Une bougie de plus

Minus première a 4 ans.

492785img20160901081820

4 ans. C’est fou comme le temps passe vite. La voilà rentrée chez les moyens et fêter ses 4 ans.

Ca me rajoute des rides autant que sa soeur me rajoute des cernes.

Je me souviens encore le jour ou nous avons appris qu’elle c’était incrustée, la petite balade au milieu de la nuit pour faire avancer le travail et ne pas trop savoir si j’allais réussir à m’occuper d’un truc aussi mini, aussi fragile, aussi dépendant de nous. Et puis voilà qu’aujourd’hui, elle a 4 ans. Elle est définitivement rentrée dans le monde des enfants et ne sera plus jamais un tout petit.

Elle joue de longues minutes seule dans sa chambre avec ses playmobils, à s’inventer milles histoires. Elle passe des heures à feuilleter des livres. Elle se débrouille seule pour faire pipi, pour s’habiller, pour se débarbouiller ou pour préparer/réparer ses bêtises.

Elle est toujours autant en demande de câlins et d’attention, même si le matin elle file à l’école sans se retourner, enfin sauf peut être sur sa soeur qui a le droit à un bisou express.

Elle nous répond parfois sur un ton d’ado blasé. « Je t’ai dit que je le voulais, alors tu me le donnes et pis c’est tout». Elle souffle bruyamment quand on lui demande quelque chose qu’elle n’a pas envie de faire.

Elle part bouder et pleurer dans sa chambre quand elle fait des bêtises et qu’on la reprend. Et revient calmée comme si de rien été quand elle a terminé.

Elle est parfois un peu jalouse de sa soeur ou a du mal à la supporter. « T’es plus ma soeur! »

Mais ne peut pas trop s’en passer, surtout pour le câlin du matin et celui du soir. « je t’aime ma soeur ».

Elle l’a défend ardemment lors des disputes avec d’autres copains.

Elle prévient tout le monde que ça, Chabidou n’a pas le droit de le manger. « Désolée Chabidou, mais t’as pas le droit, ça te rend malade, désolée. ».

Elle adore l’école et la cantine, même si elle n’a pas l’air d’y manger grand chose.

Elle n’a plus de teuteute (« mais je prends un peu mon pouce pour dormir, maman, chuuuttt »).

Ma grande fille qui m’a regardé et dit: « Dis joyeux anniversaire à Minus première. Allez, dis moi! Parce qu’aujourd’hui c’est mon lanniversaire! » au moins 4 fois hier.

Tantôt surexcitée, tantôt fatiguée, tantôt attentionnée, tantôt ronchon, elle grandit, elle s’affirme, elle est Minus première, la digne fille de sa mère.

Hanh

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :