On n’est pas que des robots!

J’ai vécu une période très stressante!

Je n’arrêtais pas de courir, les enfants, les courses, le sport des enfants, faire le ménage, faire à manger,  et il y a quelques mois encore… Le travail!

Mon corps était fatigué, mon esprit aussi!

Ça se répercutait sur toute la famille, j’étais sur les nerfs et finalement je n’avais pas le temps de tout faire.

Du coup, un beau jour j’ai eu un déclic…

Qui ne me donne pas le temps? En fait c’est moi! C’est moi qui crois ne jamais avoir le temps, c’est moi qui impose tout ça à mon corps, à mon esprit, et à ma famille.

Petite remise en question donc… Car en réalité, si je ne passe pas l’aspirateur aujourd’hui ça ne fait pas de moi une mauvaise mère, si au lieu de faire des légumes, je mets au four un sachet de frites, ça n’est pas la fin du monde, et ça me laissera plus de temps pour NOUS!

Petit à petit je me suis rendue compte que le temps m’échappait, que les enfants grandissaient vite et que moi, je vieillissais. Alors il faut prendre le temps pour tout ça,  pour ce qui nous tient vraiment à cœur!

Je me retrouve du coup à faire comme une petite cure de désintoxication, petite cure maison hein!, car je m’étais aussi faite engloutir par cette société de consommation, où j’avais forcément besoin de beaucoup de choses (trop de choses), et qu’en réalité elles restaient là, à prendre la poussière.

J’ai donc décidé, même si je ne suis pas encore guérie, de retourner aux choses simple, pour moi, pour mon homme, pour les enfants!

Maintenant je recommence à prendre plaisir à rester à la maison à regarder un film au lieu de parcourir les magasins à la recherche de quelque choses à acheter, j’utilise des huiles, de coco, de jojoba, et pas la dernière crème à 50 euros… je fais des masques maison, et ce qu’on mange est pratiquement fait entièrement par moi!

Très peu de choses ont changé dans mon emploi du temps et pourtant maintenant j’en ai!!

Tout ça se fait petit à petit, et je suis encore loin, peut être, d’être complètement en dehors de tout ça, mais sachez que la seule chose qui ne s’achète pas c’est le temps, le temps pour nous, le temps pour nos enfants, le temps pour les amis,  pour la famille…

Ça passe très vite… Prenez le temps!!!!

Fufe les roses

Du bonheur sous la fatigue

A l’école on fait du vélo, on mange des cracottes, on regarde T’choupi a peur de l’orage et on en revient du sable des pieds à la tête. Il y a des enfants aux prénoms plus improbables que ceux de Minus première et Chabidou, et pourtant ils ont déjà du level!

Enfin, elle y va toujours avec entrain, m’oublie dès qu’on a passé les grilles, ne voulant faire de câlin qu’à sa soeur. Heureusement, quand je reviens la chercher, elle arrive en courant et me raconte même parfois des bribes de ce qu’ils ont fait en vrai.

De retour à la maison par contre, l’entrain c’est évaporé. Elle hurle et se roule par terre pour un peu de fenouil dans le coin de son assiette (sachant qu’elle aime ça et qu’elle n’est jamais obligée de manger hein, mais c’est dans SON assiette, tu vois), ou encore parce que maman, cette horrible marâtre qui fait tout pour la contrarier, à mis la petite cuillère dans le yaourt et pas à côté.

Elle est complètement rincée, sieste à 13h obligatoire au risque de la voir se transformer en zombie hurleur et chouinant.

L’école c’est un sacré changement quand même, et même si ça se passe bien, c’est pas facile.

Le ptit minus que j’accueille lui en fait aussi voir de toutes les couleurs, entre jeux de mains, tentative de séquestration de doudous et de jouets et courses endiablées, elle est contente quand il arrive, elle est contente quand il repart!

Elle adore sa soeur, joue avec, lui prête des jouets, lui en pique d’autres. Lui fait des câlins, et espère l’avoir bientôt dans sa chambre pour dormir, mais dans le lit de bébé faut pas déconner, elle prête son lit seulement pour l’histoire du soir.

Chabidou, elle, a décidé que bien dormir, c’était chouette au début, mais que c’est bien mieux de réveiller maman minimum 4-5 fois par nuit. J’vous raconte pas ma tête le matin au réveil… Et le reste de la journée en fait.

Son bidou fait encore des siennes de temps en temps. Elle a encore la diarrhée souvent, avec les petites fesses rouges qui vont avec. Mais elle ne vomit presque plus du tout.

Elle se retourne du dos sur le ventre, ça l’amuse beaucoup et depuis une semaine, elle se retourne aussi parfois du ventre sur le dos. C’est une vrai pipelette, ou plutôt une espèce de dinosaure inconnu qui piaille sans arrêt. Mon petit bébé grandit! Bientôt 5 mois. 😮 Elle prend de plus en plus de place dans son berceau et tente souvent une percée discrète dans notre lit. Elle aime bien faire ses siestes dans le dos de maman, c’est plus confortable que son lit surement et au moins quand elle se réveille elle peut observer tranquillement ce qui se passe.

On a finalement vu un allergologue. Le lait, le soja et le latex ont laissé des petites marques rouges sur ses bras, alors c’est confirmé, on y retourne pour d’autres aliments bientôt. En attendant, maman doit suivre un régime qui exclu de son alimentation tout ce qui pose problème et même un peu plus.

Et évidemment, les microbes d’automne n’épargnent que l’homme à la maison. ^^

Et chez vous, c’est quoi les nouvelles?

 

Hanh

Neobulle a réponse à tout!

J’vous avez déjà parlé de Neobulle. Et ben cette fois ci, on ne parlera pas d’écharpes (enfin j’utilise les 3 que j’ai de la marque tous les jours \o/), mais de la gamme soin! Le premier article est ici pour les curieux: Néobulle ou le plaisir de porter

On l’utilise depuis déjà quelques temps, notamment les sticks d’urgence.

Attends, je t’explique, tu vas voir c’est trop cool.

C’est des petits roll on, que tu peux glisser partout (dans ton micro sac à main par exemple ou dans ton big sac à tout) et qui aident pas mal quand bébé se fait des ptits bobos. J’ai une jolie pochette en écharpe pour les ranger en plus!

Ils ont des noms explicitent pour prendre le bon en toute occasion et rapidement.

Badaboum pour les bosses et les coups. Qui sont nombreux quand bébé commence à marcher. Ou qu’il est fatigué. Ou qu’il est en présence d’une table/cheminée/trucs à bords anguleux (sa tête est invariablement happée à coup sur, pour finir écrasée dessus, pas chez vous?)

P’tits bobos dès qu’il y a un bobo de sang (certes pas la plaie béante que bébé ce fait en jouant avec le couteau de chasse de tonton Jeannot hein), les éraflures, écorchures, petits bobos quoi.

Adou’pik pour les piqures d’insectes en tout genre. Ce truc m’a sauvé la vie l’année dernière en Italie, les moustiques y sont plus voraces que des bambins en présence de chips. J’ai d’ailleurs fait une super allergie à la fin. J’avais des boutons de la taille d’un CD et qui démangeaient assez pour donner un avant gout de l’enfer. –‘ Ce stick a été le truc le plus efficace pour me soulager!

Dans la gamme contre les vilains insectes, j’ai aussi tenté l’huile protectrice Apad’pik, inutile contre les moustiques tigres affamés d’Italie, mais pratique en Ile de France, ça les tient bien à distance. Combiné au pchitt du même nom pour la maison, j’ai l’impression que ca marche bien, même si on a pas encore été trop envahi par ici.

Mal au cœur pour tous les blurps du quotidien. Pour le mal des transports, ça a aidé minus première à ne pas repeindre la voiture à chaque fois qu’on partait en ballades l’année dernière. Ça peut aussi servir pour les nausées de grossesse. Mais je ne l’ai pas vraiment utilisé pour ça.

J’ai les anciens packaging, maintenant c’est encore mieux, il y a un code couleurs associé à chaque produits, pour se repérer plus facilement et un dessin qui permet de voir un clin d’oeil à qui est destiné le produit. Sur la photo, on voit le stick APAD’POO, avec le nouveau visuel (tout à droite). J’en mets derrière les oreilles de minus première depuis qu’elle a commencé l’école en prévention des poux. Enfin, c’est elle qui le fait, c’est son rituel avant le départ pour l’école. « A met ça derrière zoreilles. C’est pour pas les POULES maman? Pour ‘cole? »

J’utilise aussi le « Déo couche », j’utilise les couches lavables pour Chabidou (celles de sa sœur avant elle en fait), ça permet d’éviter les mauvaises odeurs en attendant le prochain lavage. Ils vendent également un savon détachant qui marche vraiment pas mal sur les cacatomiques de bébé allaité ou les tâches de nourriture/café/on ne sait pas trop quoi que papa Bat arbore régulièrement.

Tous ces soins sont bio, fait à base d’huiles essentielles et de fabrication Française. Et bien toléré par la peau fragile de minus première et par ma vieille carne. Évidemment, éviter l’exposition directe au soleil après application des huiles et pour les sprays maison, attendre quelques minutes après vaporisation pour mettre bébé dans la pièce concernée. 🙂

Ils ont aussi des soins pour les douleurs dentaires de bébé, je le tenterais peut être, ca va vite être d’actualité pour Chabidou, elle commence à sacrément baver. Enfin, ils ont un truc pour presque tout. Allez jeter un oeil sur leur site. Ils ont aussi une gamme de cosmétique. Mais pour le coup, on est plutôt savon d’Alep à la maison.

 

Avec cet article, je me rends compte qu’on est un peu Neobulle addict à la maison. :p

Hanh

En route pour l’école!

C’est la rentrée!

Et oui, minus première n’est plus un bébé, mais une petite fille, elle fêtera bientôt ses 3 ans! Et l’école a commencé. 😀

Elle était plus qu’enjouée à l’idée d’y aller et ca c’est très bien passé. Pas de pleurs, de hurlements ou autres crises d’hystéries. Comme une lettre à la poste ce premier jour d’école! Elle veut même y retourner demain, c’est plutôt bon signe.

Trop fastoche les puzzles!

Bizarrement je m’attendais à être un peu triste ou que se soit un passage difficile, mais je dois être une mère un peu indigne, j’étais contente et excitée. Pas une larme, au contraire!

Minus première, elle, n’a peut être pas encore bien compris que maintenant l’école, c’est tous les jours, mais on avisera quand elle réalisera.

Le truc qui m’inquiète un peu, c’est qu’elle aura une maitresse en début de semaine et un maitre en fin de semaine. :/ Un maitre tout jeune, qui débute et qui n’a pas l’air très sur de lui. Les deux semblent sympas, espérons que minus première saura s’y retrouver et ne sera pas trop perdu dans cette organisation.

Ce qui l’inquiète elle, présentement ce n’est pas vraiment l’école, mais son grave bobo de pied… –‘ Elle a choisi ses nouvelles chaussures pour la rentrée, les plus chères du magasin évidemment (mais pas les plus moches, ouf!). Mais voilà que la deuxième fois que j’ai voulu lui les mettre, les hurlements étaient de sortie. Une grosse ampoule au dessus du talon, qui à l’entendre n’est pas très loin de la gangrène. Dés que son pansement se décolle, c’est panique à bord. Impossible d’approcher le bobo, sinon c’est trop facile, et chaudes larmes. Maman est ravie… Elle ne veut plus les voir. Elle a donc des sandales roses et des bottes d’hiver trop petites en attendant qu’on retente les chaussures mangeuses de pieds, ou que je me décide à lui trouver une paire pas chère par dépit.

Minus deuxième sera dorénavant appelé Chabidou, parce que c’est plus niannian et qu’elle me rend de plus en plus chamallow. Et elle a eu 4 mois. QUATRE bordel!!!!

Les vacances c’étaient chouettes, mais c’est fini. Et finalement la rentrée, c’est sympa aussi! Qu’est ce que je vais pouvoir faire de toutes ses heures de presque tranquillité quand je ne travaillerais pas le matin? 😮

Et la votre de rentrée? Elle ressemble à un lundi tout gris ou un vendredi presque fini? HUHU