Le paradoxe du nichon

La semaine mondiale de l’allaitement maternel c’est terminée hier. Ca valait bien un petit article!

Dans mon entourage, il y a des mamans qui n’ont pas souhaité allaiter. Il y en a qui ont essayé, mais vite arrêté pour plein de raisons. D’autres qui ont un peu allaité. Et d’autres encore qui ont allaité ou allaitent un bambin. Tous leurs enfants vont bien, sont aimés et en pas trop mauvaise santé. Tout le monde le sait, le lait le plus adapté à bébé, c’est le lait de sa mère, il existe néanmoins des substituts, ce qui laisse aux mères, le choix.

Dans les médias, dans la vie de tous les jours, il y a souvent un clivage entre les mamans qui donnent le sein et celles qui donnent le biberon. Une espèce de fossé entre les deux. Une sorte de non entente possible. Alors que bon, on s’en fout un peu de comment le voisin nourrit son enfant, personnellement, j’ai assez à faire avec les miennes. \o/

Je n’ai pas été allaité. Et je crois que dans ma famille, depuis mes arrières grands parents, peu ont allaité/été allaité.

Malgré tout, pendant ma première grossesse. Qui fut une surprenante surprise, je ne me suis jamais vraiment posée la question en fait. J’ai des seins, de taille plutôt avantageuse ( je me vante, mais ça n’a aucun rapport avec l’allaitement, les petits nichons sont autant opérationnels que les gros obus 😉 ), et mon bébé allait en profiter puisque c’était là leur fonction première. Et qu’en plus, en bonne Auvergnate que je suis, c’était gratos (sauf la crème lansinoh, qui coute un bras, mais qui sauve tes mamelons).

Enfin bref, à la question, allez-vous allaiter, je répondais oui.

Et puis ma fille est arrivée pour de vrai! Et ce bébé tout gluant, tout fripé, m’a arraché les tétons dès son atterrissage… —‘

C’est là que ça se corse, parce que les conseils que j’ai reçu à la maternité étaient au mieux contradictoires, voir condescendants et au pire mettaient en péril mon allaitement, auquel je tenais un peu quand même. Heureusement, de retour à la maison, en serrant les dents quand même, j’ai rencontré une sage femme qui m’a expliqué 2-3 trucs et qui a grandement amélioré ce moment d’échange entre ma fille et moi. De bons et vrais conseils utiles, enfin!

Mais pourquoi diable est il si difficile de trouver du personnel à même d’apporter de vrais conseils aux mamans qui souhaitent allaiter? Plutôt que de les laisser se persuader qu’elles n’y arriveront pas, qu’elles ne sont pas faites pour ça, que c’est difficile, qu’il serait plus simple de donner un biberon.

Je comprends ces mamans qui ont envie, mais qui se retrouvent démunis face à tant de mauvaises informations de la part de personnes qui sont censées savoir! C’est fou quand même.

D’un côté on vous encourage à allaiter votre nourrisson, d’un autre, vous devez vous même aller chercher les informations dont vous avez besoin pour le faire sereinement.

Et quand on trouve enfin des informations sures. On se rend compte qu’il y a tellement de rumeurs, d’idées reçues et de fausses informations qui circulent qu’on pourrait se demander comment on en est arrivé à une telle désinformation!

Enfin, quand votre allaitement est bien lancé, d’autres difficultés vous guettent. La reprise du travail en est une pour bon nombre de mamans. Pas facile de gérer le tire lait, le boulot, les allers-retours au travail, les enfants et tout le reste. Là aussi, un peu plus d’information et de soutien serait surement utile à pas mal de mamans. Cette semaine était dédiée à ce thème d’ailleurs.

Et puis passé 6 mois d’allaitement, dans la tête de notre société, c’est assez, il faut passer à autre chose maintenant. Pour résumer. Allaiter c’est bien, mais pas trop longtemps, après c’est bizarre.

Voilà voilà.

Bon alors, personnellement, je me fiche de comment vous nourrissez votre enfant. Vous l’aimez plus que tout au monde, vous avez le choix et vous faites en fonction de vos possibilités/envies. Mais avec une vraie information préalable c’est toujours plus simple pour se décider. Si on sait qu’on peut se référer à quelqu’un quand un truc ne roule pas comme prévu ça peut aussi aider.


Ce serait pas mal que quelques idées reçues passent à la trappe. Après 6 mois, un bébé a toujours besoin de lait, pas besoin de s’étonner de voir un enfant plus grand au sein donc (l’âge du sevrage naturel se situe entre 2 et 7 ans, pas trop de risque de voir un ado toujours au sein :p). L’allaitement c’est à la demande. Les crevasses ça n’est pas normal et ça ne va pas forcément passer comme par magie. Les débuts et la mise en place de l’allaitement ne sont pas toujours facile, mais pas insurmontables non plus. Un lait maternel « pas assez nourrissant » ça n’existe pas. Si bébé se met à téter 10-20-30 fois par jour ou plus à certaines périodes, ça n’est pas parce qu’il n’y a plus de lait, mais un pic de croissance normal, ça revient à la normal au bout de maximum quelques jours. Si, on peut se soigner en allaitant, on peut même prendre des médicaments (le site du CRAT, Centre de Référence sur les Agents Tératogènes, sera l’ami de ton médecin). Et je crois qu’il y en a beaucoup d’autres. Vous avez été confronté à certaines?

Hanh

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. emma
    Oct 24, 2015 @ 10:05:01

    bravo!!! c’est vrai qu’on entend de sacrées âneries, venant en plus des professionnels c’est le plus inquiétant!
    en fait les vraies pro de l’allaitement , c’est nous!! des copines qui ont déjà allaité sont les meilleures conseillères.
    par contre tu m’inquiète… sevrage naturel entre 2 et 7 ans… j’ai bien peur que ce soit 7 ici, parce qu’elle n’a pas envie de lâcher… je n’ai pas fini d’en entendre lol!!

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :