Le jour où bébé a decidé d’être (re)porté

Le jour de l’arrivé de bébé bath ma belle sœur m’a fait cadeau de notre toute première écharpe de portage, qui était une JPMBB!

Une originale noire et prune. J’ai adorée porter bébé avec cette écharpe, facile à nouer, pratique pour les déplacements, pour les courses, les balades et aussi les tetées!!!! Je n’ai pratiquement pas utilisé de poussette tellement l’écharpe était pratique et en plus de ça, faut pas le cacher, j’aimais tellement avoir bébé auprès de moi tout le temps!!

Après avoir découvert ce joli moyen de portage, on a aussi investi dans un sling de la marque Storchenwiege, une Fidella Outer Space bleu et un Ergobaby Christy Turlington .

Seulement voilà, bébé grandi et bébé arrive gentiment dans sa période du NON et surtout bébé ne veut plus être porté… Avec beaucoup de tristesse, je l’accepte, car bébé bat criait et se débattait à chaque fois. Me voilà donc à ressortir la poussette poussiéreuse de son frère ( oui la poussette a 10 ans) et vendre mes moyens de portage…

Enfin c’était mon idée de départ, car en fait j’ai pu vendre seulement ma Fidella et j’ai gardé tout le reste!!!

Le temps est passé et nous ne nous déplaçons qu’en poussette désormais. Pas pratique au final, encombrant tout d’abord et puis pas facile quand on a du monde autour ( surtout pendant les soldes hihihihi), mais j ai toujours gardé mon  Ergobaby Christy Turlington dans la voiture en me disant « on ne sait jamais ».

Il y a quelque semaine de ça nous sommes parti en we avec toute la troupe donc pas de place dans la voiture pour la poussette ( non! nous n’avons toujours pas de bus pour les déplacements en famille) , donc je n’ai ramené que mon porte bébé en me disant qu’avec un peu de chance, bébé bat voudrait bien y être!!!

Et c’est justement là, en plaçant mon Ergobaby sur moi que bébé n’a pas arrêté de le réclamer… j’étais surprise et heureuse de pouvoir avoir de nouveau mon bébé bat d’amour collé à moi.

Les déplacements se font désormais de nouveau en portant bébé!!!!

Facile et pratique, en plus avec ce porte bébé, batjunior peut descendre et monter quand il veut. A 21 mois le portage se fait sur le dos et on a encore du temps devant nous avant d’abandonner définitivement le portage car l’Ergobaby peut théoriquement porter un bébé jusqu’à  20 kg, donc jusqu’au 4 ans de l’enfant à peu prés. ll a 3 positions, ventrale, dorsale et sur la hanche.

Les bretelles et la ceinture sont rembourrées, il y a aussi un appui-tête et une poche de rangement!!!

J’ai aimé tous mes moyens de portage, celui-ci, il est juste le plus pratique maintenant que bébé marche.

J’arrive à le porter longtemps et j’ai même pu monter la dune du Pilat avec bébé dans le dos.. En poussette on aurait pas pu le faire, ça c est sur!!

Ma fille, qui a enfin ses 12 ans, m’a demandé de garder tout ca pour quand elle aussi aura ses bébés!

Donc vive les moyens de portage!!!!

Et vous, vous commencez quand?

Fufe les roses

L’incruste de Hanh: Il s’agit d’un porte bébé physiologique de type préformé, qui s’attache avec des clips et qui ressemble à un sac à dos. Attention de n’installer bébé dedans que quand l’écart de ses hanches est suffisant, pour ne pas forcer l’écart, en général vers 6-7 mois (sauf avec le réducteur vendu séparément où on peut a priori l’utiliser avant, mais je ne l’ai pas testé). Le tablier devient vite petit je trouve, pour les dodos c’est pas l’idéal quand bébé grandit, il ne remonte plus assez haut dans le dos de bébé et il devient court au niveau des cuisses aussi. Mais pour de l’appoint, on peut effectivement s’en servir longtemps, tant qu’il est confortable pour le porteur et le porté. 🙂

Publicités

La pesn de JPMBB

Et oui depuis la maternité, je porte minus deuxième en écharpe!

En écharpe dès la maternité!


Aujourd’hui j’vous parle de son premier portage en petite écharpe sans noeud de JPMBB (c’est une marque: Je porte mon bébé). Je n’avais emmené qu’elle à la maternité d’ailleurs. Parce qu’elle est légère et ne prend pas de place!

Elle est un brin extensible, effet cocon pour mini bébé garantie! C’est un sling, une écharpe avec des anneaux qui s’installe sur une épaule comme un sac en bandoulière et se règle avec les anneaux. Pas de nœud à faire donc et une installation ultra rapide!

Minus deuxième aime beaucoup et maman aussi.

Elle me faisait sacrément de l’œil depuis sa sortie, mais minus première faisait déjà 10 bons kilos et j’avais peur du côté extensible. Alors comme j’étais décidée à acheter un sling pour de l’appoint avec minus première ou les minus que j’accueille. J’suis allée tester directement à la boutique Apinapi à Paris, histoire d’être sure. Parce que bon, c’est quand même pas donner les écharpes!

L’essai n’a pas été concluant avec ma petite patate, le tissus glissait dans les anneaux et j’étais obligée de réajuster toutes les deux secondes et de soutenir minus sous les fesses pour que se soit un peu plus confortable. J’avais opté pour le bulline, sling  de neobulle, bien plus confortable avec un bébé qui commence un peu à peser selon moi!

Mais il n’empêche que la pesn, j’en entendais beaucoup parler, surtout avec des nouveaux nés, soit disant que c’était quand même drôlement chouette. Et puis je suis tombée enceinte!!!

Une annonce pour un pesn d’occas à prix imbattable et me voilà propriétaire du coloris noir/anthracite. \o/ Il y a aussi un pad pour couvrir les anneaux, mais la dame l’avait perdu et je dois avouer que je n’en ai pas vraiment l’utilité.

Donc effectivement oui, avec un tout minus mini, c’est franchement pas mal, ca ne glisse pas comme avec ma grande, pas d’effet rebond, mais un confortable cocon!

Elle s’installe vite et facilement et bébé s’endort directement contre maman. Le côté asymétrique ne pose pas vraiment de problème avec un bébé de 3,3kg à la naissance et on peut porter sans avoir peur d’avoir mal au dos. Contente d’avoir investi finalement! 😀

Des questions???

Hanh

L’arnaque du deuxième accouchement

Mais non le blog n’est pas abandonné! Et j’ai enfin accouché! Vous comprendrez bien qu’entretenir le blog n’a pas été l’une de mes priorités dernièrement.

Minus deuxième

Après plus de 48h de contractions plus ou moins douloureuses et plus ou moins anarchiques, elle est enfin sortie! Non sans peine. Elle n’avait a priori pas trop envie de descendre dans mon bassin. Mais maman en a décidé autrement. l’heure c’est l’heure. Elle est donc née le même jour que princesse Charlotte, mais a un prénom qui tire plus sur la mythologie romaine, voir d’une planète naine ou d’un astéroïde que celui d’une royauté. Une déesse ou un objet céleste, c’est beaucoup plus classe. :p

Allez, vous avez été sage, j’vais vous faire un petit topo de ce deuxième accouchement!

Minus première larguée chez mamie après une première nuit de quelques contractions, ca a doucement mais surement continué sur une pente implacable. Première arrivée aux urgences le 1er mai vers 16h avec des contractions bien douloureuses toutes les 10-15min depuis plus de 24h.

Évidemment une fois sur place, elles s’espacent!!!!! Alors que ni le spasfon, ni le bain, ni la marche n’avait changé quoique se soit depuis plusieurs heures. L’arnaque!

Col dilaté à 3 et effacé. C’est bien partie mais pas pour tout de suite. J’ai l’option, travail interminable comme la première il semblerait. Pire même… Qui a dit que pour un deuxième, ca allait plus vite? Bref, la sage femme me laisse le choix de rester ou de repartir quitte à revenir quelques heures plus tard. Bien, bien, bien. On repart donc, l’idée de rester des heures en salle de naissance ne m’enchante pas plus que ca.

L’homme propose qu’on aille voir minus première chez papi et mamie, alors hop c’est partie. Évidemment, les contractions reprennent presque immédiatement de retour dans la voiture. Et bizarrement, se rapprochent.

On part faire un tour à Truffaut. De toute façon, il faut que je marche pour faire avancer le travail à ce qu’il parait. Lamentablement accrochée au bras de l’homme, à moitié agonisante toutes les 6-7 min. Mais j’en suis sûre, ca n’est pas encore pour tout de suite.

Repartis à la maison, les contractions deviennent à ce moment là, légèrement ingérables et beaucoup plus longues. Le ballon est mon ami. J’en profite pour engloutir entre deux contractions, une part de pizza de la veille et un yaourt, parce que l’hypoglycémie me guette.

L’homme n’est pas ravi de m’entendre ronfler (pour ne pas dire crier) à chaque contractions qui se rapprochent. Il est pour qu’on m’assomme rapidement et qu’on sorte le bébé. Même s’il aimerait bien qu’il reste au chaud encore quelques années. Monsieur n’est pas super prêt mais prêt à tout pour ne plus m’entendre. Pendant ce temps là, il joue à Hearthstone sur l’ordi. TRANQUILLE.

De retour donc aux urgences à 19h. Cette fois ci je reste, même si mon col n’est ouvert qu’à 4!

A 4 BORDEL!

En 3h, ca n’a avancé que de 1 avec des contractions toutes les 6-7 minutes qui me font souffler comme un boeuf.

Arrivés en salle de naissance, j’ai envie de voir si le travail va finir par avancer tout seul ou non, alors pas de péridurale pour l’instant, j’opte pour le ballon. Mais arrivé 20h30, avec un col toujours à 4… Je la demande, ca va durer encore trois jours si on laisse faire et franchement ca me fait moyen envie, sachant que ca fait approximativement 3 nuits que je ne dors que de très moyennement à pas du tout.

La feinte de la sage femme qui m’annonce que l’anesthésiste est partie au bloc et donc pas dispo avant au moins 30min-1h. Et puis en fait si, il a un moment. ALLELUIA!

Péridurale finie de poser vers 21h, poche des eaux rompues, perfusion pour accéléré tout ca en cours. On tient le bon bout. Autour de 22h, je suis enfin à dilatation complète. YOUHOU!!! Donc de 4 à dilatation complète en 1h, merci la science et la médecine…

On attend que minus descende dans mon bassin. On tente de sonner la sage femme vers 23h40 histoire de voir si elle veut pas sortir le 1er mai. Mais nan, elle veut pas descendre. Retour de la sage femme vers 00h15. Ca fait 2h30 que je suis à dilatation complète. Alors va falloir la sortir en poussant ou par césarienne parce qu’elle est bloquée beaucoup trop haute, pour qu’on puisse tenter de la débloquer avec des instruments par voie basse. Et qu’on ne peut pas trop attendre plus longtemps qu’elle se décide à descendre. L’homme lâche sa gameboy et son demi sommeil.

J’ai soif, je pousse. J’ai re soif, je repousse. L’homme dégaine le pshitt à tout va et veut me pshitter toutes les 30s. Ca dure un peu longtemps à mon gout. On attend la contraction, on recommence. ET ENFIN, elle finit par se débloquer et à descendre! Non parce que franchement, je l’aurais eu un peu mauvaise la césarienne après TOUT CA. Pour rien! Et finalement la voilà à 00h51, toute gluante et hurlante, notre deuxième petite minus! Une bosse sur la tete d’avoir été bloqué aussi longtemps dans mon bassin mais en pleine forme. Un peau à peau au top le temps de recoudre les dégâts. Et voilà une nouvelle vie qui commence! Elle crie déjà, elle a la dalle.

Dans un prochain article, j’vous raconte les premiers jours et les débuts trébuchant de l’allaitement du monstre! \o/ J’vois d’ici vos petits yeux qui pétillent d’impatience. 😉

Hanh