Soul Onbuhimo

L’onbu de Soul slings

359993img20170410132402845

Le Soul onbuhimo est un porte bébé sac à dos, sans ceinture abdominal qui s’installe très rapidement. D’inspiration japonaise (avec des pans et des anneaux à la base), il permet de porter bébé haut dans le dos et n’a pratiquement pas de réglages à faire.

Il est parfait pour les bébés qui sont suffisamment tonique pour s’assoir seul.

Celui ci était beau, il m’a fait de l’oeil dès que je l’ai vu et il fallait que je change celui que j’avais acheté d’occasion il y a déjà plusieurs mois. Alors comme je suis faible, j’ai fini par craquer.

C’est une marque Indienne, qui n’a pas encore de revendeur en France, je l’ai du coup directement commandé sur leur site, même si j’ai récemment vu qu’il y avait d’autres revendeurs en Europe, ce qui permet de ne pas avoir de surprises au niveau des taxes et des frais de port moins conséquent.

Le porte bébé en lui même a un prix très raisonnable, mais on doit rajouter 30 euros de frais de port sans oublier les frais de douanes au même tarif, la note monte vite.

Pour un porte bébé neuf et de qualité, ça reste tout de même raisonnable, surtout si vous le trouver avec des frais de port moins élevés.

254204img20170410121535

Le tablier fait 45 cm d’assise et 46 cm de haut, a de bonnes bretelles bien rembourrées, ainsi qu’un rembourrage aux genoux. Et est conseillé pour des enfants de 7 à 18 kg. J’ai un modèle jacquard en 100% coton, il existe aussi en 100% lin.

Il est compact, s’emporte facilement dans un sac, ou se porte en sac à dos quand bébé n’y est pas.

L’entreprise promet un tissage éthique et écologique de tous leurs porte bébé.

Voilà pour la théorie.

Je l’ai d’abord testé avec Chabidou, toujours heureusement d’être portée tout contre maman. De premier abord sans être rêche, le rembourrage le rend d’aspect un peu raide. Par contre il est bien là, très épais aux épaules et sous les genoux de bébé, ce qui lui permet d’être très confortable, tout le poids étant sur les épaules du porteur et le haut du dos, je vois la différence d’avec mon premier onbu bien moins rembourré. Je n’ai pas eu de problème pour installer Chabidou, j’ai un peu tâtonné pour bien installer les bretelles, je dois les resserrer pas loin du minimum (je suis minus) pour l’installer à la hauteur qui nous convient.

703190img20170415131802

Il convient parfaitement à la taille de mon crapaud de 2 ans et 11 kg, je ne connais pas sa taille exact, à 18 mois, elle faisait autour de 81-82 cm, donc surement autour de 86cm. Et lui ira encore longtemps

J’ai aussi porté Minus première, 4 ans et demi, 16kg et autour d’1m. Le tablier ne va pas de genou à genou, mais la position est très correct et le tablier remonte bien dans son dos. Elle m’a dit y être très confortable.

C’est le porte bébé que j’affectionne le plus avec un bébé qui marche, mais qui demande encore beaucoup à être porté. Il permet de porter confortablement plus longtemps qu’un sling sans être trop encombrant et qui s’installe vite. Le temps d’une sieste ou d’un coup de mou, c’est l’idéal.

405897img20170502175254

Je suis conquise par cette marque, leurs jacquards sont élégants, les finitions vraiment impeccables, le porte bébé bien pensé et confortable, ça ne me donne qu’une envie, tester les autres porte bébé qu’ils proposent et leur tissu en 100% lin me rend également très curieuse, ça doit être très soutenant et top pour l’été tout ça.

Vous pouvez aller jeter un coup d’oeil à ce qu’ils proposent par ici. Ils proposent également des accessoires pour bébé et maman qui ont l’air très sympa.

Hanh

Publicités

Le sling Bulline de Néobulle

Je vous parle portage aujourd’hui, avec une écharpe qui me sert beaucoup beaucoup en ce moment.

9506091474534069638

Un sling, c’est une écharpe de portage à anneaux, sans noeud à faire. C’est un portage asymétrique, sur une épaule, parfait en portage d’appoint. Idéal aussi pour les débutants avec un nouveau né.

Je rappelle les points de sécurité à vérifier à chaque fois que l’on porte avant de continuer de vous en parler:

-Dans une position physiologique, c’est à dire pour bébé, le dos rond, les genoux remontés, plus haut que les fesses, en forme de M. En respectant l’écart de ses hanches (ne pas forcer).

-Les voies respiratoires dégagées et toujours visible.

A porté de bisous.

-Les extrémités couvertes (tête, mains, pieds), surtout s’il fait froid, mais ne pas trop couvrir bébé. Une couche d’écharpe équivaut pour bébé à une épaisseur de vêtement, à y penser quand on l’habille.

-Toujours avoir une main qui soutien la base de bébé lorsqu’on l’installe.

428576img20150522114756

Il existe des monitrices de portage un peu partout en France, qui proposent souvent des cours à des tarifs pas trop élevé, ça vaut le coup quand on est complètement novice.

Pour en revenir à ce sling, il est en coton, avec un tissage sergé brisé qui permet un bon soutien du dos de bébé et qui reste fluide et doux.

J’ai le modèle Hugo, dont le rendu du motif à la particularité d’être différent suivant dans quel sens on prend le sling.

La couture au niveau des anneaux comprends des plis larges cousus, qui permettent d’étaler convenablement le tissus sur l’épaule du porteur, rapidement. Néobulle (clic) à également sortie un Néo’sling, qui ne comprend pas ces plis. Pour faire son choix, l’idéal est de tester, ça dépend beaucoup de la carrure et du ressenti du porteur, ça ne change pas le confort pour bébé.

J’ai beaucoup aimé ce sling dès le début, je m’en suis d’abord servie avec Minus première quand je l’ai acheté autour de ses 18 mois, puis quand Chabidou était toute petite, puis depuis qu’elle marche et qu’elle demande à descendre de l’écharpe et remonter régulièrement. Pour les aller/retour à l’école c’est aussi le porte bébé idéal. L’un des plus rapide question mise en place. Pas de noeud effectivement, il y a juste à installer bébé et à resserrer pli par pli le tissu autour de bébé, en faisant glisser le tissu dans les anneaux. EASY! On peut porter bébé sur le ventre ou sur la hanche, selon son écart de hanche et de comment on est le plus confortable.

L’inconvénient de ce porte bébé se situe dans son utilisation, c’est un porte bébé d’appoint de par son portage asymétrique. Seulement sur une épaule. Donc sur la distance, on peut ressentir une gêne ou un inconfort assez rapidement. Si je sais que je dois la porter sur une longue distance ou longtemps (une sieste par exemple), je privilégie un autre moyen de portage.

Autre avantage du sling, Il est parfait pour l’allaitement. On installe bébé à hauteur du sein, donc s’il est déjà installé dans le sling, on desserre un peu les anneaux et on redescend bébé pour la tétée, et il devient aisé d’allaiter en marchant ou en s’occupant du grand par exemple. Ni vu ni connu. 😉 Ne pas oublier de remonter bébé à hauteur de bisous après la tétée.

Il devient vite doux et un vrai cocon pour bébé, il existe en plusieurs coloris, il y en a pour tous les gouts et il est fabriqué en France. Il coute 69€, mais on le trouve régulièrement en promo sur différents sites.

7962481474533467004

Utilisation bonus, si comme moi vous êtes plutôt petite et/ou mince, la longueur de ce sling permet de porter en kangourou dos pour des balades plus longues si vous n’avez pas d’autres écharpes ou porte bébé sous la main. 🙂

Un indispensable!

Hanh

Deux petits minus plus tard 2/3

2/3

644137img20160425113958

La nuit fut plutôt calme. Les lits plutôt confortables et surtout l’hôtel a été silencieux. En lisant les commentaires de divers sites sur cet hôtel (Harcourt Hotel), j’ai eu un peu peur. En recevant la confirmation, ça disait un truc du genre: c’est un établissement décrit comme festif et vivant. Il était aussi noté, qu’il y avait un night club en sous sol. Arf. On a tenté quand même parce que c’était l’un des moins cher dans le centre de Dublin et finalement, nous avons bien fait. La boite de nuit était vraisemblablement fermée, ce qu’on avait espéré en réservant du dimanche au mercredi. N’y allait pas le 1 er mai par contre, des affiches annoncent une super soirée ce soir là. Ca risque d’être un peu moins tranquille du coup. 

Bref. Le décalage d’une heure ne jouait pas franchement en notre faveur quand même, les minus étaient au taquet à 5h30. Arf, heureusement qu’on s’était aussi couché tôt. —‘ On essaye de faire les morts quelques minutes, mais ça ne marche pas super bien, alors on laisse les minus nous sauter dessus pendant bien 30 minutes avant de décoller du lit. Papa Bat est en vacances de toute façon, la douche va durer approximativement une éternité et nous partons donc en direction de la gare aux alentours de 8h. Au moins elle est simple à repérer, il suffit de se frayer un chemin parmi la marée humaine qui elle, sort de la gare pour aller bosser. Minus première est pas super enchantée de marcher, mais elle a enfin compris qu’on était en Irlande! ALLELUIA! Ca devait trop ressembler à la France, et elle a du percuter quand elle a compris que les gens parlaient une langue bizarre et qu’on ne rentrait pas à la maison le soir. 

Pourquoi ils parlent languais maman les gens? 

Bref, je lui ai promis la mer et ça la motive à avancer! Il fait un froid polaire, un vent glaciale et une bruine merdique. Mais on est en Irlande, le temps change très vite, en mieux ou en pire… On espère pour le mieux sachant qu’on a prévu de passer une partie de la journée dehors. 

281763sam3231

Photo by Minus première

On arrive à la gare et le temps de prendre les billets, le train est déjà là. On court un peu pour ne pas le louper et attendre 3/4 d’heure le prochain. Evidemment, je ne m’étais pas renseignée sur les horaires des DART avant de partir… Mais on a eu de la chance. Assise dans le train, minus première veut prendre des photos. Je lui laisse l’appareil photo qui se révèle capricieux et elle prend deux ou trois photos disons… Artistiques. Une fois les trois stations qui parcours Dublin passées, il ne reste que nous ainsi qu’un vieux et un mec bizarre dans le train. Minus première demandant en boucle pourquoi il n’y a plus personne dans le train alors que juste avant il y avait plein de monde. Le concept de :c’est pas les vacances pour tout le monde étant surement un peu abstrait pour elle. 

Arrivés à Howth, elle a faim. Elle a soif. Elle ne veut pas marcher. Elle veut rentrer. Elle a froid. Je tente quand même de partir à l’endroit ou j’avais vu des phoques quand j’y étais venue. Ca caille vraiment sévère et en prime. Pas de phoque. Heureusement, il y a des mouettes et des pigeons. Minus première a développé une passion pour leur courir après. Ca nous sauve deux minutes. Il a arrêté de pluvioter, mais c’est encore très couvert. Je les emmène sur la petite aire de jeu, avec l’espoir de redonner un peu de vigueur à minus première. Ca a presque marché!

Sur le chemin, elle était en mode grognon, ronchonchon. Apparemment  la mer sans le sable et le soleil, ça l’intéresse que moyennement. Puis elle a vu le toboggan. Les jeux avaient l’air secs, elle s’y est précipitée. Jusqu’au hurlement, il y avait une petite flaque à la fin du toboggan. Fin des jeux. ELLE VEUT RENTRER! Bon, loupé pour les jeux. —‘ 

On cherche un bar ouvert pour lui changer le pantalon. Elle veut pas marcher. Elle a faim, elle a soif, elle veut rentrer. ELLE VEUT PAS DONNER LA MAIN. Starbuck est ouvert, on y va, elle ne veut toujours pas faire pipi, veut manger des chips à 9h du matin et veut rentrer à la maison. Elle fait pipi dans son pantalon, on lui change son pantalon, elle mange des chips, bois de l’eau, je bois un café dégueulasse, et je décide de les porter toutes les deux dans l’espoir de faire la petite balade prévue. 

Dans mes souvenirs, c’était moins loin. 😮 Mais on arrive quand même sur la côte. 

 Et c’est beau! 

Hein minus première que c’est beau? Tu vois bien la mer d’ici, non? 

Pour toute réponse, elle a tourné la tête et a grogné que non. 

Bien, bien…

On a aperçu un dauphin, qui a vite disparu, le ciel se découvrait au fur et à mesure que l’on marchait et la balade fut finalement super sympa! 

132472sam3250

Oh! Un hélicoptère. Ca réveille une minus première un peu moins bougon. Il fait du stationnaire juste devant nous en plus, enfin un truc qui lui plait aujourd’hui! \o/ C’est une balade d’environ 7 km et on doit en être à la moitié. Le temps de faire une petite pause pour contempler le paysage et de déposer les deux minus que je porte depuis le début de la balade à sonner. 

183414img20160425112051

Chabidou essaye de se précipiter en bas des falaises et minus première veut des gâteaux. 

Le reste de la balade est moins joli, mais minus première veut bien marcher un peu en donnant la main à papa. On se partage les minus à porter jusqu’à la fin et on s’arrête manger. Au départ je voulais leur faire gouter le fish and chips, en plus à Howth, ils ont les meilleurs de coin! Mais minus première voulait un burger et papa bat était plus partant pour se poser dans un pub du coin. Sachant que je ne peux pas manger de poisson, ça ne me dérange pas. Burger frites donc and an orange juice with a straw please. Evidemment, elle boit son jus, mange trois frites et n’a plus faim… 

On repart par le train, on a encore de la chance, il part 5 minutes après notre arrivée. Et on rentre doucement et courbaturés à l’hôtel. 

Faire le baudet pour 23kg de bébés en randonnée, c’est sympa, mais ça doit moins piquer quand tu as un peu l’habitude de faire du sport. 😮 

On arrive dans l’après midi à l’hôtel et on fait tous la sieste! 

Au réveil, le parc de jeux s’impose, de toute façon, il est un peu tard pour faire autre chose et on a mal partout. Minus première court après les pigeons en chemin.

Une gamine au bonnet rose et au gilet panthère essaye à plusieurs reprises d’arracher la tignasse de Minus première, Chabidou adore la balançoire et ramasse la poussière avec ses fesses dans tout le parc. Elles font du toboggan ensemble et la bonne humeur est revenue!

Le soir pointant son nez, on décide d’aller faire quelques courses pour le matin et de se faire un restaurant. J’aimerais bien manger un burger et des frites moi aussi, mais ça ferait un peu too much pour ceux qui en ont mangé à midi. Donc ce sera resto végétarien (l’homme n’a pas trop faim, ca lui va donc pas trop mal. ^^). Il y a un peu de soja partout, déception donc, on prend des salades (régime crudivore again), que minus première refusera de toucher. Et un muffin qu’elle ne voudra finalement pas non plus. C’était quand même pas mauvais dans l’ensemble, dans le style cafétéria, et repas rapide. 

La journée est finie, on va se coucher! 

612761sam3247

Au début du séjour, j’avais pensé à peut être passer une journée du côté de Wicklow ou bien vers Malahide ou Bray, mais finalement, voyant comment l’aventure se passait depuis le début, on c’est dit que le musée d’histoire naturelle serait un choix plus judicieux pour le lendemain. :p Et quelque chose me dit qu’on a bien fait! La suite demain. 😉 

Hanh

Deux petits minus plus tard 1/3

Nous voilà, déjà, de retour chez nous. Ce fut bien trop court, mais nous avons bien profité. Allez, viens je te raconte.

Réveil aux aurores dimanche matin, genre à 4h30, une Minus première au taquet, qui veut prendre l’avion, maintenant, tout de suite. Un Chabidou qui bien réveillée à 3h, l’est beaucoup moins quand il faut se lever et un homme qui prend sa douche comme d’hab, de 3h… 

Bref, on part ENFIN, sans trop de retard sur le planning. On passe les contrôles, Minus première, un brin impressionné ne dit rien et observe, Chabidou ne quitte pas les bras de papa. Tout notre petit bazar passe les contrôles sans problème, à peine le temps d’acheter un magazine à Minus première et de s’installer sur les chaises que déjà l’embarquement commence! Enfin presque. On étiquette notre valise cabine en nous disant que ça passera en soute parce que l’avion est trop petit. OK. On nous dirige vers un bus. Il fait froid. Minus première commence à se manifester. -JE VEUX PAS PRENDRE LE BUS, je veux monter dans L’AVION MOI! -Le bus nous emmène jusqu’à l’avion Minus, regarde tous les avions, tu penses que c’est lequel? 

Après Presque 10 minutes de bus, enfin notre superbe coucou. Minus en effet. Celui des polly pocket même. On s’installe, on doit installer Chabidou côté hublot, à cause de masque à oxygène et de consignes de sécurité, ça ne plait pas du tout à Minus première… Nouvelles négociations. Réussi. Ouf. Chabidou subit ensuite un ko technique et sombre dans les bras de morphée. Papa comate aussi, Le stewart nous propose à boire et à manger. Minus première est ravie de prendre un chocolat chaud et un pain au chocolat. Papa sera moyennement enchanté de se faire réveiller par un chocolat chaud sur le pantalon et les hurlements de minus première qui en a sur ses bottes et son sac. C’est bien, papa n’a pas pris de pantalon de rechange. Miam. J’interpelle le stewart pour quérir quelques serviettes pour éponger le plus gros. Je crois qu’il rigole un peu. On a même droit à des serviettes rafraîchissantes. Minus première passera le reste du vol à nettoyer la catastrophe. Au moins, ça passera vite.

On atterit. Je deviens sourde (je cherche des oreilles de remplacement, mais comme le pantalon de secours de papa, il est aux abonnés absent.) On explique à Minus première qu’on est en Irlande et qu’on va prendre un bus pour arriver dans le centre ville de Dublin. Elle est contente de prendre le bus cette fois. 

On descend à l’arrêt que le monsieur nous a indiqué. Qui est en fait super loin de là où on voulait aller. Pour cause de travaux et de cérémonie/commémoration Irlandaise d’une révolte en 1916.

Minus première veut rentrer à la maison. 

On marche en direction d’O’connel street. 

Minus première veut aller en Irlande, elle en a marre de marcher. 

On marche encore, parce qu’elle n’avance pas bien vite. 

Elle veut toujours aller en Irlande. 

On arrive enfin sur O’connel Street avec son imposante pique, le Spire. On prend un plan, je regarde 2/3 trucs à l’office de tourisme. On se demande ce qu’on fait maintenant. On décide d’aller dans la direction de temple bar et de chercher un endroit ou se poser. Minus première ne veut plus donner la main. 

Elle veut aller en Irlande. 

Elle ne veut plus marcher.

Elle essaye de se jeter sous un bus. Hurle que je lui fais mal à la main.

Elle a faim. 

Elle chouine.

Elle a faim. 

Elle a faim.

Elle a faim à chaque nouveau pas et nous le fait savoir de manière de plus en plus sonore chaque mètre parcouru. 

Il faut vraiment qu’on trouve un pub d’ouvert là. 

Elle a toujours faim et soif en plus.

Elle veut rentrer.

On fini par enfin trouver un pub. 

On s’installe. On commande, elle arrête de râler. Elle a des pancakes. Mais elle ne peut pas les prendre avec les mains parce qu’il y a du sirop d’érable dessus. Du coup, elle en veut pas. Enfin si, si on l’aide. Elle en mange une bouchée. Elle n’a plus faim. Papa fini son assiette en plus de son Irish Breakfast. 

Je décide qu’on va aller au Dublinia, musée sur les Vikings, apparemment chouette pour les enfants. Je la porte pour aller jusque là bas. On ne l’entend plus. Papa porte Chabidou et attire les regards de nombre de jeunes femmes (attention, plan drague qui marche pour les papas célibataires il semblerait!).

Je négocie pour la descendre dans le musée. Elle veut voir des bateaux. Il y en avait un dans l’entrée. Elle veut en voir d’autre. Le début de la visite se passe au pas de course. Jusqu’à ce qu’elle aperçoive les statuts des vikings. Là, elle a plus trop envie d’avancer. Elle a un peu peur. 

On peut essayer des casques, des toges et toucher les épées et haches. Elle aime bien les épées et les haches, mais elle ne veut rien toucher. Enfin, si, on arrive finalement à lui faire soupeser la cote de maille, mais vite fait. On arrive dans la période du musée consacré à la peste noire. Autant vous dire qu’elle m’a broyé la main et est passé en vitesse lumière. Elle n’aime toujours pas les statuts du musée, mais finalement, se laisse tenter par quelques « ateliers », commence à tripoter les boutons et trucs à porté de main. Elle passe toujours très vite quand elle voit une statue, mais la visite se termine bien. 

C’est un musée vraiment sympa avec les enfants, très ludique et qui propose une approche intéressante en laissant le visiteur l’opportunité de tripoter tout ce qui passe, ce qui n’est pas vraiment habituel dans un musée! Il s’agit d’un musée payant, 8,5€ l’entrée adulte et 5,5€ l’entrée enfant. Je la reprends dans mon dos à la fin. Elle est fatiguée, il est presque 13h et j’ai faim. 

Minus première ronfle rapidement dans mon dos. Je rentre dans le premier spar que je trouve, dans l’espoir d’y trouver de la nourriture. J’achète deux barres crues/vegan, des bananes et des fruits secs (régime crudivore bonjour!). 

Il faut changer Chabidou. 

On prend la direction de l’hôtel en passant par Grafton street. On s’arrête dans un burger king. Minus première roupille toujours dans mon dos, je vais commander des frites pour moi et une glace pour l’homme (qui c’est déjà bien rempli avec un irish breakfast dans le pub précédent). Il part changer Chabidou, on prend le temps de se dire qu’on est quand même bien fatigués. Minus première se réveille. Elle veut des frites. Je lui dis que j’ai tout mangé.

On va faire un tour dans le parc de St Stephen Green au bout de Grafton street. Je dis à l’homme qu’il y a des jeux pour enfants quelque part. Chabidou s’énerve un peu, elle en a marre d’être porté, elle veut gambader. L’homme a peu de foi en mes souvenirs, il veut s’asseoir dans l’herbe. J’insiste (du genre un peu buté, mais je sais qu’il y a des jeux quelque part bordel!). Et au croisement, miracle! Minus première reprend instantanément vie et part en courant. La magie des jeux pour enfants j’imagine. Papa Bat et les filles jouent un moment, sous un ciel un peu gris et un vent froid. 

Vers 14h15, on décide d’aller voir si par hasard la chambre d’hôtel ne serait pas disponible. 

Minus première à faim.

Soif. 

Veut rentrer à la maison. 

Encore.

Encore.

Et encore.

On arrive finalement à l’hôtel. Notre chambre n’est pas prête. Il faut qu’on attende au moins une demi heure. On s’installe au bar de l’hôtel. Minus première mange une barre crue/vegan. On fait quelques gommettes. Chabidou roupille. 

On retourne à l’accueil de l’hôtel. Il faut encore attendre. 

C’est long.

Finalement on nous laisse les cartes et on peut rejoindre notre chambre! On se bagarre pour savoir qui va aux toilettes en premier. Mais Minus première gagne, elle a déjà commencé dans la culotte. 

Harcourt hotel

On se pose un peu. Et on décide d’aller faire quelques courses pour manger un truc rapide à l’hôtel ce soir et de coucher les enfants et les parents tot. On tourne un peu dans le centre commercial St Stephen Green. On achète de la colle et des crayons à minus première pour faire son cahier de voyage. 

Mais rapidement, elle veut rentrer. Elle a faim. Elle veut qu’on aille en Irlande. 

On trouve enfin l’escalator du Dunnes qui nous emmène à l’étage caché de la nourriture. Tous les markets ont un rayon « healthy » et sans gluten. On trouve du fromage vegan sans soja, on achète de quoi faire des sandwichs, des salades de fruits et de quoi manger le lendemain matin. 

On porte minus première pour rentrer. Et on arrive beaucoup plus vite à l’hôtel. 

Elle est fatiguée. Elle ne veut manger que les fraises de la salade de fruit. Et le yaourt qu’elle a choisit. Finalement, le yaourt semble ne pas trop lui plaire. Toilette rapide et AU DODO LES BÉBÉS!!!!

On décide d’aller à Howth le lendemain.

Cette journée ce termine, tout le monde dort avant 22h. 

Spoiler: Lundi, il y aura un réveil très (trop) matinal, une balade sur mulet conciliant dans un superbe décor et des: mamans je veux rentrer à la maison/j’ai faim/soif/non je veux pas faire pipi (et en faite c’est parce que c’est trop tard). \o/ 

Hanh 

Neobulle ou le plaisir de porter

Le blog a été choisi pour être l’ambassadeur de la marque Néobulle, afin de tester leur nouvelle écharpe en jacquard!

La personne qui nous a choisi avait sûrement un peu bu, a voulu parier sur l’outsider prometteur de la blogosphère parentale (ben on est cool quand même! :p) ou l’a joué à pile ou face, en tout cas, merci beaucoup!

J’vous dis pas mon état d’excitation quand je l’ai appris. J’ai un Bulline, sling de Néobulle, en sergé brisé, déjà largement approuvé par minus première et minus deuxième. Ainsi qu’une écharpe en sergé brisé aussi, 4m10, écharpe préférée de minus première. Enfin jusqu’à maintenant. Autant vous dire que Néobulle, on connait et on était super curieux de ces jolies écharpes.

Je les avais repérées lors de leurs sorties. Les coloris et motifs m’ont carrément tapé dans l’oeil. Surtout le motif labyrinthe. D’un autre côté, vu les couleurs, difficile de passer à côté!

Elles ne sont pour l’instant disponible qu’en 4m60. Pour les noeuds en dos, c’est un peu trop grand pour moi, je suis une minus d’1m54, certes pas vraiment fine, mais si pour la plupart des noeuds en ventral, c’est la taille parfaite, pour le dos c’est un peu plus encombrant lors du nouage. Oui, je m’emmêle les pinceaux pour moins que ça, mais ça m’aide pas quoi. Quoique, ça permet quelques fantaisies en finition!

Minus deuxième a eu l’occasion de bien baver dessus, et de l’agrémenter d’un peu (beaucoup) de vomi. Elle a bien marqué son territoire quoi (je prie pour que ses catatomiques restent dans la couche par contre!). Je crois que ça signifie qu’elle approuve. Parfaite pour une petite promenade, une grande ballade, ou un maxi dodo. Je n’ai souvent pas le temps de finir de la nouer que la minus dort déjà.

L’écharpe est super fluide, douce même avant rodage et fine (plus que celle en sergé je trouve). Donc pas trop mal pour l’été. Elle claque à mort quand on est de sortie au parc. Elle accompagne encore mieux des tenues un peu habillées, l’écharpe des sorties chics. 😉 Ils déconnent pas chez Néobulle. Avec des motifs qui changent et surtout des couleurs qui pétillent, qui sentent même un peu les vacances (sisi, un ptit peu quand même).

Elle se noue presque toute seule, oui bon avec un peu d’aide quand même, c’est pas encore de l’auto « wrapping », mais le serrage pli par pli est super aisé et le nœud ne glisse pas. Un portage facilité et agréable en somme. Aussi bien avec la mini crotte d’un mois et demi qu’avec sa sœur de presque 3 ans. Soutenante, légère, douce et canon, Néobulle agrandit sa gamme d’écharpe avec succès!

À la maison, c’est celle là que minus première m’apporte pour que je la porte un peu au dos quand elle est fatiguée. 😀 Et ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas voulu être porté à la maison!

Pour le côté plus technique, on a là du made in France (dans la Loire), du tissus en coton ökotex 100 (ça veut dire sans danger pour les bébés machouilleurs), conforme aux exigences de sécurité, accompagnée d’un guide pratique (avec photos), étiquette qui marque le milieu pour aider au nouage et évidemment lavable en machine!

Elles coutent 110€ l’écharpe, en taille 4m60. Très raisonnable pour une bonne écharpe en jacquard, fabriquée en France de surcroit.

Néobulle c’est pas seulement des écharpes de portage, c’est aussi une gamme soin! J’utilise leurs sticks d’urgence sur minus première depuis les premiers ptits bobos, mais je vous en parlerais dans un autre article. 😉

Hanh

Le jour où bébé a decidé d’être (re)porté

Le jour de l’arrivé de bébé bath ma belle sœur m’a fait cadeau de notre toute première écharpe de portage, qui était une JPMBB!

Une originale noire et prune. J’ai adorée porter bébé avec cette écharpe, facile à nouer, pratique pour les déplacements, pour les courses, les balades et aussi les tetées!!!! Je n’ai pratiquement pas utilisé de poussette tellement l’écharpe était pratique et en plus de ça, faut pas le cacher, j’aimais tellement avoir bébé auprès de moi tout le temps!!

Après avoir découvert ce joli moyen de portage, on a aussi investi dans un sling de la marque Storchenwiege, une Fidella Outer Space bleu et un Ergobaby Christy Turlington .

Seulement voilà, bébé grandi et bébé arrive gentiment dans sa période du NON et surtout bébé ne veut plus être porté… Avec beaucoup de tristesse, je l’accepte, car bébé bat criait et se débattait à chaque fois. Me voilà donc à ressortir la poussette poussiéreuse de son frère ( oui la poussette a 10 ans) et vendre mes moyens de portage…

Enfin c’était mon idée de départ, car en fait j’ai pu vendre seulement ma Fidella et j’ai gardé tout le reste!!!

Le temps est passé et nous ne nous déplaçons qu’en poussette désormais. Pas pratique au final, encombrant tout d’abord et puis pas facile quand on a du monde autour ( surtout pendant les soldes hihihihi), mais j ai toujours gardé mon  Ergobaby Christy Turlington dans la voiture en me disant « on ne sait jamais ».

Il y a quelque semaine de ça nous sommes parti en we avec toute la troupe donc pas de place dans la voiture pour la poussette ( non! nous n’avons toujours pas de bus pour les déplacements en famille) , donc je n’ai ramené que mon porte bébé en me disant qu’avec un peu de chance, bébé bat voudrait bien y être!!!

Et c’est justement là, en plaçant mon Ergobaby sur moi que bébé n’a pas arrêté de le réclamer… j’étais surprise et heureuse de pouvoir avoir de nouveau mon bébé bat d’amour collé à moi.

Les déplacements se font désormais de nouveau en portant bébé!!!!

Facile et pratique, en plus avec ce porte bébé, batjunior peut descendre et monter quand il veut. A 21 mois le portage se fait sur le dos et on a encore du temps devant nous avant d’abandonner définitivement le portage car l’Ergobaby peut théoriquement porter un bébé jusqu’à  20 kg, donc jusqu’au 4 ans de l’enfant à peu prés. ll a 3 positions, ventrale, dorsale et sur la hanche.

Les bretelles et la ceinture sont rembourrées, il y a aussi un appui-tête et une poche de rangement!!!

J’ai aimé tous mes moyens de portage, celui-ci, il est juste le plus pratique maintenant que bébé marche.

J’arrive à le porter longtemps et j’ai même pu monter la dune du Pilat avec bébé dans le dos.. En poussette on aurait pas pu le faire, ça c est sur!!

Ma fille, qui a enfin ses 12 ans, m’a demandé de garder tout ca pour quand elle aussi aura ses bébés!

Donc vive les moyens de portage!!!!

Et vous, vous commencez quand?

Fufe les roses

L’incruste de Hanh: Il s’agit d’un porte bébé physiologique de type préformé, qui s’attache avec des clips et qui ressemble à un sac à dos. Attention de n’installer bébé dedans que quand l’écart de ses hanches est suffisant, pour ne pas forcer l’écart, en général vers 6-7 mois (sauf avec le réducteur vendu séparément où on peut a priori l’utiliser avant, mais je ne l’ai pas testé). Le tablier devient vite petit je trouve, pour les dodos c’est pas l’idéal quand bébé grandit, il ne remonte plus assez haut dans le dos de bébé et il devient court au niveau des cuisses aussi. Mais pour de l’appoint, on peut effectivement s’en servir longtemps, tant qu’il est confortable pour le porteur et le porté. 🙂

La pesn de JPMBB

Et oui depuis la maternité, je porte minus deuxième en écharpe!

En écharpe dès la maternité!


Aujourd’hui j’vous parle de son premier portage en petite écharpe sans noeud de JPMBB (c’est une marque: Je porte mon bébé). Je n’avais emmené qu’elle à la maternité d’ailleurs. Parce qu’elle est légère et ne prend pas de place!

Elle est un brin extensible, effet cocon pour mini bébé garantie! C’est un sling, une écharpe avec des anneaux qui s’installe sur une épaule comme un sac en bandoulière et se règle avec les anneaux. Pas de nœud à faire donc et une installation ultra rapide!

Minus deuxième aime beaucoup et maman aussi.

Elle me faisait sacrément de l’œil depuis sa sortie, mais minus première faisait déjà 10 bons kilos et j’avais peur du côté extensible. Alors comme j’étais décidée à acheter un sling pour de l’appoint avec minus première ou les minus que j’accueille. J’suis allée tester directement à la boutique Apinapi à Paris, histoire d’être sure. Parce que bon, c’est quand même pas donner les écharpes!

L’essai n’a pas été concluant avec ma petite patate, le tissus glissait dans les anneaux et j’étais obligée de réajuster toutes les deux secondes et de soutenir minus sous les fesses pour que se soit un peu plus confortable. J’avais opté pour le bulline, sling  de neobulle, bien plus confortable avec un bébé qui commence un peu à peser selon moi!

Mais il n’empêche que la pesn, j’en entendais beaucoup parler, surtout avec des nouveaux nés, soit disant que c’était quand même drôlement chouette. Et puis je suis tombée enceinte!!!

Une annonce pour un pesn d’occas à prix imbattable et me voilà propriétaire du coloris noir/anthracite. \o/ Il y a aussi un pad pour couvrir les anneaux, mais la dame l’avait perdu et je dois avouer que je n’en ai pas vraiment l’utilité.

Donc effectivement oui, avec un tout minus mini, c’est franchement pas mal, ca ne glisse pas comme avec ma grande, pas d’effet rebond, mais un confortable cocon!

Elle s’installe vite et facilement et bébé s’endort directement contre maman. Le côté asymétrique ne pose pas vraiment de problème avec un bébé de 3,3kg à la naissance et on peut porter sans avoir peur d’avoir mal au dos. Contente d’avoir investi finalement! 😀

Des questions???

Hanh