Cinq des trucs qu’on ne vous dit pas sur la grossesse

Et oui parce qu’on vous en dit des choses. Oui c’est merveilleux de porter la vie, voir son ventre et ses seins, ses hanches, ses fesses se déformer/grossir, prendre des formes. Sentir bébé bouger, le voir à l’échographie, se sentir belle et épanouie.

MON CUL OUI!

1) Parce que franchement, les kilos, ils ne s’incrustent pas juste dans le ventre et dans les seins, soyons honnête, la culotte de cheval, les fesses et les cuisses en prennent un sacré coup aussi! Et avec un peu chance, vous pourrez bientôt dire bonjour aux vergetures INDÉLÉBILES, incrustées pour TOUTE la vie! Sans parler que si votre poitrine devient si généreuse, ce n’est pas sans conséquence, bourrés d’hormones, vos seins vous feront un mal de chien (pas touche l’homme, AIE).

2) Passé le premier trimestre, les nausées passent et vous vous sentez moins fatiguées. HAHA. Si vous avez de la chance, vos nausées cessent. Mais par contre vous récupérer un essoufflement assez gênant, vous êtes toujours crevées, mais effectivement, le deuxième trimestre est le moment le moins pire disons. Et après il y a le troisième trimestre. Alors là, c’est le pompon. Les nausées reviennent parfois vous dire bonjour, si vous avez eu la chance de les voir cesser. Les insomnies s’installent durablement. Votre dos, ce traitre vous fait trouver toutes les positions inconfortables (hello coussin de maternité!). Les remontées acides vous font regretter ce bordel de cheesecake au citron qui vous faisait pourtant trop envie. Ce qui ce situe en dessous de votre ventre est désormais un lieu inaccessible et incertain. S’il fait un peu chaud dehors, vos jambes gonflent! Heureusement que vous n’avez pas une vue directe dessus. Votre périnée pourrait se montrer capricieux aussi. Tousser devient même périlleux.

3) Si par malheur vous tombez malade. Ce qui risque d’arriver puisque votre système immunitaire est quand même moins performant. Votre médecin vous regardera avec ce sourire mi gêné, mi compatissant. Il vous prescrira du paracétamol et du spasfon en vous disant d’attendre que ça passe.

4) Votre utérus deviendra une sorte d’open bar à médecin/sage femme/infirmière/étudiants. Oubliez la pudeur. Oubliez que cette partie de votre corps vous sert à autre chose que de contrôler que votre col est parfaitement fermé et que d’ici votre accouchement, environ 20 personnes voir plus, y auront jeté un oeil et plus…

5) On dit aussi parfois que la grossesse vous rend resplendissante. Alors ça, c’est vrai. Elle fait ressortir de vieux boutons d’acnés depuis longtemps oublié. Elle vous affuble de cernes qui vous donnent ce petit air fatigué qu’il vous manquait. Cette merveilleuse ligne marron qui vient se loger sur votre ventre ainsi que les POILS qui ressortent et poussent partout, vous font sentir si femme. Bref, la grossesse fait ressortir le meilleur de vous! En compensation, vous avez des chances d’avoir de plus jolis cheveux. C’est vrai que ça compense…

Bon le résultat, ce sera normalement un bébé, c’est un peu pour ça qu’on accepte tout ça aussi. M’enfin, on le regrettera peut être aussi rapidement après sa sortie, mais heureusement pas pour longtemps ou pas trop souvent. 😉 Parce que même que des fois, malgré tout, on récidive! Et qu’on est même un peu content des trucs cool de la grossesse.

Et vous alors, ce qui vous a le plus exaspéré pendant votre grossesse, c’est quoi?

Hanh

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :