Bruges avec les minus (fin)

JOUR 3

Les filles se sont réveillées respectivement à 8h et 8h30. Les vacances je vous dis!

On a encore une fois mis un peu de temps à se préparer. Le programme de la journée n’était pas encore tout à fait décidé.

On voulait juste aller du côté de Knokke-Heist dans un premier temps, avec soit la plage et un restaurant qu’on nous avait conseillé, soit la réserve d’oiseaux Zwin. J’ai tranché pour les oiseaux, vu qu’il fallait marcher, je me suis dit que le matin quand elles étaient encore en forme serait une bonne idée (toujours écouter maman).

Donc nous voilà partie pour Zwin, à 20min de Bruges environ. La réserve naturelle se trouve à la frontière des Pays bas, mon téléphone m’envoyait donc régulièrement des sms pour me souhaiter la bienvenue au Pays bas ou en Belgique. \o/

237791img20170814123850

Le parking est payant, 5€, beaucoup de gens y vont en vélo, tout le monde a un vélo là bas et c’est encore le moyen de transport le plus pratique. Mais bon, il fait beau, les oiseaux chantent et les filles sont de bonnes humeurs.

En passant à Knokke nous avons du croiser plus d’une dizaine de voitures de luxe et si ça n’en était pas, c’était des voiturettes de golf, ou des gens avec des polo et des shorts très chers sur de jolis vélos de ville rutilant. On faisait presque tache avec notre petite clio.

2024361502975152019Arrivé au Zwin natuur park, on achète les billets, 12€ par adulte, 5€ pour les 6-17ans et gratuit pour les plus petits. On peut aussi louer des jumelles pour enfant ou adulte. Bien inspiré j’en loue une paire à Minus première (pour 2€). On nous donne aussi 4 cartes électroniques pour l’exposition, qui nous permettront de suivre tout le long de l’expo un oiseau qui nous sera attribué au début. Cette partie là était très interactive, avec des tablettes sur lesquelles on passait notre carte et qui ajustait le contenu en fonction de l’âge, la langue et donnait des infos sur l’oiseau qu’on suivait, sous forme de jeux, textes ou vidéos.

 

Il y avait également différents petits ateliers marrant, retrouver les oeufs de son oiseau, apprendre à voler grâce à différents simulateurs, …

Nous avons tous apprécié cette visite!

900303img20170814140123

Après l’exposition, direction le parc en lui même à la découverte des oiseaux qui y vivent. La journée était magnifique, avec un beau soleil au rendez vous, ce qui n’était que plus agréable. On aperçoit directement des cigognes en sortant, perchées sur des nids en hauteur, nous avons un plan avec les circuits à suivre, jalonnés de « cabanes » d’observations, d’explications ou autres.

Une partie du circuit se passe en foret, ou il est vrai que n’étant pas des ornithologues très aguerris, nous n’avons pas vu grand chose, un petit piaf marrant qui poussait des cris aigus et qu’on a été incapable de reconnaitre. Première cabane, derrière une vitre sont disposés eau et nourriture et nous voici devant un écureuil et 2 ou 3 oiseaux qu’on ne reconnait toujours pas. Peut être y avait il un pivert?

Au centre du circuit, il y a des étangs, ou l’on peut observer oies rieuses, spatules blanches, canards, … Des jumelles et télescopes sont disposer dans certaines cabanes pour mieux voir, mais pas très accessibles aux plus petits. Minus première n’a jamais lâché ses jumelles, même si elle n’arrivait pas à s’en servir correctement. Bref, elle a quand même vu quelques oiseaux, pu entendre leur chant dans une cabane dédié, voir ce que les différents oiseaux mangeaient dans une autre. Le seul point négatif, c’est que beaucoup de choses étaient écrite en flamand dans les cabanes, non traduites. Quitte à ne choisir qu’une langue dans un lieu touristique, autant écrire en anglais partout, mais bon.

1380961502975291362

Arrivés un peu tard sur le site, les filles ont discrètement grignoté en marchant (pique nique interdit), ont bien apprécié la balade et il n’y a eu presque aucun cri ou manifestation de mécontentement alors qu’elles ont quand même marché plus de 3km. Victoire!

Notre tour terminé, et au vu de l’heure un brin tardive, on décide de manger un morceau à la brasserie accolée au parc.

Bon, si vous avez le choix, faites autrement, 17€ un morceau de poulet et des frites ou une salade et 12€ le morceau de poisson pané du menu enfant, comment dire que bon, ça se passe de commentaires.

Après manger, le temps de se décider sur la suite des événements, on emmène les filles sur la petite aire de jeux annexe. Le meilleur moment de la journée selon elles. #lesminus Chabidou a sauté sur le premier bébé venu, le couvrant d’envahissant bisous et câlins, pas besoin de s’encombrer de présentation.

Les Pays bas étant a côté et avec l’espoir secret que les filles dorment un peu dans la voiture sur le trajet, nous avons pris la direction de Sluis.

486424img20170814172221

Evidemment, dormir c’est pour les faibles, alors après avoir payé 3€ de parking, on décide de faire une pause pour prendre un verre et le dessert pour Minus première. Elles ont animé le bar, danses et chants au rendez vous, avant de partir découvrir la ville. J’avais repéré un musée qui avait l’air sympa, le Bizarium, mais il était fermé le lundi, donc on a juste parcouru tranquillement la ville a pied, avec deux minus qui commençaient à fatiguer. Chabidou c’est essayé à marcher à reculons au milieu de la foule, et Minus première avait l’envie soudaine qu’on lui achète tout ce qu’elle voyait.

La fatigue aidant, la nuit c’est précédée de crises monumentales bien difficiles à calmer.

Et voilà une nouvelle journée bien remplie!

JOUR 4

La fin de notre périple s’achève déjà le lendemain, après un dernier petit déjeuner au b&b et des au revoir à notre hôte, nous repartons sous la pluie et l’orage sur Bruges pour une dernière visite avant de rentrer.

963852img20170815133634Je voulais visiter le musée groeninge, avec une jolie collection d’oeuvres de primitifs flamands et l’historium, qui nous replonge dans le Bruges médiéval. L’homme est plus enclin a faire l’historium et comme nous n’aurons le temps que pour l’un ou l’autre, nous nous dirigeons vers le Markt pour découvrir l’Historium. Gratuit pour les 0-2ans, 7,50€ pour les 3-12ans et 13,50€ pour les adultes. Avec possibilité d’acheter un billet combiné avec le musée Groeninge (17,50€) pour une visite la même journée.

L’exposition commence dans une entrée ou l’on vous équipe d’audio guide, on passe ensuite une porte d’ou sort de la fumée pour se diriger dans différentes salles ou l’on suit l’histoire de Jacob, apprenti chez le peintre Jan van Eyck. Ambiance sombre et feutrée, petit film dans chaque salle, parfois statues et décors un peu impressionnants, j’ai eu un bébé greffé, caché sous mon gilet tout le long du tour. Et une grande fille pas si rassurée à côté. Mais c’était sympa et pas trop long.

437483img20170815115021

L’exposition se poursuit de façon un peu plus traditionnelle, avec des jeux ludiques pour les enfants et une jolie vu sur la place.

Midi, on cherche ou manger avant de repartir et j’ai le malheur de laisser l’homme choisir une nouvelle fois. On est encore une fois les premiers à rentrer dans un restaurant pas loin du markt, et encore une fois l’attente fut… longue. Très longue… Les filles n’en pouvaient plus, Chabidou s’amusait à faire des trous dans la nappe et Minus première se disait que faire les mêmes bêtises que sa soeur c’était une bonne idée. J’ai commandé un filet mignon, qui est en fait, surprise, une pièce de boeuf, l’homme une carbonade flamande et les filles du poulet grillé, accompagné évidemment de frites. C’était bon, mais cher. C’était encore une fois tellement long qu’on a zappé le dessert et qu’on est partie retrouver la voiture pour rentrer à la maison.

Bruges est une ville très agréable du moment qu’on évite les places trop touristiques et les restaurants vides ou touristiques. Des activités pour contenter tout le monde et tous les âges. Le mini aperçu des Pays bas nous a également bien fait envie, qui sait pour un prochain long we, Amsterdam pourrait être sympa. 🙂

Vous connaissez Bruges et ses environs?

Hanh

Publicités