L’arnaque du deuxième accouchement

Mais non le blog n’est pas abandonné! Et j’ai enfin accouché! Vous comprendrez bien qu’entretenir le blog n’a pas été l’une de mes priorités dernièrement.

Minus deuxième

Après plus de 48h de contractions plus ou moins douloureuses et plus ou moins anarchiques, elle est enfin sortie! Non sans peine. Elle n’avait a priori pas trop envie de descendre dans mon bassin. Mais maman en a décidé autrement. l’heure c’est l’heure. Elle est donc née le même jour que princesse Charlotte, mais a un prénom qui tire plus sur la mythologie romaine, voir d’une planète naine ou d’un astéroïde que celui d’une royauté. Une déesse ou un objet céleste, c’est beaucoup plus classe. :p

Allez, vous avez été sage, j’vais vous faire un petit topo de ce deuxième accouchement!

Minus première larguée chez mamie après une première nuit de quelques contractions, ca a doucement mais surement continué sur une pente implacable. Première arrivée aux urgences le 1er mai vers 16h avec des contractions bien douloureuses toutes les 10-15min depuis plus de 24h.

Évidemment une fois sur place, elles s’espacent!!!!! Alors que ni le spasfon, ni le bain, ni la marche n’avait changé quoique se soit depuis plusieurs heures. L’arnaque!

Col dilaté à 3 et effacé. C’est bien partie mais pas pour tout de suite. J’ai l’option, travail interminable comme la première il semblerait. Pire même… Qui a dit que pour un deuxième, ca allait plus vite? Bref, la sage femme me laisse le choix de rester ou de repartir quitte à revenir quelques heures plus tard. Bien, bien, bien. On repart donc, l’idée de rester des heures en salle de naissance ne m’enchante pas plus que ca.

L’homme propose qu’on aille voir minus première chez papi et mamie, alors hop c’est partie. Évidemment, les contractions reprennent presque immédiatement de retour dans la voiture. Et bizarrement, se rapprochent.

On part faire un tour à Truffaut. De toute façon, il faut que je marche pour faire avancer le travail à ce qu’il parait. Lamentablement accrochée au bras de l’homme, à moitié agonisante toutes les 6-7 min. Mais j’en suis sûre, ca n’est pas encore pour tout de suite.

Repartis à la maison, les contractions deviennent à ce moment là, légèrement ingérables et beaucoup plus longues. Le ballon est mon ami. J’en profite pour engloutir entre deux contractions, une part de pizza de la veille et un yaourt, parce que l’hypoglycémie me guette.

L’homme n’est pas ravi de m’entendre ronfler (pour ne pas dire crier) à chaque contractions qui se rapprochent. Il est pour qu’on m’assomme rapidement et qu’on sorte le bébé. Même s’il aimerait bien qu’il reste au chaud encore quelques années. Monsieur n’est pas super prêt mais prêt à tout pour ne plus m’entendre. Pendant ce temps là, il joue à Hearthstone sur l’ordi. TRANQUILLE.

De retour donc aux urgences à 19h. Cette fois ci je reste, même si mon col n’est ouvert qu’à 4!

A 4 BORDEL!

En 3h, ca n’a avancé que de 1 avec des contractions toutes les 6-7 minutes qui me font souffler comme un boeuf.

Arrivés en salle de naissance, j’ai envie de voir si le travail va finir par avancer tout seul ou non, alors pas de péridurale pour l’instant, j’opte pour le ballon. Mais arrivé 20h30, avec un col toujours à 4… Je la demande, ca va durer encore trois jours si on laisse faire et franchement ca me fait moyen envie, sachant que ca fait approximativement 3 nuits que je ne dors que de très moyennement à pas du tout.

La feinte de la sage femme qui m’annonce que l’anesthésiste est partie au bloc et donc pas dispo avant au moins 30min-1h. Et puis en fait si, il a un moment. ALLELUIA!

Péridurale finie de poser vers 21h, poche des eaux rompues, perfusion pour accéléré tout ca en cours. On tient le bon bout. Autour de 22h, je suis enfin à dilatation complète. YOUHOU!!! Donc de 4 à dilatation complète en 1h, merci la science et la médecine…

On attend que minus descende dans mon bassin. On tente de sonner la sage femme vers 23h40 histoire de voir si elle veut pas sortir le 1er mai. Mais nan, elle veut pas descendre. Retour de la sage femme vers 00h15. Ca fait 2h30 que je suis à dilatation complète. Alors va falloir la sortir en poussant ou par césarienne parce qu’elle est bloquée beaucoup trop haute, pour qu’on puisse tenter de la débloquer avec des instruments par voie basse. Et qu’on ne peut pas trop attendre plus longtemps qu’elle se décide à descendre. L’homme lâche sa gameboy et son demi sommeil.

J’ai soif, je pousse. J’ai re soif, je repousse. L’homme dégaine le pshitt à tout va et veut me pshitter toutes les 30s. Ca dure un peu longtemps à mon gout. On attend la contraction, on recommence. ET ENFIN, elle finit par se débloquer et à descendre! Non parce que franchement, je l’aurais eu un peu mauvaise la césarienne après TOUT CA. Pour rien! Et finalement la voilà à 00h51, toute gluante et hurlante, notre deuxième petite minus! Une bosse sur la tete d’avoir été bloqué aussi longtemps dans mon bassin mais en pleine forme. Un peau à peau au top le temps de recoudre les dégâts. Et voilà une nouvelle vie qui commence! Elle crie déjà, elle a la dalle.

Dans un prochain article, j’vous raconte les premiers jours et les débuts trébuchant de l’allaitement du monstre! \o/ J’vois d’ici vos petits yeux qui pétillent d’impatience. 😉

Hanh

50 nuances de grossesse

Mon ventre clique partout dès que je bouge, c’est pas très pratique.

Dernière ligne droite! Encore un mois, peut être même moins et ce sera la délivrance! Faire le ménage, et encore juste faire et étendre une machine, ranger et passer un coup de balai ne me prendra plus 3h à chaque étape! Les nuits pourries continueront, mais au moins il y aura une bonne raison. Et je pourrais faire 100m en marchant sans avoir de contractions pendant les 2h qui suivent. \o/

La grossesse c’est aussi faire des rêves bizarres quand on arrive enfin a dormir quelques minutes. En fin de grossesse, ca dépasse rarement les 2h d’affilées. Pause pipi, insomnies, bébé qui décide que c’est le moment pour son cours de kick boxing, ronflements intempestifs du mari et j’en passe, c’est pas le meilleur moment pour un sommeil réparateur.

Alors je ne sais pas si quelqu’un a décidé de réellement m’offrir une merveilleuse robe d’allaitement rose flashy et bleu turquoise, mais vraiment c’est pas la peine. :p Surtout quand c’est une factrice qui vous l’emmène et qui vous tape la discut pendant que vous accouchez sur le pallier comme si de rien n’était. Mais oui… C’était peut être pas des cèpes, les champignons d’hier soir en fait. ^^

Enfin bref, je ne sais pas pourquoi, mais les femmes enceintes font parfois des rêves bizarres.

Il y a aussi l’effet vomito qui est de retour. Le facteur (encore lui, je commande peut être un peu trop trucs en ce moment. :p) a failli en faire les frais juste après mangé, j’ai fermé la porte environ 2 secondes avant de tout rendre. Avec minus première qui me suivait partout en disant: « A vomi maman, Vomi maman, VOMI MAMAN?, MAAAAMAN, VOMI? » Et donc devoir répondre entre deux haut le coeur, oui chérie, maman *BLURP*, pour qu’elle se taise enfin! A ce qu’il parait, c’est minus deuxième qui trouve ca sympa de donner des coups dans mon estomac plein, après manger… J’ai envie de dire qu’elle donne déjà le ton…

Il va falloir que je pense à faire mon sac pour la mater, parce que celui de bébé est presque prêt, mais le mien n’est même pas encore commencé. Et j’ai moyennement confiance en l’homme pour me ramener ce que j’aurais bien pu oublier. La dernière fois que je lui ai demandé de s’arrêter à l’épicerie pour prendre du lait pour la petite, deux oignons et du pain. Il m’a ramené du chocolat, du pain et de l’ail. Bref. On va essayer de rien oublier. :p

Et vous vos dernières semaines de grossesse, ca c’est passé comment?

Hanh

On emmène quoi à la mater pour bébé?

Ça y est 3 ème échographie faite! On attend toujours une deuxième fille et tout va bien! Bébé déjà tête en bas, qui n’a déjà plus beaucoup de place mais qui me torpille l’utérus toujours aussi efficacement et souvent.

Je suis enfin arrêtée, je n’en pouvais plus! Je n’arrive même plus à lacer mes chaussures. Franklin n’a qu’a bien se tenir, il est surement plus gracieux que moi quand il essaye de lacer ses chaussures imaginaires. Le mode tortue est donc définitivement activé, le mode, j’ai besoin de faire pipi au moins 2 fois par nuit aussi… Il n’y a pas à dire être enceinte du premier et en été c’est quand même plus simple! Pas besoin d’essayer de fermer vainement un manteau qui n’en peut déjà plus et de mettre des chaussures chaudes ou du moins fermées. Avouons que les ballerines et autre espadrilles sont beaucoup plus simple à enfiler. Et que pouvoir dormir quand on veut au milieu de la journée aide à rester pimpante. Avec le premier qui se lève à 5h du matin pour squatter le lit et qui fait la sieste à des horaires improbables, il ne vous reste plus qu’à partir vous coucher à 21h en même temps que minus pour tenter de garder les yeux ouvert le reste de la journée.

Bref, dans 2 mois maximum elle est là! Il est temps de faire l’inventaire des affaires à emporter à la maternité.

J’ai fait une petite commande chez vertbaudet avec le code 4950, les frais de port sont gratuits et une petite valise est offerte! Elle est couleur pastel, avec des petits sachets et des petites poches, pour bien ranger les vêtements de mini. Du coup avec cette dernière écho, ça m’a donné envie de m’y mettre. J’espère rester le moins possible à la maternité, genre 48h serait pas mal si tout se passe bien, alors on va faire une petite valise. :p

Pour la salle de naissance. Ce sera un ensemble La queue du chat!

-Un body
-un joli pyjama (avec une fleur dessus, sisisi)
-une petite brassière
-un petit bonnet,
-un maxi lange aden et anais
-une gigoteuse (il va falloir que je les retrouve en fait) ou la couverture Aden & anais
-un brumisateur pour maman (même si pour minus première je ne m’en étais pas servie)
-un appareil photo
-des gâteaux pour papa
-2 couches love and green ou naty taille1 ou 2

Et voilà la liste de ce que j’emmène dans le sac de bébé:

-5 bodies
-5 pyjamas
-2-3 brassieres
-un bonnet
-des petits langes aden & anais
-2 petites serviettes
-une cape de bain
-des couches taille 1 ou 2
-du liniment+coton
-une crème lavante corps et cheveux weleda (faut encore que je l’achète \o/)
-Un magic plaid de chez Bellemont
-une autre gigoteuse (faut que je la retrouve aussi)
-une couverture aden & anais
-mon sling neobulle

Bon, tout ne rentrera pas dans la valise vertbaudet, mais le sac de maman sera plus grand. 🙂

J’ai oublié des trucs?

Hanh

Cinq des trucs qu’on ne vous dit pas sur la grossesse

Et oui parce qu’on vous en dit des choses. Oui c’est merveilleux de porter la vie, voir son ventre et ses seins, ses hanches, ses fesses se déformer/grossir, prendre des formes. Sentir bébé bouger, le voir à l’échographie, se sentir belle et épanouie.

MON CUL OUI!

1) Parce que franchement, les kilos, ils ne s’incrustent pas juste dans le ventre et dans les seins, soyons honnête, la culotte de cheval, les fesses et les cuisses en prennent un sacré coup aussi! Et avec un peu chance, vous pourrez bientôt dire bonjour aux vergetures INDÉLÉBILES, incrustées pour TOUTE la vie! Sans parler que si votre poitrine devient si généreuse, ce n’est pas sans conséquence, bourrés d’hormones, vos seins vous feront un mal de chien (pas touche l’homme, AIE).

2) Passé le premier trimestre, les nausées passent et vous vous sentez moins fatiguées. HAHA. Si vous avez de la chance, vos nausées cessent. Mais par contre vous récupérer un essoufflement assez gênant, vous êtes toujours crevées, mais effectivement, le deuxième trimestre est le moment le moins pire disons. Et après il y a le troisième trimestre. Alors là, c’est le pompon. Les nausées reviennent parfois vous dire bonjour, si vous avez eu la chance de les voir cesser. Les insomnies s’installent durablement. Votre dos, ce traitre vous fait trouver toutes les positions inconfortables (hello coussin de maternité!). Les remontées acides vous font regretter ce bordel de cheesecake au citron qui vous faisait pourtant trop envie. Ce qui ce situe en dessous de votre ventre est désormais un lieu inaccessible et incertain. S’il fait un peu chaud dehors, vos jambes gonflent! Heureusement que vous n’avez pas une vue directe dessus. Votre périnée pourrait se montrer capricieux aussi. Tousser devient même périlleux.

3) Si par malheur vous tombez malade. Ce qui risque d’arriver puisque votre système immunitaire est quand même moins performant. Votre médecin vous regardera avec ce sourire mi gêné, mi compatissant. Il vous prescrira du paracétamol et du spasfon en vous disant d’attendre que ça passe.

4) Votre utérus deviendra une sorte d’open bar à médecin/sage femme/infirmière/étudiants. Oubliez la pudeur. Oubliez que cette partie de votre corps vous sert à autre chose que de contrôler que votre col est parfaitement fermé et que d’ici votre accouchement, environ 20 personnes voir plus, y auront jeté un oeil et plus…

5) On dit aussi parfois que la grossesse vous rend resplendissante. Alors ça, c’est vrai. Elle fait ressortir de vieux boutons d’acnés depuis longtemps oublié. Elle vous affuble de cernes qui vous donnent ce petit air fatigué qu’il vous manquait. Cette merveilleuse ligne marron qui vient se loger sur votre ventre ainsi que les POILS qui ressortent et poussent partout, vous font sentir si femme. Bref, la grossesse fait ressortir le meilleur de vous! En compensation, vous avez des chances d’avoir de plus jolis cheveux. C’est vrai que ça compense…

Bon le résultat, ce sera normalement un bébé, c’est un peu pour ça qu’on accepte tout ça aussi. M’enfin, on le regrettera peut être aussi rapidement après sa sortie, mais heureusement pas pour longtemps ou pas trop souvent. 😉 Parce que même que des fois, malgré tout, on récidive! Et qu’on est même un peu content des trucs cool de la grossesse.

Et vous alors, ce qui vous a le plus exaspéré pendant votre grossesse, c’est quoi?

Hanh

Les indispensables de la grossesse

Bola de grossesse

Et oui, les dépenses commencent pour soi avant la naissance de bébé. Tu te rends vite compte que tes pantalons deviennent un peu compliqués à fermer. Que ta poitrine prend étrangement de l’ampleur. Et tu as la hantise que ton ventre craque, version carte routière indélébile. Un peu moins rapidement, mais quand même, tes teeshirt remontent étrangement sur ton ventre, avec un petit style, ventre à l’air, mode révolue et interdite depuis tes 10 ans.

Pour remédier à tout ça, plusieurs solutions.

Première version, se dire que ça ne sert à rien d’acheter des fringues qu’on ne mettra que quelques mois, alors on pique les vêtements l’homme, version sac à patate confortable. Soyons honnêtes, cette solution se limite souvent à l’intérieur de la maison, le look totale sportwear large c’est un peu dépassée, même quand on n’est pas une super fashion victime. Ou bien on opte pour l’élastique pour fermer le pantalon, technique qui montre vite ses limites. Pour les vergetures, on peut prier les dieux de la peau élastique et parier sur une bonne étoile génétique. Et se passer de soutien gorge, puis rapidement le regretter, surtout si on a une poitrine généreuse et douloureuse. :/

Deuxième version, celles que beaucoup choisissent. Adapter sa garde robe aux nouvelles protubérances qui voient le jour. C’est-à-dire se procurer des vêtements de grossesse. Des soutiens-gorges avec une taille à faire halluciner le futur papa (oui mais aie, alors pas touche. :p). J’ai décidé d’investir dans des soutifs d’allaitement, comme ça, ça fait d’une pierre deux coups. Et de se tartiner désespérément de crèmes anti-vergetures ou simplement, hydrater sa peau à fond. Même si effectivement, si ça doit craquer, ça craquera, au moins on aura tout tenté!

Sauf que bon, voilà, on n’est pas Cresus, alors faut être à l’affut des bons plans! Les ventes privées Noppies m’ont permis de trouver des jeans qui ne coûtent pas un rein et qui sont conforts en plus d’être chouettes. Idem pour une ou deux tuniques, je ne suis pas fan de l’effet ventre à l’air, surtout en hiver. Les soldes sur envie de Fraises, où on trouve des fringues sympa et accessibles. Un bandeau de grossesse pour pouvoir porter ses teeshirt le plus longtemps possible en cachant le bidon à moindre coût. Les copines qui te prêtent/donnent des trucs. Bon certaines te filent du 38, Hein Fufe les roses? :p Alors même si c’est un jeans grossesse, tu ne rentres pas dedans. Et tu les regardes d’un air circonspect leurs posant la question silencieuse de, Vraiment? Tu penses vraiment que mon cul va rentrer là-dedans?
La réponse étant évidemment: NON!

Bref tu tournes quand même beaucoup avec les mêmes fringues, mais au moins tu ressembles un peu à quelque chose.

Les soutiens gorges, c’est une autre pair de manche. Tu ne sais plus quelle taille, tu peux bien faire, alors vaut mieux se bouger les fesses pour trouver son bonheur, au risque de renvoyer 12 fois le soutif pour trouver le saint graal sur internet.

Et là! En trouver un confortable, à ta taille, soutenant, qui ne dépasse pas de tous tes teeshirts, car style mémé qui remonte jusqu’au cou et qui fasse allaitement, ben c’est mission difficile… Passé une certaine taille, ça devient carrément un rêve qui s’éloigne.

Alors, j’en ai trouvé un qui me va. \o/ Qui fait allaitement et qui est confortable. Mais, il dépasse de tous mes teeshirt. Adieu mon décolleté. Mais bon il fallait que j’en trouve au moins un… Je ne désespère pas de trouver avant d’accoucher. Alors, si vous avez des bons plans, je suis preneuse!

Il te faudra aussi certainement un coussin de maternité/allaitement. Pratique pour soulager les dos douloureux, ou pour trouver une position confortable allongée. En micro billes ou en épeautre, ca c’est à vous de voir! Le mien, en épeautre est mon meilleur ami de canapé!

Et pour finir, les crèmes anti vergetures. Pour ma première, j’avais fait avec la crème mustela et de l’huile d’amande douce. La crème n’avait pas une odeur top et coutait très chère. Pour cette fois, j’ai plutôt opté pour du beurre de karaté, ou un mélange karité-huile d’argan, ça revient quand même moins cher, ça ne pue pas, c’est naturel et ça hydrate bien!

On peut aussi se faire plaisir en achetant un joli Bola de grossesse, ces jolis bijoux qui se portent sur le ventre et qui contiennent un petit carillon qui fait un bruit très léger quand on bouge. So chic!

Hanh

6 mois de grossesse, ça use, ça use, …

Autant la première est franchement passée comme une lettre à la poste (bon l’accouchement un peu moins, mais ce n’est qu’un détail), autant celle-ci m’en fait voir de toutes les couleurs.

Pour dire, je me plains depuis mes un mois et demi de grossesse. Et je n’ai pas arrêté depuis. J’ai eu des nausées presque tous les jours, les trois premiers mois et demi, et attention, j’ai même VOMI. J’suis essoufflée comme si j’avais couru un marathon au bout de trois marches (et j’habite au 3ème sans ascenseur). J’ai des contractions que je sens quand même bien passer depuis quatre mois de grossesse et c’est de pire en pire. J’ai des remontées acides. Et je ne vous parle pas des insomnies et de la fatigue qui me donne l’impression de ne jamais arriver à la fin de la journée.

Alors que pour la première, tranquille, 10km à pied tous les jours jusqu’à l’accouchement, monter des meubles, faire des aller-retour en train tous les we et j’en passe. Et j’avais encore de l’énergie à revendre.

Là, je suis comme un gros mollusque qui ne voit pas le bout de sa vie. Pour bosser c’est pas top terrible, surtout quand vous bossez avec des enfants en bas âge. Mon dos commence aussi à protester un peu d’ailleurs. « Fléchissez les genoux et ca ira mieux » me dit la gynéco. « Prenez votre temps dans les escaliers ». « A ben oui, les contractions c’est normal », « Tenez, essayez ces gélules aux plantes pour dormir, et ces vitamines pour la fatigue ». « C’est quand même un peu tôt pour vous arrêter, votre col est PARFAIT et l’examen clinique est bon, on verra peut être la prochaine fois pour le congé patho ».

Y a des jours où j’ai envie de bouffer de la gynéco, dans le genre, c’est pas mon merveilleux col qui me pose problème, c’est TOUT le reste!

Chaque grossesse est différente à ce qu’on entend un peu partout et bien, ca se confirme plutôt bien ici. Je ne suis que décrépitude et cheveux blancs. Et j’ai envie de manger indien aussi, et de la pizza quand je commence le taf à 7h du mat’. Mais j’ai pas encore eu envie de cornichon cependant.

Bon la grossesse a aussi ses bons côtés. Les caisses prioritaires pendant les soldes, c’est plutôt pratique, le repose gobelet intégré quand tu es bien avachie dans ton canapé aussi. Le gros bide a aussi des avantages insoupçonnés. Faire barrière contre le pipi d’un bébé garçon qu’on est en train de changer par exemple. Tu peux te montrer un brin immonde avec les gens quand ca te chante, sous couvert d’hormones incontrôlables, sans qu’on t’en tienne trop rigueur (coucou Mister J!). Tu peux regarder les nouveautés bébé du moment, en rêvant un peu. OH ce merveilleux mei tai serait PARFAIT pour un bébé tout neuf. OH ces fringues bio trop choupies et trop hors de prix, iraient à merveille sur minus deuxième. OH et pourquoi pas une poussette top High tech de la mort, même si on va s’en servir que 2 fois dans sa vie? Et ce lit cododo, ça pourrait être utile non? Heureusement qu’il y a les bons côtés.

Bref, nous reviendrons très certainement sur toutes cette effervescence de trucs indispensables (mais sisi) dans un futur article.

Mister J lui, est plus pragmatique. Dans le style, on a besoin de rien d’autres, on a déjà tout et trop.

Bon encore trois mois à tenir. On y est presquuueeeee. MAIS BORDEL, À QUELLE HEURE LE CONGÉ MATER??????

6 mois de grossesse et pipi de bébé garçon.

Hanh