Les petites laines de Chabidou

J’ai découvert récemment une sympathique marque de vêtements en laine mérinos, pour enfants de parents un peu écolo-bobo-hipster (enfin vous avez l’habitude quoi). La gamme Manymonths propose des vêtements évolutifs en laine mérinos (pas la grosse laine qui pique hein. :p) et certaines finitions coton sur certaines pièces.

Mérinos c’est la race du mouton qui donne cette laine, la laine qui sert pour ces fringues là provient d’Australie (ils sont assez transparents sur le processus de conception de leurs produits). Les habits sont fabriqués en Chine, avec éthique (ce ne sont pas de petits enfants qui les fabriquent et les conditions de travail répondent à des critères plus humains que ce qu’on peut trouver dans d’autres ateliers). 

Plus fine que les autres, plus douce, elle est thermorégulatrice, et utilisable a priori aussi bien l’hiver que l’été. La marque utilise une matière première de qualité donc, avec plein de certification eco et bébé friendly (GOTS, Bio, …). 

C’est assez rassurant tout ça. Mais il n’y a pas que ça! 

En effet, pas mal des pièces proposées sont évolutives. Par exemple, j’ai acheté un body à Chabidou qui va d’environ 6 mois à environ 18 mois, il se transforme aussi en teeshirt en enlevant la rallonge du bas! Alors certes, ça n’est pas donné, il faut compter entre 35 et 38 € pour un body, mais outre le type de textile qui forcément à un prix, on le garde plus longtemps que le body taille 6 mois en coton. 🙂 La laine a certaines qualités « autonettoyantes », donc on le lave aussi un peu moins souvent qu’un body classique, c’est encore une fois un avantage. Bon évidemment, le jet de vomi de la mort ou la couche de caca qui déborde, il ne suffit pas juste de l’aérer pour qu’il soit propre hein… Mais une petite fuite de pipi ne nécessite pas forcément un lavage immédiat. Déjà, le body ne sera pas mouillé (la magie de la laine!) et ça ne sentira plus le pipi une fois aéré. \o/ 

J’vous entend beugler d’ici. Mais non, ça n’est pas sale, parce qu’en plus les bébés transpirent beaucoup moins avec cette matière. 🙂

Les longies servent aussi de culottes de protection pour couches lavables, enfin, c’est leur première utilité. Et fait bien son affaire en plus! Il est bien épais, parfait pour l’hiver, est imperméable et ne garde pas les odeurs. 😀 Avec une couche jetable, ça marche aussi très bien. 

Cette laine à tout bon j’vous dis! 

Niveau look, il faut quand même se l’avouer, on est pas au top de la modernité, mais la choupitude est quand même bien là avec les petits minus. Ils sont très colorés, il y a du choix, on peut s’amuser à assortir les couleurs n’importe comment ou avec un peu de sens du gout, c’est comme on veut, mais dans tous les cas, le petit look old school, j’adore! 

Chabidou le tolère très bien à même la peau et reste en body et longies dans la maison sans problème, avec une gigoteuses la nuit, c’est aussi parfait, bébé est bien au chaud. Et pour aller dehors, ils font aussi une cagoule qui couvre bien le buste et s’adapte pas trop mal à la mini tête de ma minus. 

C’est vraiment dommage que se soit si cher, j’aurais bien craqué sur un ou deux autres bodies et longies! 

                                                                     Body bordeaux et longies violet

Vous en dites quoi vous du look de chabidou en Manymonths

Publicités

Le paradoxe du nichon

La semaine mondiale de l’allaitement maternel c’est terminée hier. Ca valait bien un petit article!

Dans mon entourage, il y a des mamans qui n’ont pas souhaité allaiter. Il y en a qui ont essayé, mais vite arrêté pour plein de raisons. D’autres qui ont un peu allaité. Et d’autres encore qui ont allaité ou allaitent un bambin. Tous leurs enfants vont bien, sont aimés et en pas trop mauvaise santé. Tout le monde le sait, le lait le plus adapté à bébé, c’est le lait de sa mère, il existe néanmoins des substituts, ce qui laisse aux mères, le choix.

Dans les médias, dans la vie de tous les jours, il y a souvent un clivage entre les mamans qui donnent le sein et celles qui donnent le biberon. Une espèce de fossé entre les deux. Une sorte de non entente possible. Alors que bon, on s’en fout un peu de comment le voisin nourrit son enfant, personnellement, j’ai assez à faire avec les miennes. \o/

Je n’ai pas été allaité. Et je crois que dans ma famille, depuis mes arrières grands parents, peu ont allaité/été allaité.

Malgré tout, pendant ma première grossesse. Qui fut une surprenante surprise, je ne me suis jamais vraiment posée la question en fait. J’ai des seins, de taille plutôt avantageuse ( je me vante, mais ça n’a aucun rapport avec l’allaitement, les petits nichons sont autant opérationnels que les gros obus 😉 ), et mon bébé allait en profiter puisque c’était là leur fonction première. Et qu’en plus, en bonne Auvergnate que je suis, c’était gratos (sauf la crème lansinoh, qui coute un bras, mais qui sauve tes mamelons).

Enfin bref, à la question, allez-vous allaiter, je répondais oui.

Et puis ma fille est arrivée pour de vrai! Et ce bébé tout gluant, tout fripé, m’a arraché les tétons dès son atterrissage… —‘

C’est là que ça se corse, parce que les conseils que j’ai reçu à la maternité étaient au mieux contradictoires, voir condescendants et au pire mettaient en péril mon allaitement, auquel je tenais un peu quand même. Heureusement, de retour à la maison, en serrant les dents quand même, j’ai rencontré une sage femme qui m’a expliqué 2-3 trucs et qui a grandement amélioré ce moment d’échange entre ma fille et moi. De bons et vrais conseils utiles, enfin!

Mais pourquoi diable est il si difficile de trouver du personnel à même d’apporter de vrais conseils aux mamans qui souhaitent allaiter? Plutôt que de les laisser se persuader qu’elles n’y arriveront pas, qu’elles ne sont pas faites pour ça, que c’est difficile, qu’il serait plus simple de donner un biberon.

Je comprends ces mamans qui ont envie, mais qui se retrouvent démunis face à tant de mauvaises informations de la part de personnes qui sont censées savoir! C’est fou quand même.

D’un côté on vous encourage à allaiter votre nourrisson, d’un autre, vous devez vous même aller chercher les informations dont vous avez besoin pour le faire sereinement.

Et quand on trouve enfin des informations sures. On se rend compte qu’il y a tellement de rumeurs, d’idées reçues et de fausses informations qui circulent qu’on pourrait se demander comment on en est arrivé à une telle désinformation!

Enfin, quand votre allaitement est bien lancé, d’autres difficultés vous guettent. La reprise du travail en est une pour bon nombre de mamans. Pas facile de gérer le tire lait, le boulot, les allers-retours au travail, les enfants et tout le reste. Là aussi, un peu plus d’information et de soutien serait surement utile à pas mal de mamans. Cette semaine était dédiée à ce thème d’ailleurs.

Et puis passé 6 mois d’allaitement, dans la tête de notre société, c’est assez, il faut passer à autre chose maintenant. Pour résumer. Allaiter c’est bien, mais pas trop longtemps, après c’est bizarre.

Voilà voilà.

Bon alors, personnellement, je me fiche de comment vous nourrissez votre enfant. Vous l’aimez plus que tout au monde, vous avez le choix et vous faites en fonction de vos possibilités/envies. Mais avec une vraie information préalable c’est toujours plus simple pour se décider. Si on sait qu’on peut se référer à quelqu’un quand un truc ne roule pas comme prévu ça peut aussi aider.


Ce serait pas mal que quelques idées reçues passent à la trappe. Après 6 mois, un bébé a toujours besoin de lait, pas besoin de s’étonner de voir un enfant plus grand au sein donc (l’âge du sevrage naturel se situe entre 2 et 7 ans, pas trop de risque de voir un ado toujours au sein :p). L’allaitement c’est à la demande. Les crevasses ça n’est pas normal et ça ne va pas forcément passer comme par magie. Les débuts et la mise en place de l’allaitement ne sont pas toujours facile, mais pas insurmontables non plus. Un lait maternel « pas assez nourrissant » ça n’existe pas. Si bébé se met à téter 10-20-30 fois par jour ou plus à certaines périodes, ça n’est pas parce qu’il n’y a plus de lait, mais un pic de croissance normal, ça revient à la normal au bout de maximum quelques jours. Si, on peut se soigner en allaitant, on peut même prendre des médicaments (le site du CRAT, Centre de Référence sur les Agents Tératogènes, sera l’ami de ton médecin). Et je crois qu’il y en a beaucoup d’autres. Vous avez été confronté à certaines?

Hanh

Retour sur le Salon Baby de Paris

Cette année, j’y suis allée avec Chabidou et ma tata. J’avais laissé Minus aux bons soins de son papa d’amour, parce qu’avec elle, j’aurais eu du mal à profiter sereinement de ma journée. Normal, à 3 ans, piétiner dans un salon plein de monde pendant des heures, c’est compliqué.

J’avais emmener mon Fly tai (porte bébé d’inspiration chinoise de la marque Fidella) pour porter Chabidou et pas déçu de mon choix, il c’est révélé un allier pratique, polyvalent et confortable! 😀

Pour vous faire un petit résumé de ma matinée, j’ai été assez déçu du salon mais pas de ma journée finalement. Il n’y a pas eu beaucoup de stands vraiment adaptés à ce que je recherchais. J’étais partie dans l’idée d’acheter plein de trucs. Et finalement, je ne suis pas revenue les mains vides, mais je n’ai pas trouvé tout ce que je cherchais. Je m’attendais peut être à trouver plus de stands typés écolo/bio. Alors il y en avait quelques uns, mais pas grand chose et pas très diversifié. Je voulais des chaussons en cuir souples fourrées pour Minus première et ben, il n’y en avait pas. Des vêtements en laine pour Chabidou, j’ai pas vraiment trouvé non plus. De la tisane d’allaitement pas trop dégueu, pas vu non plus.

Je n’y suis quand même pas allé pour rien, parce que j’y ai fait quelques bonnes découvertes et craquée sur des marques que je connaissais déjà.

En tête, LA marque du Salon qui m’a fait pétiller les sens: Lullaboo by VPHN

Ma tante m’a offert la couverture grise en bambou. Elle est belle, douce, mais genre vraiment! T’aurais envie de t’envelopper dedans et d’hiberner jusqu’aux beaux jours sans la lâcher. Et à la bonne taille pour couvrir Chabidou en toute occasion (un peu juste pour maman malheureusement :p). Je suis plus que fan et pour Noël je regarderais peut être du côté du reste de leur collection. 😀

Ensuite, il y avait la marque Little Crevette.

Une marque de créateurs pleins de bonnes idées, j’adore les designs, je fonds pour leur univers. J’ai acheté un grand bavoir qui s’enfile par la tête pour Minus première. J’ai eu un peu de mal à me décider sur lequel choisir, je dois vous avouer que j’en aurais bien pris 2 ou 3. ^^ Il est en lin, doublé éponge, assez épais et bien grand pour protéger les petites aventurières culinaires en herbe.
Les sorties de bain pirate, sont aussi super chouettes, mais bon, j’en ai déjà plein et pas un budget illimité. :/

Il y avait aussi la marque Good gout. Des petits plats pour bébé, bio. J’en achetais de temps en temps quand Minus première était bébé et elle aimait bien, ils ont des saveurs qui changent, et font des gourdes aux légumes ou aux fruits pas mal du tout. Ils ont sorties de nouvelles petites galettes de riz à la myrtille. On est pas passé à côté et j’en ai pris 3 paquets. 😀 Avec un joli Tote bag en tissus, mais vous n’aurez pas de photo, ma tante est une collectionneuse compulsive de Tote bag, elle était prête à acheter le stand pour en avoir un. Alors je lui ai laissé sans trop de peine. ^^

J’ai aussi fait un tour sur Orgakiddy. C’est une marque assez présente sur les réseaux sociaux, j’en avais donc déjà entendu parlé. J’avais eu dans une mumbox d’avis de maman les protèges cuvettes de toilettes jetables. Je ne suis pas forcément super emballée par les produits jetables, mais occasionnellement, ça peut dépanner. Cependant ce qui m’a fait m’arrêter, c’est leurs nouveaux produits contre les poux. Des élastiques chargées en huiles essentielles qui se diffusent pour tenir les poux à distance de la chevelure des enfants aux cheveux longs. Effectivement si votre minus n’a pas assez de longueur pour lui faire des couettes, va falloir trouver autre chose. Mais pour les autres, j’ai trouvé ça intéressant. Pendant les périodes un peu plus à risque, genre la rentrée ou quand les bonnets commencent à être de sortie, ça peut être utile. J’en ai acheté un paquet. Sachant qu’il y a dedans 4 élastiques et que chacun est efficace pendant environ 2 semaines. Je vous dirais ce que ça donne après utilisation. Après, ils serviront d’élastiques classiques de toute façon. 🙂

J’ai aussi acheté un biberon MIMIJUMI. On va laisser Minus première et Chabidou à mamie et papi en décembre pour aller voir Star wars (Mamie, prends note! :p), ça fait une éternité que je n’ai pas été au ciné d’ailleurs. 😮 Alors, il faudra bien nourrir la petite minus. Comme les biberons qui ont servi pour Minus première sont tous HS, on va tenter celui là, on verra bien ce que ça donne. Ils ont un look plutôt sympa en tout cas et la tétine se visse directement sur le corps du biberon. Affaire à suivre. Je ne suis pas sure qu’on s’en servira mais au moins on en a un!

Il y avait d’autres stands sympas, dont Eliott et Loup, qui vendent de jolies couches de bains lavables évolutives. Piwapee, couches, couches de bains, lavables et accessoires. Lulu nature (couches lavables). Sanofi Aventis, qui a sortie un liniment sous la marque Mytosil (je testerais quand j’en trouverais en pharmacie). Squiz, gourdes pour compote, réutilisable. Babylonia et leurs écharpes de portage. Et surement d’autres que j’oublie! 🙂

Le salon n’était pas super bien agencé, il y avait un plan de fourni, mais j’ai du passé à côté de quelques stands intéressants. Bref, on verra bien si j’y retourne ou non en Avril. ^^

Vous connaissez certaines de ces marques? Pour ceux qui y ont fait un tour, vous avez repéré d’autres choses sur ce salon?

Hanh

Le bienfait du naturel

Après mon article « On n’est pas que des robots! » j’ai décidé de vous faire part de quelques produits qui font partie de mon quotidien.

Tout d’abord, sachez que beaucoup de ces produits font partie de notre vie ou sont facilement trouvables.

Ça fait quelques temps que je me renseigne sur des produits plutôt naturels et bons pour ma peau. Je suis donc tombée sur un livre qui m’a bien aidé à changer ma routine sans dépenser beaucoup d’argent. Je me suis aussi rendue compte que ma peau est plus hydratée, ce livre parle du layering, qui nous vient du japon et qui signifie « superposition », qui consiste a superposer des couches pour nettoyer, hydrater, purifier et protéger la peau.

En réalité, je ne fais pas toutes les étapes, mais j’en fait quelques unes et ma peau est déjà beaucoup plus belle.

Tout d’abord il y a le démaquillage à l’huile, cette étape, même si on pense qu’elle est réservée seulement aux personnes qui se maquillent, est utile pour tout le monde, car en réalité tout au long de la journée notre peau est attaquée, par la pollution par exemple. Faites un test, essayez un soir de passer un coton avec du démaquillant sur votre visage et vous verrez qu’il sera noir.

Il existe plusieurs huiles démaquillantes, huile d’olive, de coco, d’amande douce, celles ci restent les moins chères, en tout cas selon moi.

Pour ma part, l’huile que j’utilise le plus, c’est de l’huile de coco, je l’achète dans les magasins bio et en plus elle a une odeur envoûtante, moi j’adore!!!!!

Après avoir démaquillé mon visage, je passe au nettoyage, pour ça, j’utilise simplement un savon d’Alep, qui est fait à base d’huile d’olive et d’huile de baie de laurier, le premier nourrit et adoucit, le deuxième rétablit le film qui protège la peau, il est aussi antiseptique et désinfectant, cependant faite attention aux yeux, car il les irrite.

Après avoir nettoyé ma peau, pour me débarrasser de l’huile en trop qui m’avait servi pour me démaquiller, je passe à la lotion. Moi j’utilise de l’eau à la rose, déjà parce qu’elle sent super bon et qu’elle rafraîchit. Je l’utilise en spray, car je trouve que c’est super pratique, elle est bien pour les peaux matures, mixtes à sèches, si je ne me trompe pas.

Il y a aussi d’autres lotions comme, celle à la lavande qui a des propriétés cicatrisantes, ou encore à la camomille qui est anti inflammatoire!!!!

Depuis quelques temps je pense aussi à mon contour d’œil, je ne vous cache pas qu’avant jamais je n’aurais mis quoi que ce soit, mais les 40 ans arrivent et maintenant j’y pense 🙂 Pour ça je n’utilise que de l’aloe vera, c’est un vrai lifting naturel, quand ma peau est très sèche, j’hésite pas à en mettre partout et ça marche!!!!!!

Je passe ensuite à ma « crème de jour », pour ça j’utilise encore et toujours des huiles et encore une fois je me retourne, soit vers l’huile de coco, c’est un multifonction vous verrez, soit vers l’huile de jojoba.

L’huile de coco est vraiment pour tous les types de peaux, elle est nourrissante et antibactérienne,  et l’huile de jojoba c’est un antiride, elle aide à faire disparaître les taches brunes, et c’est vrai, car j’ai des taches qui ont disparues (enfin), en plus elle pénètre sans laisser un fini gras!!!!

Je sais pas vous, mais moi j’aime nettoyer en profondeur ma peau au moins une fois par semaine, normalement c’est le dimanche quand papa bat peut s’occuper des monstres. Alors pour ça je fais un gommage, fait maison, je prends deux cuillerées de sel fin et 2 cuillerées d’huile d’olive, et je masse doucement ma peau préalablement humidifié.

C’est vrai qu’on dirait qu’il y a beaucoup d’étapes, mais en réalité ça prend pas beaucoup de temps. Ça c’est ma nouvelle routine, car je pense que ça ne sert à rien de prendre des crèmes très chères, alors que ce qu’il y a dans ces crèmes, vient de toute façon de la nature, du coup je préfère utiliser directement le produit brut et pas retravaillé avec d’autres produits qui ne sont peut être pas bons pour notre corps.

Pour finir, je prends aussi soins de mes cheveux en les chouchoutant, toujours une fois par semaine, je fais un bain d’huile, encore une fois, soit de l’huile de coco qui est très efficace pour les cheveux très secs ou de l’huile de ricin qui favorise la croissance des cheveux ( cette huile est très bien aussi pour les ongles, les cils et le sourcils) .

Pour faire briller mes cheveux, rien de mieux que le vinaigre de cidre, dans une bouteille vide, remplissez d’eau et de deux bouchons de vinaigre et rincez une dernière fois vos cheveux avec!!!! Vous inquiétez pas l’odeur part rapidement.

Voilà tout ça pour vous dire qu’au final ma trousse est devenue beaucoup plus petite ( même si j’ai encore des produits à finir), mais je suis ravie d’avoir trouvé dans le naturel des produits qui me conviennent très bien.

Certains peuvent même les utiliser en cuisine ça fait des économies, comme l’huile d’olive, de coco ou encore le vinaigre.

Pour des masques, on peut encore utiliser du citron, des yaourts, des œufs pour les cheveux et j’en passe.

Toutes les huiles doivent être bio et vierges si on veut garder toutes leurs vertus, autrement, elles seront modifiées et elles n’auront plus aucun bienfait!!!!

Voilà des sites où je commande mes produits natures. 😉

http://www.aroma-zone.com/

http://www.moncornerb.com/

http://www.alepia.com/

Et toi, tu te mets aussi au naturel?

Fufe les roses