et moi aussi. Nous sommes dans une région ou plusieurs sont splendides et facilement accessibles, alors on en profite! C’est l’occasion d’une sortie en famille, entre détente, patrimoine, balade et culture.

Visiter un château avec des minus d’un an et demi et 4 ans? Mais oui! C’est une super idée sortie pour tous les âges. L’année dernière nous avions visité Vaux le vicomte, Minus première avait juste adoré, et se souvient encore de ce drôle de lit d’époque, de ses statuts impressionnantes et de ces dorures enchantées.

Évidemment, on ne visite pas de la même façon avec nos minus que quand nous sommes seuls. Exit visite guidée et audio guide, pour le coup, elles sont encore petites et ne s’intéressent pas encore à l’histoire du lieu avec autant de détails. Elles adorent par contre ce concentrer sur ce qu’elles voient. Chabidou et les statuts d’animaux, sur les peintures gigantesques, sur ce tableau où un bébé est allaité, sur cette cheminée impressionnante, cette potiche colorée ou encore tous ces bébés (en fait des anges) qui la surplombait.

8180651479045430649Minus première elle, commence à poser des questions, s’intéresse beaucoup au mobilier, on met des mots sur ce qu’elle trouve beau, ce qui attise sa curiosité, on s’arrête quand elle observe, et on passe rapidement sur d’autres choses. On lui suggère d’observer certaines choses, regarde, c’est une mosaïque, tu en vois d’autres? Qu’est ce que tu vois? Comment c’est fait? Et sur ce mur, ce que tu regardes, c’est une tapisserie, ce n’est pas comme les peintures de l’autre pièce, tu vois, c’est du tissu et les dessins sont fait directement avec le fil. Là nous sommes dans une salle de musique, est ce que tu vois un instrument, tu en avais déjà vu avant des comme celui là? C’est une harpe. Et ainsi de suite.

Elle a été complètement subjuguée par l’immense bibliothèque, a voulu prendre des photos, observé avec attention certains livres et les sièges d’époque, a fait le tour au moins trois fois, observé un plan de Paris avec minutie, levée la tête, baissée la tête et j’ai vu ses yeux pétiller. Entrainant sa soeur par la main, elle lui montrait des choses et les gens n’étaient pas du tout gênés par ses deux petites tornades qui s’extasiaient parfois bruyamment sur les trésors que renfermaient ce superbe château, faisant même des commentaires très positifs en voyant leur intérêt.

2439351479045635536

La bâtisse ne parait pas aussi impressionnante d’aspect extérieur que certaines autres, mais l’intérieur est splendide, fait d’escaliers, de tours et de détours, les salles sont toutes pleines de merveilles et nous avons visité l’intérieur pendant plus d’une heure. Il faudrait certainement le double, voir un peu plus pour profiter pleinement de tous ce qui nous intéressait en tant qu’adulte, mais 1h sans temps mort pour deux petites filles, c’est déjà beaucoup.

Nous sommes donc ensuite partie en quête de nourriture.

Le restaurant situé dans le château est relativement cher, alors nous sommes allés dans les rues de Chantilly, situé à moins d’un kilomètre. D’ailleurs nous nous étions garés sur le parking payant (4euros la journée), mais nous avons trouvé une petite rue non payante pas loin de la rue du connétable, non loin du château et à deux pas des écuries. Finalement, nous nous sommes arrêtés au restaurant chinois, rue du Connétable, je vous le conseille, c’était à base de produits frais pour la plupart et bon. Et pour un prix bien moins cher que les restaurants plus traditionnels de la rue.

Sortie du restaurant, Chabidou qui commençait à s’énerver, c’est écroulée de fatigue dans mon dos et nous sommes partie visiter les écuries. Lieu qui comprend aussi le musée du cheval et la salle de spectacle, d’ailleurs le prochain spectacle à l’air assez chouette, mais il ne démarrait que fin du mois, pour une prochaine fois peut être. Minus première a aussi beaucoup aimé ce musée, voir l’écurie avec ses chevaux et poneys et voir un cheval travailler dans le manège. Chabidou c’est réveillée lorsque nous terminions la visite. Il était presque 16h, 1h30 à parcourir l’écurie et le musée, pour le coup on a pris le temps dans chaque endroit. Le musée était aussi intéressant pour les plus petits que les plus grands et personne ne c’est ennuyé.

1383031479045552609

Il restait encore une grande partie du domaine à visiter, notamment les jardins, mais il faisait froid, et Minus Première en avait assez, vu l’heure nous sommes rentrés tranquillement à la maison.

Le bilan de la journée était très positive, c’est une super idée de sortie en famille, si vous ne faites pas les jardins, c’est même une visite parfaite par temps maussade.

Outre le parking à 4 euros (évitable donc), le prix d’entrée pour tout le domaine est de 17€ plein tarif et 10€ en tarif réduit, avec ce billet, vous avez accès au parc, au château et aux écuries. Lors des spectacles, il existe un billet groupé qui comprend en plus le spectacle.

L’année prochaine, on essayera surement de visiter Fontainebleau.

Quels lieux culturels allez vous visiter avec vos minus?

Hanh