La cité des enfants 2-7 ans

787534img201610221732491

Comme c’est les vacances et que je travaille ainsi que Batpapa, Minus première et Chabidou restent avec moi et on ne fait rien de très original. Du coup j’ai voulu profiter du weekend pour passer un peu de temps avec Minus première, j’avais vu qu’il y avait le salon Kidexpo, mais il y a souvent beaucoup de monde dans ce genre de truc et j’ai eu peur que ça ne plaise pas à Minus première. Je me suis souvenue que nous étions déjà allé à la cité des enfants quand minus première avait 2 ans et ensuite à l’expo des bébés animaux. Alors on a décidé de plutôt faire une sortie en famille plutôt qu’entre filles. C’était partie pour la cité des enfants, une expo permanente de la cité des sciences, Paris 19eme. Nous sommes allés à l’exposition 2-7ans, il existe aussi une partie destinée aux 5-12 ans.

12€ par Adulte et 9€ par enfants de plus de 2 ans, les moins de 2 ans ne payent pas. Je vous conseille de prendre les places sur internet en avance, la fil d’attente à la billetterie de la cité des sciences est souvent bien remplie.

Ca s’organise sur 1h30 ou 1h15 pendant certaines vacances (c’était le cas ici) et on achète les billets pour une session précise. Nous sommes allés à la dernière séance, à 17h15 ce jour là, après la sieste des filles, c’était parfait.

Les filles étaient toutes excitées de prendre le train, une peu impressionnées du métro. Arrivés avec un peu d’avance, nous en avons profité pour aller prendre un café, dans l’un des snacks de la cité des sciences et on a même trouvé des gâteaux sans gluten et sans lait pour Chabidou et les filles ont apprécié les petites tables et chaises boules à hauteur d’enfants.

Pour ce qui est de l’expo en elle même, elle s’organise en différentes salles visant à appréhender différentes notions. Au nombre de 5: Je me découvre, Je sais faire, Je me repère, J’expérimente, Tous ensemble. Avec une animation d’une quinzaine de minutes de proposer en plus. Pour chaque activité, on peut voir un panneau qui explique le but, comment aider l’enfant et comment l’adulte peut se positionner.

Les enfants apprennent de façon ludique, en utilisant tous leurs sens et en jouant.

991267img20161022172210

Minus première voulait faire les jeux d’eau en premier, nous nous sommes donc dirigé vers la salle: J’expérimente, qui propose des expériences sur l’eau, l’air, les ombres, la lumière, .. Il y a des tabliers mis à disposition des enfants pour éviter qu’ils ne soient trempés à la fin (échec en ce qui concerne Chabidou qu’il a fallu entièrement changer une fois le tablier enlevé, elle était complètement détrempée). Un peu hésitante au début, Minus première à vite voulu tout essayer. J’avais un doute pour Chabichou, bien vite envolée, elle comprenait assez vite ce qu’il fallait faire et il a été difficile par moment de la détourner de certaines activités pour passer à d’autres. Jeux de transvasement, jets d’eaux pour faire tourner des moulins, courant d’air ou d’eau qui fait avancer des balles et aux enfants de trouver comment franchir les obstacles. Rétroprojecteur et formes géométriques transparentes, objets à bouger pour agrandir ou rétrécir une ombre, différents systèmes pour faire de l’air, …

288384img20161022172610

344082img20161022174501

Ensuite, Papabat a voulu faire un tour dans l’espace, Je me repère, avec un labyrinthe pour les grands (enfants, Batpapa fut déçu de ne pas pouvoir aller jouer) et un autre plus simple pour les plus petits, des formes géométriques géantes à monter soi même dans lesquelles on pouvait se cacher, des sculptures colorées qui prenaient la forme d’animaux suivant l’endroit d’ou on les observait et tout un tas d’autres petites activités que les filles ont encore une fois eu du mal à laisser derrière elles.

501055img20161022181643

C’était au tour de la pièce, Je sais faire. Plein de choses à manipuler, des jeux et machines en bois plus ou moins grosses à actionner, à enclencher, à tourner, à pousser, à déplacer et j’en passe pour faire avancer une balle par exemple ou pour monter un moteur, des lettres géantes à insérer sur un pupitre qui épelle lettres et sons. Culbuto géants, balance avec poids, jeux d’équilibre en tout genre, et autres engrenages à faire tourner, il y avait du choix. Le tout dans une ambiance feutrée et cosy.

Malheureusement certains parents semblent avoir une notion du respect particulière et ont très peu discrètement fait passer leurs enfants devant nos filles, encouragé leur progéniture à prendre ce qu’elles avaient dans les mains ou laisser leurs bambins monopoliser les jeux indéfiniment. Bref, il y avait beaucoup de choses à voir et faire, et comme Minus première n’avait pas trop envie qu’on fasse polémique, nous sommes passés plus vite sur certains jeux que sur d’autres. Le petit bémol de la visite…

932238img20161022182509

Tous ensemble, une salle ou les enfants peuvent jouer sur un petit chantier, l’un destiné aux tout petits, l’autre plus imposant, pour les plus grands. Les filles commençaient à fatiguer et Minus première n’étant pas très à l’aise avec les inconnus, ne savait pas trop quoi faire, les parents sont censés se tenir à l’écart dans cette salle, mais beaucoup étaient avec leurs enfants, ce qui la freinait encore plus, alors j’ai essayé de montrer les jeux à Minus première quand ils se libéraient, mais encore une fois, certains enfants lui sautaient dessus en hurlant que c’était à eux et les parents derrières qui disaient qu’il n’avait pas fini. Bref, elle a quand même pu en profiter un peu, mais a du mal à s’imposer. Chabidou montrait des signes de fatigue évident et avait rejoint les bras de PapaBat. Cela faisait déjà plus d’une heure que nous étions là et nous n’avions plus le temps pour visiter la dernière salle, Je me découvre. Il faudra donc que nous y retournions une fois de plus!

Dans l’ensemble, les filles ont adoré, nous avons fait les salles dans un ordre un peu aléatoire en commençant par les jeux d’eau, ce qui a permis aux filles d’y avoir accès sans foule autour, certaines activités attirent plus que d’autres, mais dans l’ensemble elles ont presque pu faire tout ce qui les attirait sans se faire marcher dessus. Un bon point.

928715img20161022183006

1h15 c’était un peu trop court pour que Minus première puissent tout faire et encore, nous n’avons pas été voir l’animation, elles étaient trop occupées avec autre chose quand ils l’ont annoncé, mais en terme de fatigue, c’était trop long pour Chabidou, qui n’aurait pas pu tenir beaucoup plus longtemps. Mais je me souviens que la première fois que nous l’avions fait avec Minus première vers ses 2 ans et demi, nous étions partie avant la fin, car elle était trop fatiguée.

En fait pour prendre le temps de s’arrêter vraiment sur chaque activité, il faut le faire en plusieurs séances.

Dans tous les cas, c’est une très bonne activité à faire avec ses minus par temps peu clément. Elles en redemandent et ça reste abordable, autant qu’un ciné en famille quoi.

C’est une exposition permanente, mais il y avait quelques activités différentes de la première fois ou nous l’avions fait, encore un plus.

Et vous, que faites vous faire à vos minus pendant ses vacances?

Hanh

Publicités

Occuper vos minus avec leurs doigts

Les vacances de la Toussaint approchent et il va falloir occuper les minus! Je vous laisse les photos de nos petits bricolages du moment pour vous donner des idées.

927275img20161017204135

 

On récupère des feuilles de toutes les couleurs durant les ballades, on les fait sécher dans des livres et on les ressort pour les coller quand on ne peut pas sortir à cause de la pluie. Ca change des gommettes et ca permet d’expliquer aux enfants cette drôle d’histoire de feuilles qui tombent à l’automne. 🙂 Les enfants ont également ramassé une demi tonne de marrons, il va falloir trouver quoi faire avec maintenant, si vous avez des idées, je suis preneuse!

Pour l’activité suivante, j’ai récupéré le dessin d’un hérisson sur le site Nounoudunord, et j’ai demandé aux minus de lui dessiner ses piquants et de lui coller des gommettes de la même couleur sur le dos. Je ferais une variante avec des feuilles mortes en guise de piquant la prochaine fois sur un hérisson un peu plus charnu. 925335img20161014163500

 

 

Qui dit vacances de la Toussaint, dit Halloween. On ressort donc les chauves souris et les citrouilles pour de sympathiques petits bricolages et les fantômes et autres araignées ne devraient pas tarder à les rejoindre! Pour les chauve souris, des rouleaux de papier toilette, du papier crépon noir, une feuille de papier noire, des yeux mobiles et de la colle suffise, il y a deux ans, je leur avais proposé cette activité avec de la peinture, et les ailes en papier crépon, ca marche aussi très bien.

431704img20161017174229

985761img20161017172756

 

162741img20161014165202Pendant que la grande remplissait son 4ème hérisson, j’ai proposé aux plus petits d’autres activités, la pince pour Chabidou 17 mois, elle devait récupérer les objets éparpillés à côté d’elle avec la pince et les transvaser dans le couvercle. Ce jeu qui exerce la motricité fine à toujours beaucoup de succès! Il nécessite uniquement une pince suffisamment petite pour que les enfants puissent la manier aisément, style pince à sucre ou à cornichon.

Le moyen minus, 2 ans et demi, a voulu jouer à Colorino sans la carte dessous, en mode création libre.

 

 

J’avais ensuite dessiné avec brio de magnifiques arbres, que les enfants devaient remplir de feuilles d’automne à l’aide d’encre et de leurs empreintes. Ils se sont donc éclaté à joyeusement s’enduire les doigts d’encre pour les écrabouiller vigoureusement sur leur feuille.

179588img20161003164010

 

Pour finir sur le thème de l’automne, les enfants ont adoré m’aider à faire une tarte aux pommes. Pensez à prévoir le double de pommes que nécessaire dans la recette, elles semblent s’évaporer mystérieusement au contact des minus. 😉

250267img20161013095649

Sans parler de la peinture, des dessins, de la pâte à modeler et des millions de gommettes que nous faisons tout le temps. ^^

Hanh

 

 

 

 

Squiz compote des gourdes réutilisables

Lorsque je vous ai parlé du Salon Baby, j’ai parlé de la marque Squiz. Et aujourd’hui, je vous en parle un peu plus, parce qu’ils font des produits vraiment pratiques et chouettes.

247053img20161014141151

Squiz, ce sont des gourdes réutilisables.

Mes filles font une consommation énorme de compotes en gourdes, sans parler des minus que j’accueille. La plupart du temps je les achète toute prête, mais c’est vrai que de un ça coute plus cher qu’une compote en pot (même si c’est bien plus pratique et sollicité par les enfants) et de deux, ça génère beaucoup de déchets, sachant que ces gourdes sont difficilement recyclables, la planète ne me remercie pas.

J’avais déjà acheté quelques gourdes réutilisables Squiz quand elles étaient sorties sur le marché, mais depuis le temps, il fallait en changer et en acheter plus, je n’en avais que deux, qui ont fini par s’user. On peut s’en servir environ une cinquantaine de fois, ce qui est quand même bien respectable, sachant qu’ensuite, elles peuvent se recycler pour des DIY (do it yourself, des bricolages maison) par exemple.

En plus nous sommes en pleine saison des pommes et poires, donc ça tombe plutôt très bien!

Ces gourdes sont pratiques parce qu’elles s’ouvrent sur le fond pour pouvoir les remplir facilement, et sont bien étanches une fois refermées. Elles peuvent se congeler et passent au lave vaisselle. Elles ont tout bons!

La contenance est aussi un plus, 130ml, parce que souvent les compotes usage unique, n’ont une contenance que de 90 ml, juste pour les grands qui en réclament 2.

310645img20161014141225

Elles sont résistantes aux petites mains qui les tordent dans tous les sens pour ne pas laisser une goutte de compotes, ne se déchirent pas et ressortent sans une égratignure, même de la poigne de fer du grand minus que j’accueille.

Elles sont aussi super jolies, tout un tas de design différents existent, j’aime particulièrement celle sur le petit prince et les enfants sollicitent les animaux mignons. Se battant parfois pour avoir le même. Ca aurait été trop beau…

Même si l’on a pas spécialement le temps de faire sa compote (je profite de la sieste des minus ou du we pour les confectionner, mais j’alterne toujours avec les gourdes usage unique pour l’instant), acheter un gros pot de compote et remplir les Squiz reste très avantageux pour les finances.

J’ai fait deux fournées de compotes pommes/mandarines qui a eu un franc succès au goûter, même minus première en redemande et pourtant en ce moment, sortie des gnocchis et des pâtes c’est pas gagné!

354137img20161013161423

On trouve ces gourdes sur internet, sur amazon, maman naturelle, ou brindilles par exemple, à moins de 6€ l’unité, à 14,90€ les trois gourdes et moins de 30€ les 7.

Merci d’ailleurs à Squiz pour les entrées au Salon Baby et pour la gourde trop chouette du petit prince. 😀

Et merci à ma tata trop géniale de nous avoir offert les gourdes animaux. 🙂

Et toi tu Squiz?

Hanh

La chenille qui fait des trous

La chenille qui fait des trous

327950img20161013150324resized20161013031926256

Le livre du moment, les filles l’adorent et les enfants qui passent à la maison aussi. Un petit livre coloré, où l’on suit la vie d’une petite chenille de l’oeuf au papillon. Une histoire simple et efficace, de jolies illustrations et qui donne en bonus du cycle de la chenille au papillon, l’apprentissage des jours de la semaine, du vocabulaire sur la nourriture et une approche des chiffres. Tout ça en une courte histoire, parfaite pour les soirs où l’on a pas trop le temps. 😀

J’adore aussi ce petit livre cartonné avec de réels trous, aussi ludique que plaisant.

Livre pour les enfants d’un à six ans. Entre 5 et 15 euros suivant la version (brochée, album ou cartonnée). Un indispensable de la bibliothèque des tous petits.

493365img20161013150432resized20161013032053500

Il existe aussi une application pour tablette et smartphone, une sorte de petit tamagochi où l’enfant doit nourrir la chenille et l’occuper. Si vous voulez plus d’activités à faire faire à cette brave chenille, il faudra sortir le porte monnaie, mais l’enfant peut jouer sans avoir à casser sa tirelire. Je trouve personnellement l’application un peu limitée, on tourne vite en rond dans un monde assez restreint, même en achetant les accessoires supplémentaires, elle est beaucoup moins instructive que le livre. On retrouve les éléments à lui donner à manger similaire au livre, mais c’est à peut près tout. Et Minus première c’est vite lassé, enfin, le temps d’un trajet en train, elle m’a été bien utile!

Hanh

Winter is coming

5004741476128015258

L’hiver est en chemin, on se pèle même les fesses le matin en allant à l’école et le soleil ne chauffe plus tant que ça!

Il est temps de recommencer la cure de vitamine D pour éviter la carence. Et oui, d’octobre à mars environ sous nos latitudes, le soleil sur notre peau ne suffit plus à nous aider à synthétiser la vitamine D, en quantité suffisante (d’autant plus si vous avez la peau foncée). Pourtant essentiel pour fixer le calcium sur les os, pour un enfant, c’est encore plus important donc. D’ailleurs, les médecins prescrivent souvent des gouttes pour les bébés ou des ampoules pour les plus grands. Chabidou ne tolérant pas très bien le Zyma D, on avait un peu fait l’impasse. Mais cette année j’ai trouvé sur une boutique bio en ligne la marque Pediakid qui propose des gouttes au gout neutre, avec une composition bien moins chimique que ce qu’on peut trouver en pharmacie. Comme il y avait des promos, j’en ai profité pour jeter un oeil sur le reste du rayon et j’ai aussi trouvé des vitamines intéressantes pour Minus première. Sous forme de sirop ou bien plus original, des gommes à mâcher en forme d’ourson. Comme des bonbons quoi, une façon plus simple et ludique de leur faire prendre des vitamines. J’ai préféré prendre la marque Nat et Form pour ces gommes, que je trouvais plus complète, car elle intégrait aussi la vitamine D, ce qui évite de lui donner en plus les gouttes.

Le sirop sera en relais des gommes, il est quand même sucré, mais peut être moins que les gommes ainsi que plus complet et lui donner des bonbons tous les jours, j’aime moyennement, même si elle adore ce format! J’attends la réponse de Pediakid pour savoir si je pouvais éventuellement donner à Chabidou du sirop ou en prendre moi. J’ai lu sur certains sites qu’il pouvait contenir des dérivés du soja bien qu’il n ‘y est rien d’indiqué sur la boite (après réponse rapide de la marque, c’est tout bon, pas de soja en vu! Je vais peut être faire une cure de vitamines moi aussi finalement). Le sirop Pediakid 22 vitamines et oligo élément coute entre 12 et 15€ selon les sites.

La boite de gommes Nat et form contient 60 gommes, avec 1 à 2 oursons par jour, elle dure entre 1 et 2 mois. Entre 6 et 8 € selon les sites et les promos.

Il existe tout un tas de versions différentes, allant des vitamines aux probiotiques et en passant par une version prévention à base de gelé royale et autre propolis ou d’oméga 3. Bref personnellement, j’essaye de leur proposer une alimentation équilibrée bien que Minus première ne mange pas grand chose en ce moment. C’est pour ça qu’en voyant des formules plus complètes j’ai opté pour ça pour elle. Chabidou s’en tiendra à la vitamine D qu’elle a l’air de bien tolérer sous ce format. Le flacon Pédiakid de vitamine D est à environ 8-11€ selon les sites, mais à raison de 2 gouttes par jours, je pense que le flacon tiendra au moins jusqu’en début d’année prochaine. Pour les gouttes, je les donne à Chabidou avant un changement de couche quand elle est allongée sur la table à langer, elle ouvre un peu la bouche ou je l’aide un peu quand elle n’a pas trop envie et je lui laisse tomber 2 gouttes dedans et c’est fini. C’est bien plus simple que de lui donner du paracétamol quand elle en a besoin. –‘

Il vous arrive d’utiliser ce genre de complément pour vos enfants? Sous quelle forme?

Hanh

Salon Baby – VeggieWorld

Hier, j’ai passé ma journée à courir. Un tour au marché pour faire les courses de légumes de la semaine et ensuite le train direction Paris pour aller faire un tour au Salon Baby qui se trouvait porte de la Villette à l’Event center. Ca fait au moins la 4 ème ou 5 ème fois que j’y vais, on y fait souvent de bonnes affaires, on passe un bon moment et on découvre parfois de chouette trucs.

187140img20161009204058

Cette année, j’y étais avec Chabidou qui avait passé une mauvaise nuit et qui avait même un peu de température, mais calé dans le porte bébé j’avais bon espoir qu’elle dorme et que ça se passe bien.

J’y suis arrivée juste avant 10h, nous sommes rapidement rentrées sur le salon et c’était partie. Ergobaby proposait un porte bébé physiologique aux parents qui voulaient troquer leur encombrante poussette le temps du salon. Une belle initiative!

Sur le carré des innovations il y avait un peu de monde d’amassé, donc on a tracé notre route.

Et j’ai un peu regardé le siège auto Diono Radian 5, sur le stand Diono, un siège auto de groupe 0+/1/2, qui propose d’installer bébé dos à la route jusqu’à 25 kg. En vrai, bien qu’esthétiquement il ne soit pas l’un des plus chouette, il promet une sécurité parfaite de nos enfants sans oublier le confort. On peut aussi le repasser en face route, conseillé le plus tard possible, mais il faut que la voiture soit équipé d’un arrimage pour une sangle top tether, dans ce sens là. Petit bémol donc, toutes les voitures n’en sont pas équipées. Il n’a pas encore été noté aux crash test de l’ADAC non plus, mais je vais suivre ça de prêt, il va falloir qu’on change bientôt la coque de Chabidou, ce bébé grandit!

Ensuite, je repère le stand Lassig, j’aime bien cette marque, il propose toujours de très jolies choses!

Funky giraffe pour leurs jolis bavoirs bandana anti bave.

Physiomer et Mytosil et leur spray pour le nez avec un embout qui convient parfaitement aux minis nez ainsi que leur liniment.

Squiz, des gourdes réutilisables qu’on aime beaucoup! J’en ai racheté 4 d’ailleurs et j’avais participé à un concours pour gagner des places, j’avais également gagné une gourde. 😀 Les design sont chouettes, j’aime particulièrement ceux du petit prince.

Yooji, une marque de surgelés pour bébé, je vous en ai déjà parlé, mais en dépannage, ici on adhère au format et au gout.

Good gout, évidemment, leurs gourdes au brocoli est un grand succès auprès de Chabidou, on en a profité pour racheter des petites galettes de riz parfumé à la pomme et à la myrtille. MIAM!

907401img20161009204135

Naty était également présent, on pouvait changer bébé sur leur stand et ils offraient en plus un paquet de couches, taille au choix. J’aime beaucoup ces couches, je les utilisais avec celle de love and green (également présent sur le salon) quand Chabidou avait des fesses toutes neuves, mais elles ont un coût et j’utilise maintenant en alternance avec des couches lavables, les couches Toujours de Lidl. L’occasion de retrouver les supers couches Naty le temps de quelques changes du coup. ^^ Merci Naty, l’une des très bonne surprise de ce salon!

Il y avait une association qui proposait des ateliers de découverte musicale, ils proposaient d’ailleurs sur le salon une petite initiation, mais Chabidou en avait un peu marre, alors on c’est plutôt dirigé vers le stand Hipp qui proposait gratuitement des petits plats pour le repas du midi. J’ai juste demandé un petit pot de légumes et une compote pour Chabidou, car malheureusement leurs produits pour les plus grand contiennent souvent des allergènes qui lui sont interdits. Elle a mangé 3 cuillères exactement de purée et les trois quart de la petite gourde de compote (leur gourde ont des saveurs originales sympa par contre).

Il y a aussi eu de sympathiques échanges avec une association qui propose des formation professionnelle de langage des signes avec bébé, une association de portage et une autre de massage bébé.

Par contre, déçue de certains exposants sur les stands de Mont Roucous ou Modilac. J’étais intriguée par les boissons Modilac destinées aux mamans, mais la conversation à vite dévié sur le lait infantile et le sevrage de ma fille qui n’est pas encore au programme. Et non, elle n’a pas de biberon. Idem, voir pire sur le stand Mont Roucous, ou la dame m’a carrément gonflé quand je lui ai dit que son adaptateur pour tétine ne m’intéressait pas, que ma fille ne savait pas téter au biberon qu’elle buvait directement à la bouteille.

Extrait: -Mais de toute façon vous ne l’allaitez plus là. -Ben si. -Oui mais elle est en cours de sevrage quoi, elle a aussi des biberons. -Ben non, elle n’en a jamais eu. -Mais ca ne va plus durer longtemps. -Ben si, bon allez, hein, bonne journée.

Pour qu’à la fin, elle me refourgue un papier sur l’alimentation du nourrisson, en insistant encore que c’était des informations importantes, où était expliqué comment sevrer son bébé en bonne place… Il a vite fini à la poubelle celui là! D’autant plus que sur le petit carnet qu’on nous donne à l’entrée, une partie était réservé à la marque avec un bon détachable pour un sac de surprises. Super surprise, 3 bons d’achats (et pas des gros) et un auto collant moche bébé à bord que j’ai gentiment refusé, sans sac en plus.

Bref, l’information sur l’allaitement maternelle a encore du chemin à faire…

832126img20161009203259

Après ce petit passage au salon Baby, nous voici en route pour le VeggieWorld, une sorte de salon vegan en fait. Il se situait aussi dans le 19 ème, au centre Centquatre, heureux hasard, on a profité de l’occasion pour y faire un tour. Assez rapide, on a fait le plein de chocolat cru, Ombar et Rrraw. On a acheté du Granola cru, divers jus étranges et du faux fromages à base d’huile de coco. Je n’ai pas osé tenter l’un des restaurants présent, pourtant certains trucs  avaient l’air vraiment appétissant (d’autres je l’avoue bien moins. :p), j’ai eu trop peur que la cata du salon des allergies recommence. J’ai donc gouté seulement des produits surs et me suis tenue le plus loin possible du restaurant Gentle Gourmet (ils ne m’ont d’ailleurs jamais répondu clairement, malgré plusieurs relances… Lamentable). L’agencement du salon était un brin étrange, on s’y perdait un peu, il y avait pas mal de stands finalement et pas mal de monde!

Une salle de conférence dans un coin, des ateliers de cuisine et autres animations étaient disponible, mais n’étant pas vraiment dans la mouvance vegan, et avec un bébé qui commençait à se faire grognon, je ne m’y suis pas vraiment intéressée.

814263img20161008132720

Le prix de l’entrée, 10€ était peut être un peu excessif pour juste déambuler dans les allers et acheter 2-3 trucs, il serait peut être judicieux de proposer plusieurs tarifs qui comprendraient à part, les conférences et ateliers. Cependant c’était aussi un bon moment avec une bonne ambiance et où l’on a découvert de nouvelles choses avec plaisir!

Pfiou, chargées comme des baudets, nous étions contentes d’être de retour à la maison en fin d’après midi, j’avais embarqué ma tante dans l’aventure!

Pour découvrir un Chabidou recouvert de petits boutons roses un peu partout et toujours cette température intermittente. Bref, pas de repos pour les braves! ^^

Vous êtes allés à l’un de ses salons? Qu’en avez vous retenu de chouette?

Hanh